AccueilLa palette des émotions

La palette des émotions

The palette of emotions

*  *  *

Publié le mardi 25 septembre 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Les émotions, parfois appelées passions, affects ou encore états d’âme font régulièrement l’objet de réflexions, notamment en philosophie. Selon des rythmes différents, de très nombreuses disciplines relevant du périmètre de la MSHS de Poitiers se sont emparées de la question des émotions: la psychologie, la philosophie, la littérature, l’histoire, l’économie, la sociologie, la linguistique ou la géographie… D’autres domaines comme la médecine et le droit, s’y intéressent également. Selon les disciplines, les émotions sont classées en fonction de leur rationalité, selon une taxinomie qui part des émotions « les plus agréables » pour aller vers les plus désagréables, en passant par celles qualifiées de « neutres » ou de catégoriser les émotions selon leur intensité (en fonction d’expressions faciales et/ou corporelles) ou la manière dont elles permettent aux hommes et aux femmes de se mouvoir dans le monde social à un moment donné…

Annonce

Présentation

Les émotions, parfois appelées passions, affects ou encore états d’âme font régulièrement l’objet de réflexions, notamment en philosophie. Selon des rythmes différents, de très nombreuses disciplines relevant du périmètre de la MSHS de Poitiers se sont emparées de la question des émotions: la psychologie, la philosophie, la littérature, l’histoire, l’économie, la sociologie, la linguistique ou la géographie… D’autres domaines comme la médecine et le droit, s’y intéressent également. Selon les disciplines, les émotions sont classées en fonction de leur rationalité, selon une taxinomie qui part des émotions « les plus agréables » pour aller vers les plus désagréables, en passant par celles qualifiées de « neutres » ou de catégoriser les émotions selon leur intensité (en fonction d’expressions faciales et/ou corporelles) ou la manière dont elles permettent aux hommes et aux femmes de se mouvoir dans le monde social à un moment donné…

Pour mieux étudier celles-ci, nous proposons de les regrouper selon trois ensembles destiné à favoriser les échanges autour d’un objet commun et d’en préciser les contours, les usages et les enjeux heuristiques.

  • Les Ardentes : colère, liesse, amour, joie, peur, effroi, jalousie, admiration, surprise… Ces émotions pousseraient l’individu à agir de manière souvent involontaire et rapide, qu’il soit isolé ou en groupe. D’intensités fortes, « les Ardentes » se manifestent par des manifestations comportementales et verbales puissantes. A ce titre, elles ont été longtemps considérées comme inappropriées en tant que passions (destructrices) opposées à la raison. Toutefois, elles peuvent être sources de motivations humaines qui, à l’échelle d’un individu ou d’une société, permettent une avancée finalement salutaire dans l’adaptation à son environnement physique et social.
  • Les Morales : indignation, honte, culpabilité… Scandales, massacres, famines, provocations verbales, agressions… suscitent des réactions variées, allant de l’indifférence à la protestation. Par exemple, on peut distinguer « l’indignation qui rassemble », « l’indignation qui divise » et « l’indignation qui trouble ». « Les Morales » peuvent correspondre à une « conscience outragée » face à une situation révélée. Elles sont parfois limitées à l’individu ou exprimées dans l’espace public en mobilisant des groupes ou des catégories plus ou moins importants. Sans doute « les Morales » mettent-elles en jeu l’image de soi, des valeurs ou des références, et conduisent, soit à se dérober, soit à agir. Elles peuvent aussi s’exprimer sur tous les tons et de toutes les façons mais sont tributaires d’une époque et d’une société.
  • Les Brumeuses : tristesse, mélancolie, détresse, ennui, dégout, mépris… Latentes ou sournoises, « les Brumeuses » déstabilisent par les sentiments et les manifestations doucement amers qu’elles peuvent susciter. Leur complexité peut tenir à la langueur qui envahit l’individu ou le groupe d’individus de manière diffuse, parfois sans objet et sans contour précis. « Les Brumeuses » correspondent ont plus ou moins d’intensité, immobilisent souvent les individus ou les sociétés en les enfermant dans un avant, un regret ou un impossible.

Inscription

Inscription gratuite : https://pal-emotions.sciencesconf.org/

Programme

Mardi 02 octobre 2018

18 h 30 – 20 h

Auditorium du Musée Sainte-Croix (entrée par l'Espace Mendès France)

Table ronde : La Géographie des passions

Table ronde animée par :

  • Michel Briand, professeur de langue et littérature grecques à l’université de Poitiers, laboratoire Forellis.
  • Sandrine Gil, professeure de psychologie à l’université de Poitiers, Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage (Cerca)
  • Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Poitiers, laboratoire Criham
  • Freiderikos Valetopoulos, professeur de linguistique à l’université de Poitiers, laboratoire Forellis, avec Anne-Claude Ambroise-Rendu, Professeure d'histoire à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines, et Julien Bernard, Maître de Conférences de sociologie à l'université Paris Nanterre, Sophiapol (Sociologie, philosophie et anthropologie politiques) à l’auditorium du Musée Sainte-Croix (entrée par l'Espace Mendès France).

Mercredi 03 octobre 2018

13 h 00 – Accueil

13 h 30 – Mots de bienvenue

  • François Rigalleau, Directeur de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société ;
  • Yves Jean, Président de l’Université de Poitiers ;
  • Benoît Tirant, Conseiller régional délégué du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ;
  • Alain Claeys, Président de la Communauté urbaine de Grand Poitiers et Maire de la ville de Poitiers. 

13 h 50 – Présentation du colloque

14 h – Séance I –  L’émotion dans tous ses états – Lire et définir les émotions

  • Président de séance : Michel Briand

14 h – 14 h 20 – Dany Rondeau, Les émotions de l'éthique

14 h 20 – 14 h 40 – Justine Le Floc’h, "S'enflammer de colère" : histoire scientifique et culturelle de la métaphore ardente

14 h 40 – 15 h – Clément Fabre, La grammaire chinoise de l'âme humaine

15 h – 15 h 20 – Ingrid Junillon, La frise de la vie d'Edvard Munch, frise des émotions

15 h 20 – 15 h 50 – Débats et pause

15 h 50 – 16 h 10 – Etienne Boillet, Emotions et effet de réel : de l'enargeia à la Verfremdung

16 h 10 – 16 h 30 – Adelina Miranda, Les migrations : une expérience émotionnelle (sous réserve)

16 h 30 – 16 h 50 - Pedro Rojas & Ana Isabel Brazo, L'importance du dessin scolaire dans la représentation des émotions

16 h 50 – 17 h 10 – Débats

Jeudi 04 octobre 2018

Séance II - L’individu et l’émotion

  • Président de séance : Denis Mellier

9 h – 09 h 20 – Accueil

9 h 20 – 9 h 40 – Nathalie Garric, Fonctionnement pragmatique des émotions en la post-réanimation

9 h 40 – 10 h – Chloé Vettier, Peut-on s’écrire dans la honte ?

10 h – 10 h 20 – Hassiba Chaibi, Dire et décrire la honte sociale.

10 h 20 – 10 h 40 – Estelle Laurent, A l'écoute du dégoût. 

10 h 40 – 11 h 10 – Débats et pause

11 h 10 – 11 h 30 – Jean Duron, L’affect en mouvement. L’expression de la fureur dans la musique française du xviie siècle.

11 h 30 – 11 h 50 – Arnaud Halloy, Les émotions constitutives de la possession religieuse. L’hypothèse des affordances émotionnelles.

11 h 50 – 12 h 10 – Débats

Séance III – Le collectif et l’émotion

  • Président de séance : Philippe Grosos

14 h – 14 h 20 – Mot de bienvenue – Hamida Demirdache, Directrice Adjointe Scientifique du Réseau MSH et IEA à l’InSHS du CNRS

14 h 20 – 14 h 40 - Sarah Rey, Larmes impériales, les émotions du prince

14 h 40 – 15 h - Margaux Buyc, Larmes et fureur au pied de la potence. L'expression des émotions dans la littérature d'échafaud italienne (XVIIe-XVIIIe siècles)

