AccueilQuelle vivacité

Quelle vivacité

What vivacity - 4th seminar in emersiology

4ème séminaire d'émersiologie

*  *  *

Publié le mercredi 29 août 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La matière de notre corps vivant ne cesse de se modifier. Sous l’apparence de la forme qui paraît rester la, même, notre matière vivante est modifiée par les effets de l’environnement, par l’action des autres. Faire preuve de vivacité est cette énergie créatrice, dont Bergson soulignait déjà sa puissance, qui pulse en nous sans jamais se satisfaire. Réagir avec vivacité, ne pas se laisser faire, avoir du caractère, la vivacité se distingue de la viralité par son caractère non colonisateur, elle répond à l’invasion. La vivacité d’esprit n’est pas la vitesse mais la production rapide de solutions adaptées à l’action in situ.

Annonce

Présentation

Au cours de la 1er année du séminaire d’Emersiologie, nous avons pu démontrer combien sentir son corps vivant supposait une activation inconsciente par une immersion expérientielle et un éveil de sensations inédites. Dans la seconde année nous avons recherché ce corps capacitaire, qui révèle des potentialités inédites soit en les activant soit en les découvrant par les activités physiques mais aussi les techniques corporelles. Dans la troisième année, nous approfondissons ce qui émerse depuis notre espace corporel vivant et vécu en y prêtant attention comment s’activer. 

Dans la quatrième année, la vivacité sera étudiée : la matière de notre corps vivant ne cesse de se modifier. Sous l’apparence de la forme qui paraît rster la, même, notre matière vivante est modifiée par les effets de l’environnement, par l’action des autres. Faire preuve de vivacité est cette énergie créatrice, dont Bergson soulignait déjà sa puissance, qui pulse en nous sans jamais se satisfaire.  Réagir avec vivacité, ne pas se laisser faire, avoir du caractère, la vivacité se distingue de la viralité par son caractère non colonisateur, elle répond à l’invasion. La vivacité d’esprit n’est pas la vitesse mais la production rapide de solutions adaptées à l’action in situ.

La vivacité, à la différence de la vitalité, cherche une nouvelle forme de vie[1]. La forme de vie n’est pas seulement la manière de vivre, l’habitus, mais la forme que le vivant prend pour se rendre vivable. Le mode d’emploi de la vie par le vivant lui-même ne correspond pas toujours à la perception vécue par le sujet humain. Ainsi la vivacité du vivant est ce moment d’émersion de sa nouvelle forme  qui prend vie nous obligeant à penser ensemble la vie “comme biologie et la vie comme biographie”[2]. Comme procesus d’auto-organisation, ce que Varela désigne avec Maturana comme une énaction poéitique, la vivacité pourrait être réduite dans une interprétaion vitaliste à une finalité interne dont a forme ne serait que la réalisation d’une puissance en acte (au sens d’Aristote).

Le développement biographique de la vivacité dans une conscience de son vécu suppose que le corps vivant contienne suffisamment d’engrammes, d’impressions et de sensations[3]. La vivacité doit s’imposer face à l’inviable provoqué par la misère, le dénuement, la dégradation des conditions objectives de vie au vivant dans son milieu, dans son corps ou dans la société.

Programme

Corps-Vivant & Corps vécu

Thème 2018-2019 : Quelle vivacité ?

Pr. Bernard Andrieu bernard.andrieu@parisdescartes.fr

Salle du laboratoire EA 3625 TEC

UFR Staps 1 rue Lacretelle

75015 Paris (Metro Porte de Versailles)

4 Octobre 16h-18h

Bernard Andrieu : Quelle vivacité ?

  • Obrillant Damus  (Faculté des sciences de l'éducation et à l'Université d'État d'Haïti) : Le viol des femmes à Haiti

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59875

15 Novembre 16h-18h

Bernard Andrieu : l’invivable

  • Caroline Besse (Artiste) : Respiration minérale. Matières, gestes, encre et minéraux pour l’exposition « Respiration minérale » du 7 Septembre au 27 Octobre 2018 au Musée de minéralogie de l’école des Mines ParisTech (Paris 6ème), en collaboration avec la céramiste Manon Clouzeau.

6 dec 16h-18h

Bernard Andrieu : la viabilité

  • Benedicte Frot (Université de Fribourg, Suisse) : La vivacité au 18e siècle, notamment dans la médecine.

17 janvier 2019

Bernard Andrieu : la vitalité

  • Julien Wolga (artiste, auteur de Nudisme, L'harmattan, 2018): Le nudisme

8 Fevrier 2019

Bernard Andrieu : la vivacité

  • Odile Girardin-Gantier (art-thérapeute, auteure D'autres limites à la prison, L'Harmattan, 2018) : Comment l'Art-thérapie peut aider à supporter le monde carcéral

https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59697

7 mars 2019

Bernard Andrieu : Être à vif

  • David Lorenté ( Ingénieur des systèmes et techniques audiovisuels et multimédia à l'université Paris 1) : Physiopolis

4 avril 2019

Bernard Andrieu : Rester vivant

  • Petrucia Da nobrega (Ufrn Brasil) : Image corporelle et expression de soi

2 mai 2019

Bernard Andrieu : Une nouvelle vie

  • Jocelyne Vaysse (psychiatre des Hôpitaux, Enseignante Paris X) : Mouvements dansés/ Mouvements pensés

[1] Fassin D., 2018, La vie, Paris, Seuil, p. 12.

[2] Op. cit., p. 21.

[3] Damasio A.,  2018.

Lieux

  • de 16h00 à 18h00 3eme étage salle du laboratoire - UFR Staps Paris Descartes 1 rue Lacretelle (Métro Portes de Versailles)
    Paris, France (75015)

Dates

  • jeudi 04 octobre 2018
  • jeudi 15 novembre 2018
  • jeudi 06 décembre 2018
  • jeudi 17 janvier 2019
  • jeudi 07 février 2019
  • jeudi 07 mars 2019
  • jeudi 04 avril 2019
  • jeudi 02 mai 2019

Fichiers attachés

Contacts

  • Bernard Andrieu
    courriel : bandrieu59 [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Bernard Andrieu
    courriel : bandrieu59 [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quelle vivacité », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 29 août 2018, https://calenda.org/472051

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal