AccueilKick it like a girl !

Kick it like a girl !

Young Women Push Themselves Through Football in the African Public Space

*  *  *

Publié le mercredi 19 septembre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Offre de deux postes de chercheur·e·s (doctorant·e et postdoctorant·e) dans le cadre du programme Le programme « Kick it like a girl ! Young women push themselves in the African Public Space», examine l’engagement de filles dans des équipes de football juniors comme une expérience réelle de citoyenneté et d’empowerment. Il s’agit, plus précisément, d’étudier la citoyenneté « par le bas ». À travers l’étude de l’engagement des filles dans le jeu collectif et dans une vie associative autour du football, nous nous intéressons à la question de leur accès aux ressources et de leur participation à la vie sociale et publique. En d’autres termes, en quoi l’engagement des filles dans le football produit-il de la citoyenneté en Afrique en général et au Cameroun en particulier ?

Annonce

Présentation

L’Institut de Recherches Socio-Anthropologiques (IRSA) de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC-Cameroun), en partenariat avec le Laboratoire de Recherche Santé-Social (LaReSS) de la Haute Ecole de Travail Social et de la Santé - EESP – Lausanne (HES·SO), mettent en compétition deux postes :

  • 1 chercheur·e post-doctorat en sciences sociales (Sociologie, Anthropologie ou Science politique), sur un contrat de 4 ans
  • 1 chercheur·e doctorant·e en sciences sociales (Sociologie, Anthropologie ou Science politique), sur un contrat de 4 ans

Les projets de recherche s’inscriront dans les axes thématiques et méthodologiques du programme de recherche : « Kick it like a Girl ! Young Women Push Themselves Through Football in the African Public Space ». 

Effectué en partenariat avec la Haute école de travail social et de la santé - EESP – Lausanne (HES·SO), l’Institut de Hautes Etudes Internationales et de Développement (IHEID) de Genève et l’Université Gaston Berger du Sénégal, ce projet de recherche est financé par le programme R4D (Swiss Programme for Research on Global Issues for Development) initiative jointe de financement de la DDC (Coopération suisse) et du FNS (Fond national suisse de la recherche scientifique) qui soutient la recherche sur des problèmes mondiaux dans le contexte de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Ce projet de recherche part de trois constats :

1) Le football en Afrique n’est pas seulement un jeu au sens d’une compétition ou d’un loisir. Il est aussi et surtout une institution sociale.

2) Ce sport est, aujourd’hui encore, un bastion de la masculinité et de discrimination à l’encontre des filles, discrimination qui prend de multiples formes.

3) En dépit des obstacles qu’elles doivent affronter, de plus en plus de filles s’engagent dans le football, à la fois dans sa pratique et dans sa capacité à bâtir une équipe.

Ce projet propose d’examiner l’engagement de filles dans des équipes de football juniors comme une expérience réelle de citoyenneté et d’empowerment. Il s’agit, plus précisément, d’étudier la citoyenneté « par le bas ». A travers l’étude de l’engagement des filles dans le jeu collectif et dans une vie associative autour du football, nous nous intéressons à la question de leur accès aux ressources et de leur participation à la vie sociale et publique. En d’autres termes, en quoi l’engagement des filles dans le football produit-il de la citoyenneté en Afrique en général et au Cameroun en particulier ? Pour cela, trois questions seront abordées :

  1. Le club de football local comme moyen de se confronter, individuellement et collectivement, aux normes qui structurent la société, en particulier les normes de genre.
  2. Le fait pour les filles de jouer dans un club local est pour elles une expérience politique, dans le sens d’une opportunité de s’engager dans la vie publique, d’expérimenter la démocratie, et de développer des compétences sociales.
  3. L’engagement des filles dans le football est un observatoire des asymétries en matière de justice sociale et des réponses à ces asymétries.

Les candidat·e·s sélectionné·e·s seront basé·e·s à Yaoundé, et effectueront des séjours prolongés sur différents terrains au Cameroun. Ils/elles pourront effectuer des missions de recherche en Suisse et au Sénégal, et participer à des colloques et autres manifestations scientifiques hors du Cameroun.

Pour des questions de facilité d’accès au terrain (les équipes de football féminines) et dans un souci de promotion de l’égalité de genre dans la sphère académique, les candidatures féminines sont vivement souhaitées.

Le/la post-doctorant·e

Missions

Le/la post-doctorant·e assurera la coordination scientifique et administrative au quotidien du projet au niveau du Cameroun, sous la responsabilité du Directeur de recherche. Il/elle travaillera étroitement avec ses contreparties, basées au Sénégal et en Suisse. En termes de recherche, il/elle travaillera à cartographier les politiques locales, régionales et nationales du sport, de la jeunesse et de l’égalité de genre, et dressera l’état des lieux du football féminin, en réalisant une analyse approfondie des facteurs et des institutions impliquées dans les pratiques de football féminin formelles et informelles, ce qui inclut la production de statistiques par une enquête. Le/la postdoctorant·e sera également en charge de l’organisation des activités de dissémination des résultats de la recherche auprès des décideurs politiques, des instances sportives et éducatives, et des jeunes.

Nous offrons un cadre favorable à la recherche scientifique, ainsi qu’à la production d’articles et de dossiers significatifs à l’échelle nationale et internationale.

Conditions d’éligibilité et critères d’évaluation

Le/la candidat·e doit :

  • Être titulaire d’une thèse en Sciences sociales (anthropologie, sociologie, socio-économie, science politique) depuis moins de 5 ans
  • Avoir des aptitudes et de l’intérêt pour le recueil de données auprès des filles footballeuses, dans le cadre d’une enquête ethnographique
  • Être formé·e à l’exploitation qualitative et quantitative des enquêtes.
  • Avoir l’esprit de travail en équipe, tout en faisant preuve d’un sens d’initiative et de créativité
  • S’intéresser aux problématiques de sport, notamment le football en Afrique en général et au Cameroun en particulier
  • Être familier·e des études de genre et faire preuve d’un engagement en faveur de l’égalité de genre et des politiques de l’égalité.
  • S’engager à participer activement et à plein temps aux initiatives, activités et mobilisations suscitées dans le cadre du programme de recherche
  • Avoir la maîtrise du français, la connaissance de l’anglais étant un atout.

Conditions de candidature

Composition du dossier

  • Une lettre de motivation
  • Un CV
  • Une copie du diplôme de doctorat
  • Les rapports de soutenance de thèse
  • Une liste des publications (parues, acceptées, soumises)

Le/la doctorant·e

Missions

Nous cherchons un·e doctorant·e capable de mener à bien un projet de thèse s’inscrivant dans la thématique générale du programme de recherche « Kick it like a girl ! ». Le/la doctorant·e mènera une enquête ethnographique et travaillera notamment sur les points de vue et les pratiques de filles footballeuses, et sur l’analyse des contextes sociaux genrés. Il/elle devra mener à terme une thèse de doctorat et participer, sous la coordination du/de la postdoctorant·e, au projet, à tous les séminaires ainsi qu’à la collecte des données de terrain.

Nous offrons un cadre favorable à la rédaction d’une thèse, ainsi qu’à la production d’articles et de dossiers significatifs à l’échelle nationale et internationale.

Conditions d’éligibilité et critères d’évaluation

Le/la candidat·e doit :

  • Être titulaire d’un diplôme de Master 2 (Recherche) en Sciences Sociales (Sociologie, Anthropologie, Science politique)
  • Avoir l’esprit de travail en équipe tout en faisant preuve d’un sens d’initiative et de créativité
  • Avoir une expérience en méthodes de recherche qualitative et être capable de faire « parler le terrain », ce qui suppose d’avoir un intérêt avéré pour le travail d’enquête ethnographique, c’est-à-dire l’immersion prolongée sur le terrain, avec les filles footballeuses.
  • Être intéressé·e par les études de genre et faire preuve d’un engagement en faveur de l’égalité de genre et des politiques de l’égalité. S’intéresser aux problématiques de sport, notamment le football.
  • S’engager à participer activement et à plein temps aux initiatives, activités et mobilisations suscitées dans le cadre du programme de recherche
  • Avoir la maîtrise du français, la connaissance de l’anglais étant un atout.

Composition du dossier

  • Une lettre de motivation
  • Un CV
  • Des copies d’attestation de réussite et relevés de notes des niveaux 3,4 et 5
  • Le résumé (1 page) du travail de recherche de Master 2
  • Deux lettres de références
  • Une liste des publications (parues, acceptées, soumises)

Les dossiers de candidature complets sont attendus pour le 1 octobre 2018 aux adresses suivantes 

  • dsimanirakiza65@gmail.com 
  • ucac@gmail.com
  • malatesta@eesp.ch 
  • grange@graduateinstitute.ch
  • beatrice.bertho@eesp.ch

Informations complémentaires

Pour obtenir plus d’informations sur les postes et leurs conditions, veuillez vous adresser au responsable du programme pour le Cameroun, Dr Désiré Manirakiza (email : dsirmanirakiza65@gmail.com)

Les candidat·e·s pré-sélectionné·e·s seront convoqué·e·s pour un entretien le 15 octobre 2018, à Yaoundé et/ou par skype.

Jury de sélection

  • Dr Désiré Manirakiza, enseignant-chercheur, Institut de Recherches Socio-Anthropologiques, Université Catholique d’Afrique Centrale, Yaoundé, Cameroun.
  • Dominique Malatesta, Professeure ordinaire, Haute école de travail social et de la santé | EESP | HES·SO, Lausanne, Suisse.
  • Françoise Grange-Omokaro, Enseignante-chercheure, Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève, Suisse.
  • Dr Béatrice Bertho, chargée de recherche, Haute école de travail social et de la santé | EESP | HES·SO, Lausanne, Suisse.

Lieux

  • Yaoundé, Cameroun

Dates

  • lundi 01 octobre 2018

Mots-clés

  • genre, citoyenneté, empowerment, football, Cameroun, espace public, objectifs du développement durable

Contacts

  • Béatrice Bertho
    courriel : beatrice [dot] bertho [at] eesp [dot] ch
  • Désiré Manirakiza
    courriel : dsirmanirakiza65 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Béatrice Bertho
    courriel : beatrice [dot] bertho [at] eesp [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Kick it like a girl ! », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mercredi 19 septembre 2018, https://calenda.org/474572

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal