AccueilDialogues de la salle Labrouste

Dialogues de la salle Labrouste

Labrouste Room debate at the National Art History Institute

*  *  *

Publié le lundi 01 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Un auteur dialogue à propos de son livre avec un invité. Ce cycle se déroule dans la salle Labrouste, salle de lecture de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). L’ambition est de replacer l’ouvrage dans son contexte en faisant dialoguer les époques, les cultures et les disciplines qu’il convoque. Les ouvrages programmés dans le cadre de ce cycle sont des publications récentes. Ils sont proposés par les conseillers scientifiques et les bibliothécaires de l’Institut national d’histoire de l’art, conformément à l’esprit de l’établissement, qui regroupe différentes équipes dédiées à la recherche et à la plus vaste bibliothèque d’histoire de l’art au monde.

Annonce

Présentation

Un auteur dialogue à propos de son livre avec un invité. Ce cycle se déroule dans la salle Labrouste, salle de lecture de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art. Il est ouvert à tous les publics intéressés par les domaines couverts par l’INHA : histoire de l’art, archéologie et histoire du patrimoine de tous les pays et de toutes les époques, cultures visuelle et matérielle, histoire de l’histoire de l’art, théorie de l’art, histoire de l’art mondialisée, histoire des techniques artistiques. L’ambition est de replacer l’ouvrage dans son contexte en faisant dialoguer les époques, les cultures et les disciplines qu’il convoque. Les ouvrages programmés dans le cadre de ce cycle sont des publications récentes. Ils sont proposés par les conseillers scientifiques et les bibliothécaires de l’Institut national d’histoire de l’art, conformément à l’esprit de l’établissement, qui regroupe différentes équipes dédiées à la recherche et à la plus vaste bibliothèque d’histoire de l’art au monde.

Responsables scientifiques

  • Pauline Chevalier (INHA),
  • Olivier Mabille (INHA)

Programme

18 octobre 2018

  • Jean-François Chevrier dialogue avec Adrien Malcor autour de la Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny (éd. de L’Arachnéen, 2018) 

Pour la prochaine séance des « Dialogues de la salle Labrouste », l’historien de l’art Jean-François Chevrier et l’écrivain et artiste Adrien Malcor dialogueront autour de la Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny (Éditions de l’Arachnéen, 2018).

La publication de la Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny complète l’édition de ses Œuvres, parues en 2007 et rééditées en 2017. Elle couvre trente années d’échanges épistolaires avec de grandes figures du monde intellectuel et artistique de l’époque – Louis Althusser, Félix Guattari, Marcel Gauchet, Françoise Dolto, François Truffaut, Chris Marker –, avec ses éditeurs ou d’illustres inconnus. Ce fort volume témoigne du laboratoire de l’œuvre (le réseau, les livres, les films) en train de se faire ; il confirme, sur le mode tantôt alerte et tantôt grave de la correspondance, les lignes de force de la recherche de Deligny : son intérêt constant pour l’image, sa détermination anthropologique et politique à inventer des formes de vie répondant à d’autres lois que celles de « l’homme-que-nous-sommes ».

Intervenants

  • Jean-François Chevrier (École nationale supérieure des beaux-arts de Paris)
  • Adrien Malcor (écrivain plasticien indépendant)

13 décembre 2018  

(sous réserve) : Emmanuel Alloa dialogue avec Barbara Cassin autour des Lettres à Miranda de Quatremère de Quincy(Macula, 2017)

Pour la prochaine séance des « Dialogues de la salle Labrouste » le maître de conférences, Emmanuel Alloa, s'exprimera sur les Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l'art de l'Italie (1796) de Quatremère de Quincy (Macula, 2017).

Théoricien prolifique du néoclassicisme, Quatremère de Quincy (1755-1849) est notamment l’auteur des Considérations sur les arts du dessin, d’un Dictionnaire de l’architecture et d’un Canova. Dans ses Lettres à Miranda (1796), il s’élève contre la politique de spoliation voulue par le Directoire et menée à bien par Bonaparte en Italie et prend parti dans une querelle nationale. D’un côté ceux qui veulent prélever dans toute l’Europe et ramener de force à Paris les plus grands chefs-d’œuvre pour faire de la capitale révolutionnaire l’héritière d’Athènes et de Rome ; de l’autre ceux pour qui l’œuvre ne prend sens que du contexte où elle se déploie. Pour Quatremère, « diviser c’est détruire », et Rome est un « grand livre » dont il importe de tenir ensemble toutes les pages. « Le pays est lui-même le muséum », écrit-il, faisant du lieu et non plus de l’objet l’unité indivise de l’art.

Intervenants

  • Emmanuel Alloa (université de Saint-Gall)
  • Claire Bosc-Tiessé (INHA)

Le 18 janvier 2019

Françoise Gaultier et Laurent Haumesser dialoguent avec Pascal Griener autour du catalogue de l'exposition Un rêve d’Italie. La collection du marquis Campana (musée du Louvre éditions / Liénart, 2018).

Pour la première fois depuis la dispersion de la collection du marquis Campana en 1861, l’exposition Un rêve d'Italie. La collection du marquis de Campanaprésentée en ce moment au musée du Louvre permet de donner une image complète de la plus ambitieuse collection privée du XIXe siècle.

Rassemblant plus de 500 œuvres, dont de nombreux chefs-d’œuvre, comme le Sarcophage des Époux ou la Bataille de San Romano de Paolo Uccello, l'exposition présente la figure romanesque de Campana et le réseau des collectionneurs entre Rome, Naples et Florence, dans le contexte du Risorgimento.

Une part importante de la collection Campana est venue enrichir les collections du musée de l’Ermitage. Le reste – plus de 10 000 objets – a été acheté par Napoléon III et partagé entre le musée du Louvre et de nombreux musées de province.

Le catalogue rend compte de la richesse de cette collection et de son influence dans la culture artistique européenne.

Intervenants

  • Françoise Gaultier (musée du Louvre)
  • Pascal Griener (université de Neuchâtel)
  • Laurent Haumesser (musée du Louvre)

Informations pratiques

18 octobre 2018 - 19H30-21H

INHA, salle de lecture de la bibliothèque (salle Labrouste)58, rue de Richelieu75002 Paris

Réservez votre place :  rsvp@inha.fr

Catégories

Lieux

  • INHA, salle de lecture de la bibliothèque (salle Labrouste) - 58 rue de Richelieu
    Paris, France (75002)

Dates

  • jeudi 18 octobre 2018
  • jeudi 13 décembre 2018
  • vendredi 18 janvier 2019

Mots-clés

  • dialogue, Labrouste, correspondance, Cévennes

Contacts

  • Gaide Victoria
    courriel : victoria [dot] gaide [at] inha [dot] fr

Source de l'information

  • Gaide Victoria
    courriel : victoria [dot] gaide [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Dialogues de la salle Labrouste », Cycle de conférences, Calenda, Publié le lundi 01 octobre 2018, https://calenda.org/480620

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal