HomeDigital Mondays at the Institut national d'histoire de l'art

HomeDigital Mondays at the Institut national d'histoire de l'art

Digital Mondays at the Institut national d'histoire de l'art

Les lundis numériques de l'Institut national d'histoire de l'art

*  *  *

Published on Friday, August 17, 2018 by Céline Guilleux

Summary

L’Institut national d'histoire de l'art (INHA) effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Announcement

Présentation

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Programme

17 septembre 2018 : Fabriquer des livres avec le Web

18H-20H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs 75002 Paris

Depuis la numérisation des outils  de conception et de production du livre dans les années 1980, le domaine de la publication connaît sans doute une évolution majeure avec l’influence des méthodes et des outils du développement web. Passant d’une chaîne à un système modulaire, abandonnant traitement de texte et logiciel de publication assisté par ordinateur, et intégrant désormais  le versionnement, des éditeurs pionniers déploient de nouvelles façons de fabriquer des livres, qu’ils soient imprimés,numériques ou web.

Intervenant

  • Antoine Fauchié (IUT de Grenoble, ENSSIB)

8 octobre 2018  - UrbanHist : un portail du patrimoine toulousain

18H-20H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs 75002 Paris

Le nouveau portail UrbanHist (publié en 2017) propose aux internautes de découvrir et visiter le patrimoine remarquable de Toulouse (UrbanHist) et d’effectuer des recherches approfondies sur le patrimoine et l’histoire de Toulouse (UrbanHist+).Dans ce nouveau portail, les utilisateurs pourront notamment accéder à des panoramas de Toulouse : 9 prises de vues à 360° inédites réalisées par drone sur Toulouse (le Capitole, la place Saint-Sernin, les Jacobins, l’observatoire de Jolimont, le Bazacle, le port Viguerie, le port de la Daurade et un point haut – 150 m – au-dessus de la Garonne). Ils permettront de découvrir Toulouse sous un autre angle, en utilisant les dernières innovations, vues immersives à 360° disponibles sur tous supports dont lunettes de réalité virtuelle.

Intervenant

  • Rémi Béguet (Archives municipales de Toulouse)

12 novembre 2018

18H-20H

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs 75002 Paris

Réaliser des éditions de sources textuelles durables, est-ce possible ? Retour d’expérience sur l’utilisation de l’outil de publication teiPublisher pour des corpus épigraphiques au laboratoire HiSoMA

Retour d’expérience sur l’utilisation de l’outil de publication teiPublisher pour des corpus épigraphiques au laboratoire HiSoMA

La réalisation d’une édition numérique de sources anciennes représente souvent une opportunité pour repenser la façon dont les documents sont édités et étudiés ainsi que les conventions utilisées traditionnellement dans une discipline, une école, une communauté… Pour rester intelligible sur le long terme, ces manières de réinventer l’édition de sources doivent être documentées d’une manière la plus explicite et la plus formalisée possible. En partant des exemples fournis par différents projets de publication de sources antiques menés au laboratoire HiSoMA, cette présentation offrira un retour d’expérience sur la manière dont le standard d’encodage des textes TEI/EpiDoc et de l’outil open source de publication de fichiers XML teiPublisher sont utilisés dans cette perspective.

Intervenant

  • Emmanuelle Morlock (ingénieure d’études en humanités numériques, CNRS)

10 décembre 2018

  • Dominique Stutzmann (IRHT) : Projet Himanis : faire des recherche plein texte dans le Trésor des Chartes avec OCR d’écritures manuscrites grâce au deep learning (titre sous réserve)

14 janvier 2019

18H-20H

Comment l’innovation peut-elle établir des médiations en histoire de l’art, en particulier entre les pratiques de recherche et les attentes des artistes et du grand public, mais aussi entre les chercheurs eux-mêmes et les représentations numériques des œuvres qu’ils étudient ? Afin de surmonter le scepticisme à l’encontre du numérique qu’un élargissement de cette distance risquerait d’entraîner, la présentation de Dominic Oldman et Diana Tanase montrera comment la plateforme ResearchSpace, à l’interface entre narration et données, permet de représenter l’espace multiforme des représentations et des arguments structurés produits par les historiens de l’art.

À propos des Lundis numériques

L’Institut national de l’histoire de l’art effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Intervenant

  • Dominic Oldman (British Museum)
  • Diane Tanase (British Museum)

entrée libre

11 février 2019

Les ressources conservées à l’INA sont nombreuses. Leur description est actuellement répartie dans une dizaine de bases de données et gérée dans trois systèmes d’information documentaire différents.

À l’heure de rassembler toutes ces métadonnées au sein d’un seul système, s’est posée la question de la mise au point d’un modèle de données unique – FRRB/LRM, CIDOC-CRM, HADOC, EBU Core, EN 15907, BibFrame. Tout en gardant en tête ces différents modèles pour accompagner et assurer l’interopérabilité des données dans le futur, le choix de mettre au point un modèle spécifique a été fait. Il se devait d’être à la fois souple, évolutif, multilingue, adapté à la description des différents médias conservés à l’INA et respectueux des différentes manières de les appréhender, tout en s’assurant de la récupération de toutes les données existantes.

Au-delà du modèle lui-même, comment a-t-il été élaboré? Pourquoi ? Comment la migration et l’exploitation des données est-elle aujourd’hui assurée ?

Intervenant

  • Gautier Poupeau (INA)

11 mars 2019

18H-20H

  • Pierre Jugie, Corinne Le Bitouzé, Michel Jordan, Mathieu da Vinha : VERSPERA : De la numérisation à la modélisation des plans de Versailles de l’Ancien Régime

Le projet de recherche VERSPERA, dirigé par le Centre de recherche du château de Versailles et porté par la Fondation des Sciences du Patrimoine, vise à rendre publics les plans du domaine de Versailles sous l’Ancien Régime conservés aux Archives nationales (Paris), à la Bibliothèque nationale de France et à l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et à en restituer certains espaces grâce à la modélisation 3D élaborée par le laboratoire Équipes Traitement de l’Information et Systèmes de l’université de Cergy-Pontoise (ETIS).

Ce projet répond à trois objectifs : préserver des fonds fragiles et difficilement accessibles, en faciliter l’accès via Internet à la communauté internationale scientifique interdisciplinaire et permettre, grâce à la modélisation, une réflexion sur l’utilisation qui pouvait être faite d’une résidence royale à l’époque moderne.

Intervenants

  • Corinne Le Bitouzé (BnF)
  • Michel Jordan (université Paris-Seine, université de Cergy-Pontoise, ENSEA, CNRS)
  • Pierre Jugie (Archives nationales)
  • Mathieu da Vinha (Centre de recherche du château de Versailles, chef du projet VERSPERA)

8 avril 2019

8 avril  2019 - 18h-20h

  • Delphine Merrien et Catherine Muller (ENSSIB) : Focus sur deux projets labellisés EnssibLab : HyperOtlet et BiblioTouch

HyperOtlet est un projet de recherche interdisciplinaire et collaboratif visant à mettre à disposition d’une communauté d’experts une éditorialisation critique du Traité de documentation, en proposant un texte décomposé en documents susceptibles d’engendrer de nouveaux enrichissements, organisations et modélisations (projet ANR 2017).

BiblioTouch est une interface entièrement nouvelle de médiation documentaire numérique permettant de découvrir les documents d’une bibliothèque en parcourant comme sur une carte les thèmes de la collection, eux-mêmes issus du répertoire RAMEAU. Cet outil, à terme disponible sous licence libre, fonctionne sur tous types de dispositifs.

Intervenantes

  • Delphine Merrien (EnssibLab)
  • Catherine Muller (EnssibLab)

13 mai 2019 – Des données comme medium

18h-20h

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari

  • David Bihanic (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, École nationale supérieure des arts décoratifs), Des données comme medium

Aujourd’hui, l’homme est capable de sonder et mesurer en temps réel les transformations, les mutations et les évolutions globales qui l’affectent, qu’il en soit ou non à leur origine. Mais il semblerait souffrir de ne savoir véritablement que faire de ce nouvel avantage ni de quelle manière en jouir. Face aux montagnes de données qui chaque jour s’élèvent un peu plus devant lui, ce sont la stupéfaction, la consternation et la poltronnerie qui le gagnent. Dès lors, l’homme contemporain serait ce nouvel Adam qui, loin de l’Éden, accuse alors le poids d’une nouvelle responsabilité qui l’engage auprès des générations futures. C’est dans ce contexte de refondation, de renaissance par certains côtés, que s’établit un art nouveau, un art faisant littéralement œuvre avec les données, soit par leur entremise, soit par leur intermédiaire, soit en les détournant. Cet art, secouant notre torpeur, nous fait percevoir, sentir et appréhender le monde différemment.

3 juin 2019 - 3D et bases de données SIG documentaire : l'exemple de l'église de Qorqor en Ethiopie

18h-20h

Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari

  • Claire Bosc-Tiessé (INHA), Sigrid Mirabaud (INHA)
  • Aurélie Fabijanec (ENSAPLV, MAP-MAAC)
  • François Guéna (ENSAPLV, MAP-MAAC)

Cette intervention présentera les travaux menés par une équipe d’historien de l’art, architectes-informaticiens et spécialiste des sciences de la conservation pour la constitution d’outils numériques en Éthiopie, dans des conditions d’acquisition complexes, et interrogera leurs usages possibles. Elle présentera plus spécifiquement les étapes de la réalisation du modèle 3D de l’église rupestre de Qorqor et les modalités de couplage à une base de données documentaires rassemblant les éléments sur l'histoire du site, la technique picturale, la conservation et la géologie de l'église.

16 septembre 2019 - POP : la plate-forme ouverte du patrimoine du ministère de la Culture

Le ministère de la Culture met en ligne ses bases de données depuis les années 1990, afin de donner accès aux informations de référence produites ou collectées par ses services sur des sujets aussi variés que la peinture, les manuscrits, les monuments, l’architecture, la photographie. Le vieillissement de ces bases et leurs cloisonnements remettent cependant en cause leur efficacité, et POP est un ambitieux projet de refonte de ce système documentaire par la mise en place d’un seul réservoir de données qui sera alimenté par les bases historiques (Mémoire, Mérimée, Palissy) et les remplacera à court terme.

Intervenante

  • Sandrine della Bartolomea (ministère de la Culture)

7 octobre - Voir et déambuler : Visualisations interactives de données sur le patrimoine culturel. Watch & Wander: Interactive Visualizations of Cultural Heritage Data

Une communauté croissante de concepteurs, d’artistes et d’ingénieurs crée des interfaces visuelles pour accéder aux données du patrimoine culturel. Alors que le domaine de la visualisation de l’information a été établi dans l’optique d’appuyer l’analyse des données en sciences et en ingénierie, les expériences dans les arts et les sciences humaines provoquent des modes alternatifs d’engagement avec les données. Dans cet exposé, nous ferons le point sur l’univers en expansion de la visualisation des collections culturelles et nous soulèverons des questions sur les potentiels critique et créatif de la visualisation dans le secteur culturel. En nous inspirant des recherches en design à l’UCLAB, nous discuterons de la façon dont les visualisations peuvent permettre aux spectateurs de passer de la contemplation d’artefacts isolés à l’exploration de collections.

La séance aura lieu en anglais

Intervenante

  • Marian Dörk (université des sciences appliquées, Potsdam)

18 novembre - Un « Système d’information documentaire spatialisée » pour la valorisation scientifique de la Tapisserie de Bayeux

L’État et la Ville de Bayeux se sont associés à l’université de Caen Normandie et au CNRS pour concevoir et développer un outil d’étude et de valorisation de la Tapisserie de Bayeux, broderie médiévale du xie siècle. Cet outil, un « Système d’information documentaire spatialisée » (SIDS), s’inspire des techniques utilisées dans les « SIG » et propose d’associer un système documentaire rassemblant les ressources scientifiques sur l’œuvre (état matériel, iconographie…) et un système d’information spatialisée. Il offre ainsi des solutions d’accès aux données sur la reproduction haute définition de cette œuvre monumentale (près de 70 m de long) à la communauté scientifique (indexation et extraction des analyses), puis au grand public (outils de médiation spécifiques).

Intervenants

  • Clémentine Berthelot (musée de la Tapisserie de Bayeux, Ville de Bayeux)
  • Arnaud Daret (université de Caen Normandie)
  • Julia Roger (université de Caen Normandie)

9 décembre - La stratégie Open Content de Paris Musées

La valorisation et la visibilité des collections sont des axes prioritaires de la politique de Paris Musées. Le site des collections lancé en 2016 et constamment amélioré depuis permet la mise en ligne et la diffusion nationale et internationale des reproductions numériques des œuvres. Pour accompagner les visiteurs dans l’utilisation des reproductions d’œuvres, faciliter et encourager la diffusion d’une image au plus juste de l’œuvre originale, Paris Musées souhaite mettre à disposition du public des reproductions numériques de haute qualité de ses collections. Pour ce faire, Paris Musées mettra à disposition des fichiers numériques de qualité représentant des œuvres appartenant au domaine public sous licence libre permettant de placer une œuvre au plus près du domaine public.

Intervenants

  • Stéphane Chantalat (Paris Musées)
  • Philippe Rivière (Paris Musées)

Comité scientifique

  • Hélène Boubée (INHA),
  • Antoine Courtin (INHA),
  • Marianne Dautrey (INHA),
  • Alain Defrance (INHA),
  • Élodie Desserle (INHA),
  • Dominique Filippi (INHA),
  • Chloé Gautier (INHA),
  • Juliette Hueber (Laboratoire InVisu, CNRS/INHA),
  • Pierre-Yves Laborde (INHA),
  • Fanny Lemaire (INHA),
  • Antonio Mendes (Laboratoire InVisu, CNRS/INHA),
  • Ludivine Schoot (INHA)

Suivez les lundis numériques de l’INHA sur Twitter : # LundisNum  et sur notre chaîne Youtube où vous pourrez retrouver les vidéos des séances passées (pour rappel, la programmation des Lundis numériques de 2017-2018 est consultable ici)

Places

  • Institut national d'histoire de l'art. Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari - 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Monday, September 17, 2018
  • Monday, October 08, 2018
  • Monday, November 12, 2018
  • Monday, December 10, 2018
  • Monday, January 14, 2019
  • Monday, February 11, 2019
  • Monday, March 11, 2019
  • Monday, April 08, 2019
  • Monday, May 13, 2019
  • Monday, June 03, 2019
  • Monday, September 16, 2019
  • Monday, October 07, 2019
  • Monday, November 18, 2019
  • Monday, December 09, 2019

Attached files

Keywords

  • numérique, livre, web, Toulouse, expérience, outil, publication, patrimoine, art

Contact(s)

  • Victoria Gaide
    courriel : victoria [dot] gaide [at] inha [dot] fr

Information source

  • Victoria Gaide
    courriel : victoria [dot] gaide [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« Digital Mondays at the Institut national d'histoire de l'art », Lecture series, Calenda, Published on Friday, August 17, 2018, https://calenda.org/468480

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search