15 h – 15 h 20 - Christophe Béal, Honte et justice pénale

15 h 20 – 15 h 40 - Débats et pause

15 h 40 – 16 h 10 - Christine Baron, Emotions judiciaires, rhétoriques littéraires

16 h 30 – 16 h 50 - Anne Bléger, Les émotions des criminel(le)s dans le cinéma français des années 1920 : marqueurs de différences genrées

16 h 50 – 17 h 10 - Débats

Vendredi 05 octobre 2018

Séance IV - Interactions et émotions

  • Président de séance : Michel Audiffren

9 h – 09 h 20 – Laurie Dekhissi, Efi Lamprou et Freiderikos Valetopoulos Exprimer sa colère en français langue étrangère : analyse d’un corpus d’apprenants

9 h 20 – 9 h 40 – Carolyn Fontagnol, Sylvie Hanote et Catherine Mathon, La palette des émotions dans les commentaires sportifs en direct : de la production à la perception

9 h 40 – 10 h – Camille Alloing et Julien Pierre, Emoji et émoticônes : numériser les émotions pour mieux faire circuler les affects

10 h – 10 h 20 – Bernard Ribémont, Christine de Pizan la « brumeuse »

10 h 20 – 10 h 40 – Débats et pause

10 h 40 – 11 h – Hajer Tabakh, De l’aversion au cannibalisme paternel chez Marie NDiaye

11 h – 11 h 20 – Adelghani Brija, Sexes opposés et mépris réciproque dans C'est le soleil qui m'a brûlée de Calixthe Beyala et La Voyeuse interdite de Nina Bouraoui

11 h 20 – 11 h 40 – Adrien Czuser, « Mais j'ai mal ou c'est bon, là ? » Les jeux BDSM comme interfaces émotionnelles

11 h 40 – 12 h – Emilia Ndiaye, « Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue... » : effets dévastateurs et salvateurs d’une émotion ardente, le coup de foudre, de Sappho à Cocteau

12 h – 12 h 20 – Débats

12 h 20 – 12 h 30 – Conclusions

12 h 30 – Fin du colloque

Posters

L’émotion dans tous ses états – Lire et définir les émotions 

  • François Rigalleau, La mémoire des verbes émotionnels : effet de la durée et l'émotion désignée

L’individu et l’émotion

  • Donia Boubaker, L'apprentissage de la honte dans Le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé
  • Julien Celle, L'émotion comme "machine à enregistrer"
  • Isabelle Dumont-Dayot, Les émotions dans le discours de Dion Chrysostome
  • Camille Letang, La polyphonie dans les présentations météo : représentation spatiale des émotions révélées par la prosodie

Le collectif et l’émotion

  • Claire-Anne Ferrière, We share your feelings of anger and shame" - Time's Up : de la colère à l'indignation, la construction d'un Discours féministe d'indignation aux Etats-Unis au lendemain de l'affaire Weinstein
  • Camille Giraud, Les émotions et le juge administratif
  • Myriama Rahmani, Mysterium tremendum. La terreur totalitaire dans quelques fictions romanesques d'Anouar Benmalek

Interactions et émotions

  • Marc Aguie, La jalousie : une expérience entre familiarité et étrangeté dans La jalousie d'Alain Robbe-Grillet
  • Yannick Duvauchelle, La tristesse : des conditions sociales d'émergence des émotions ?
  • Alizon Perghers, De la tristesse à la création : imagination et travail du deuil dans les frères coeur-de-lion d'Astrid Lindgren

Lieux

  • Bât. A5 1er étage - 5 rue Théodore Lefebvre
    Poitiers, France (86000)

Dates

  • mercredi 03 octobre 2018
  • jeudi 04 octobre 2018
  • vendredi 05 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • émotions, passions, affects, rationalité, philosophie, humeur, tempérament, personnalité, disposition, motivation

Contacts

  • Rodolphe Defiolle
    courriel : rodolphe [dot] defiolle [at] univ-poitiers [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Rodolphe Defiolle
    courriel : rodolphe [dot] defiolle [at] univ-poitiers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La palette des émotions », Colloque, Calenda, Publié le mardi 25 septembre 2018, https://calenda.org/478264

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal