AccueilMéthode(s) de recherche architecturale et urbaine

*  *  *

Publié le mardi 07 août 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Si la méthode est une notion qui se fait discrète dans l’espace médiatisé de l’innovation architecturale et urbaine, selon nous, elle représente un levier justement, ou un obstacle, nécessaire à interroger pour renouveler (ou mieux définir) la recherche architecturale et urbaine. Bien que la recherche autour de ces deux disciplines ne soit pas nouvelle, ses méthodes demeurent finalement peu qualifiées. Une chose est certaine, ces deux disciplines n’ont, peut-être, été autant abordées sous des angles aussi divers : les dimensions sociales, politiques, techniques et esthétiques. Ainsi, il nous semble que mieux cerner les spécificités des méthodes de recherche architecturale et urbaine peut servir à fonder de nouvelles ressources d’actions politiques, éthiques et sociales, porteuses d’innovations.

Annonce

Argumentaire

Si la méthode est une notion qui se fait discrète dans l’espace médiatisé de l’innovation architecturale et urbaine, selon nous, elle représente un levier justement, ou un obstacle, nécessaire à interroger pour renouveler (ou mieux définir) la recherche architecturale et urbaine. Bien que la recherche autour de ces deux disciplines ne soit pas nouvelle, ses méthodes demeurent finalement peu qualifiées. Une chose est certaine, ces deux disciplines n’ont, peut-être, été autant abordées sous des angles aussi divers : les dimensions sociales, politiques, techniques et esthétiques. Ainsi, il nous semble que mieux cerner les spécificités des méthodes de recherche architecturale et urbaine peut servir à fonder de nouvelles ressources d’actions politiques, éthiques et sociales, porteuses d’innovations.

Dans la recherche, comme dans tout projet d’ailleurs (Boutinet, 1990), la méthode n'est pas une procédure figée et peut prendre des formes multiples. Elle n’en demeure pas moins, dans sa définition nominale, un ensemble d’opérations de la pensée qui balisent le cheminement vers l’objet de recherche. Selon la nature de l’objet, la méthode peut poser des postulats et des hypothèses ou elle peut faciliter la définition et la visée de son objet.

Cette journée d’études doctorales se veut l’occasion de recueillir des expériences ou expérimentations méthodologiques en cours en insistant sur le rapport entre les choix méthodologiques et l'objet d’étude. Les exposés présenteront de façon rigoureuse la méthodologie retenue et insisteront sur l'imbrication entre méthodologie et objet de recherche, mais aussi le cas échéant, l’articulation entre plusieurs disciplines. Elles pourront s'arrêter sur des tentatives méthodologiques qui n'ont pas abouties en tâchant de regarder ce qui a fait blocage (aspects matériels, épistémologiques ou autres), montrant ce qu’est construire une recherche (Becker, 2002). L’ensemble des expérimentations permettra d’avoir une visibilité intelligible sur la dynamique actuelle des savoirs dans le champ de l’architecture et de l’urbanisme.

Plus spécifiquement, la recherche en architecture semble quelque peu chercher ses objets, et son autonomie (Bonillo, 2013), cela d’autant plus dans un contexte où elle doit s’aligner aux « canons scientifiques » de l’enseignement supérieur. Si elle se trouve parfois remise en question car convoquant plusieurs champs disciplinaires, on peut s’interroger : doit-elle assumer de se construire dans l’interdisplinarité ? Ou doit-elle tenter de construire ses propres outils ? Ainsi, nous tacherons de voir si elle déploie des outils spécifiques et/ou à quelles disciplines elle emprunte.

Cet appel à contribution est ouvert à toutes les disciplines qui touchent à la fabrique de la ville quelles que soient ses échelles. Elle s’adresse principalement à des doctorants mais aussi à des étudiants effectuant (ou ayant effectué) un master recherche et s’orientant vers une inscription en thèse de doctorat. Les propositions de communications devront structurer le propos autour des trois axes suivants :

  • Quelles sont les caractéristiques formelles de la méthodologie ?  
  • Quels cadres conceptuels et méthodologiques sont mobilisés ?
  • Quelles imbrications existent entre objet de recherche/posture et méthodologie ?

Modalités de soumission

Abstract anglais ou français de 500 mots

avant le 07/09/18,

avec indication du rattachement institutionnel et coordonnées complètes à adresser à : frederic.saint-cricq@montpellier.archi.fr et khedidjamamou5@gmail.com

Calendrier

  • 13/07/18 : Diffusion de l’appel à contributions
  • 07/09/18 : Date limite de réception des propositions

  • 17/09/18 : Information aux intervenants
  • 21/09/18 : Date limite de confirmation de la participation des intervenants retenus
  • 25/09/18 : Diffusion du programme
  • 29/11/18 : Journée doctorale 2017
  • 10/12/18 : Information relative à la valorisation
  • 04/01/19 : Envoi des textes définitifs
  • 01/03/19 : Publication

Comité d’organisation

  • Khedidja MAMOU, architecte, docteure en sociologie, maîtresse de conférences à l’ENSA Montpellier, Crh-LAVUE et LIFAM
  • Frédéric SAINT-CRICQ, architecte, doctorant, maître de conférences associé à l’ENSA Montpellier, LIFAM

Comité scientifique

  • Agnès DEBOULET, Professeure de sociologie, Université Paris 8, HDR, LAVUE
  • Muriel GIRARD, Docteure en sociologie, maîtresse de conférences, ENSA Marseille, INAMA
  • Frédérique VILLEMUR, Historienne de l’art, maîtresse de conférences, ENSA Montpellier, HDR, LIFAM
  • Julien MARY, chargé de mission scientifique MSH Sud CNRS COMUE Languedoc-Roussillon
  • François VALEGEAS, Docteur en urbanisme, Maître de conférences, Université Montpellier 3, ARTDev
  • Kun ZHANG, Professeur, Directeur du département d'Architecture, École d’Architecture et d’Environnement, Université du Sichuan

Contacts

Pour toute question relative à l’organisation de la Journée : Fréderic SAINT-CRICQ : f_stcricq@yahoo.fr et Hélène KLUNDER : helene.klunder@montpellier.archi.fr

Pour toute question relative à l’appel à contributions : Khedidja MAMOU et Fréderic SAINT-CRICQ

Quelques repères bibliographiques

  • Becker Howard, Les ficelles du métier, La Découverte, 2002.
  • Boutinet Jean-Pierre, Anthropologie du projet, Paris, 1991, Presse Universitaire de France (PUF)
  • Collectif, « Interdisciplinarités », Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, n°12, janvier 2003.
  • Corbel Laurence et Lontrade Agnès (dir.), La Critique : art et pratique, Presses universitaires du Midi, 2015.
  • Bonillo Jean-Lucien, « Entre autonomie et pluridisciplinarité, la recherche en architecture à la croisée des chemins », Rives méditerranéennes, 48 | 2014, 209-218.
  • Farel Alain, Architecture et complexité, le troisième labyrinthe, Edition Parenthèses, Collection « Eupalinos », Marseille, 2008, 2ème éd.
  • Tafuri Manfredo, Théorie et histoire de l’architecture, Paris, Editions Sadg, 1976, 4° édition, 1° édition 1968.

Lieux

  • Site Saint-Charles, Auditorium, Maison des sciences de l’homme - Rue Professeur Henri Serre
    Montpellier, France (34)

Dates

  • vendredi 07 septembre 2018

Mots-clés

  • méthode, architecture

Contacts

  • Khedidja Mamou
    courriel : khedidjamamou5 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Khedidja Mamou
    courriel : khedidjamamou5 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Méthode(s) de recherche architecturale et urbaine », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 07 août 2018, https://calenda.org/464393

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal