AccueilDiffuser la sculpture

Diffuser la sculpture

Exhibiting sculpture

Revue Sculptures, n°6 – 2019

Sculptures journal, issue no.6 – 2019

*  *  *

Publié le lundi 20 août 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Diffuser la sculpture, c’est la rendre accessible au plus grand nombre par le biais du multiple mais aussi de l’image, qu’elle soit photographique, numérique, télévisuelle ou cinématographique. Dans ce prochain numéro de la revue Sculptures, nous invitons les auteurs à réfléchir à cette problématique de l’accessibilité de la sculpture, et plus encore à celle d’intermédialité et d’intermatérialité.

Annonce

Argumentaire

Diffuser la sculpture, c’est la rendre accessible au plus grand nombre par le biais du multiple mais aussi de l’image, qu’elle soit photographique, numérique, télévisuelle ou cinématographique. Dans ce prochain numéro de la sculpture Sculptures, nous invitons les auteurs à réfléchir à cette problématique de l’accessibilité de la sculpture, et plus encore à celle d’intermédialité (liens entre médiums et médias) et d’intermatérialité (les modes des transferts de différents matériaux dans les médias artistiques).

Le procédé de la fonderie d’art, par exemple, conduit à la démultiplication d’un modèle original, avec la possibilité de le réduire ou de l’agrandir. Le multiple pose un grand nombre d’interrogations : l’original existe-t-il en sculpture ? Le multiple est-il une forme de simulacre ? Que dire des produits dérivés de la sculpture, comme les résines mises en vente dans les boutiques de musée et vendues sur Internet ? Que dire encore des pratiques permises et inspirées par la technologie de l’impression 3D ?

Ces questions ont toute leur importance dans notre société contemporaine. Elles sont en germe depuis le XIXe siècle, qui voit le développement des fondeurs et des marchands, à l’instar de la maison Barbedienne à laquelle Florence Rionnet a consacré une étude de référence. Quel rôle jouent-ils dans la diffusion de la sculpture, dans sa marchandisation ? Quels artistes, animés de quelles intentions, ont en priorité fait appel à ces techniques qui ont donné naissance à ce que l’on appelle la sculpture d’édition ? Comment le marché de l’art permet-il de diffuser ces éditions auprès de collectionneurs ou d’institutions ? Comment ces éditions impactent-elles l’image, la carrière, de l’artiste producteur ?

Les expositions universelles, les salons, les galeristes, les éditeurs ont joué un rôle majeur dans la diffusion de la sculpture en permettant aux artistes de s’exposer au public, d’être commentés par la critique d’art, de conquérir une visibilité médiatique. Comment médiums et médias parviennent-ils à cohabiter ?

La diffusion porte aussi sur l’image de l’œuvre ou de l’objet. La photographie, par exemple, est-elle un vecteur de vulgarisation possible de l’art ? Que peut-elle transmettre, donner à voir, d’une œuvre en trois dimensions ? Doit-on craindre une perte de l’aura dans le processus de reproduction de masse, comme le soutenait Walter Benjamin dans L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (1936) ? La mise en ligne de millions d’images sur le web modifie-t-elle notre regard sur la sculpture ?

Cette problématique contient également un versant esthétique. Peut-on parler d’une diffusion de styles, d’une transmission comme par exemple dans le cas des bijoux d’artistes, un thème qui a donné lieu à plusieurs expositions d’ampleur ces dernières années ?

Conditions de soumission

Partant ou non de ces interrogations comme pistes d’investigation possibles, historiens de l’art, anthropologues, sociologues et encore philosophes sont invités à présenter des questions historiographiques, des études de cas ou des problématiques particulières.

Les propositions, un résumé de 3 000 signes et une courte présentation de l’auteur sont à adresser à clairemaingon@hotmail.com et renaud.bouchet@univ-lemans.fr

avant le 31 octobre 2018

À la suite de l’expertise des propositions, les auteurs seront contactés rapidement. Les articles définitifs, de 30 000 signes maximum (bibliographie incluse dans les notes de bas de page) seront à remettre le 1er avril 2019.

Comité scientifique

La revue est dotée d’un comité scientifique formé par des personnalités du monde de l’art universitaires et conservateurs de musées et d’une direction de la rédaction. Chaque année, un membre du comité scientifique conçoit le sommaire de la partie thématique, en lien avec la direction de la rédaction.

  • Sylvain AMIC, directeur du musée des Beaux-Arts de Rouen
  • Claire BARBILLON, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université de Poitiers
  • Catherine CHEVILLOT, directrice du musée Rodin
  • Nicolas COUTANT, directeur-adjoint du Musée national de l’éducation
  • Stéphanie DESCHAMPS-TAN, conservatrice en charge des sculptures du XIXe siècle, musée du Louvre
  • Thierry DUFRENE, professeur d’histoire de l’art contemporain, université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
  • Ophélie FERLIER, conservateur sculpture, musée d’Orsay
  • Bruno GAUDICHON, directeur du musée d’Art et d’Industrie de Roubaix
  • Fabrice HERGOTT, directeur du musée d’Art moderne de la ville de Paris
  • Dominique JARRASSE, professeur d’histoire de l’art, université Bordeaux III – École du Louvre
  • Antoinette LE NORMAND ROMAIN, conservateur général honoraire du patrimoine, directrice générale honoraire de l’Institut national d’histoire de l’art
  • Brigitte LEAL, directrice adjointe du musée national d’Art moderne, Centre Pompidou
  • David LIOT, directeur des musées et du patrimoine de Dijon
  • Paul-Louis RINUY, professeur d’histoire de l’art, université Paris VIII
  • Amélie SIMIER, conservateur général, directrice du musée Bourdelle

Direction de la rédaction

  • Claire MAINGON, maître de conférences, histoire de l’art contemporain, université de Rouen

Lieux

  • Rue Lavoisier
    Mont-Saint-Aignan, France (76130)

Dates

  • mercredi 31 octobre 2018

Mots-clés

  • accessibilité, sculpture, intermédialité, intermatérialité

Contacts

  • Claire Maingon
    courriel : clairemaingon [at] hotmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Anaïs Lebreton
    courriel : anais [dot] lebreton [at] univ-rouen [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Diffuser la sculpture », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 20 août 2018, https://calenda.org/462099

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal