AccueilMéthodes et meilleures pratiques pour les projets en humanités numériques sur l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière

Méthodes et meilleures pratiques pour les projets en humanités numériques sur l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière

Best Practices and Methods for Digital Humanities: Projects on the History of Slavery and the Slave Trade

Revue « Esclavages et Post-Esclavages / Slaveries and Post-Slaveries »

Journal “Slaveries and Post-Slaveries/Esclavages et Post-esclavages”

*  *  *

Publié le vendredi 28 septembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le Centre international de recherches sur les esclavages et post-esclavages (CIRESC) crée une revue électronique de rang international, soutenue par l’Institut national des sciences humaines et sociales (InSHS) du CNRS, intitulée Esclavages et Post-Esclavages Slaveries and Post-Slaveries. Le numéro 3 de la revue a pour sujet les humanités numériques.

Annonce

Numéro thématique « Méthodes et meilleures pratiques pour les projets en humanités numériques sur l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière » [titre provisoire]

Éditeurs scientifiques

  • Jane Landers,
  • Jean-Pierre Le Glaunec,
  • Henry Lovejoy
  • Paul Lovejoy.

Argumentaire

Un nombre croissant de projets en humanités numériques éclairent le champ des études sur l’esclavage tandis que des initiatives récentes se proposent de connecter les données à l’intérieur et entre les silos d’information par le biais des données ouvertes liées. Les chercheurs sont confrontés à des questions concernant les meilleures pratiques et les méthodes à adopter, concernant notamment la propriété intellectuelle, l’utilisation, la gestion, le référencement et l’accessibilité pérenne des données dans un contexte de collaboration croissante entre les projets. Les projets en humanités numériques reposent sur des équipes interdisciplinaires ; ils sont en constante évolution (sur le plan des mises à jour technologiques notamment) et expansion ; ils rassemblent des sources multimédias très variées. Contrairement aux sources imprimées classiques (livres et articles), il n’est pas toujours facile de citer les projets numériques (qui contribue quoi et quand ?) sans parler des problèmes de préservation.

Les responsables du numéro invitent à la réflexion et à la discussion les chercheurs et les équipes à la tête de projets en humanités numériques sur l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière. En raison de la nature électronique de la revue, les propositions de contributions peuvent prendre plusieurs formes : articles longs ou courts, rapports d’étapes et textes d’opinion faisant état de sources ou de sites Internet en construction, témoignages et entretiens en baladodiffusion sur les défis inhérents à la coordination de projets numériques et comptes rendus de sites Internet.

Modalités de soumission

Les auteurs enverront leur manuscrit (en français, en anglais, en espagnol ou en portugais)

avant le 15 avril 2019,

à l’adresse suivante : ciresc.redaction@cnrs.fr. Il devra s’agir d’articles inédits, qui tiendront compte des normes éditoriales de la revue (disponibles sur le site du CIRESC). Ceux-ci feront l'objet d'un processus d'évaluation scientifique en double aveugle.

Équipe éditoriale de la revue

Rédactrices en chef 

  • Myriam Cottias (CNRS) & Céline Flory (CNRS)

Comité éditorial 

  • António de Almeida Mendes (université de Nantes)
  • Cédric Audebert (CNRS)
  • Magali Bessone (université Paris I Panthéon-Sorbonne)
  • Gaetano Ciarcia (CNRS)
  • Elisabeth Cunin (IRD)
  • Ary Gordien (université Paris 8)
  • Martha Jones (Johns Hopkins University)
  • Jean-Pierre Le Glaunec (université de Sherbrooke)
  • Beatriz Mamigonian (Universidade Federal de Santa Catarina)
  • Hebe Mattos (Universidade Federal de Juiz de Fora)
  • Jean-Christophe Monferran (CNRS)
  • Lotte Pelckmans (université de Copenhague)
  • Dominique Rogers (université des Antilles)
  • Anna Seiderer (université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)
  • Alessandro Stanziani (CNRS / EHESS)
  • Ibrahima Thioub (université Cheikh Anta Diop de Dakar)

Comité scientifique international 

  • Ana Lucia Araujo (université d’Howard, EU)
  • Mads Anders Baggesgaard (université d’Aarhus, Danemark)
  • Gwyn Campbell (Mac Gill University, Montréal, Canada)
  • Mariana Candido (University of Notre-Dame, EU)
  • Catherine Coquery-Vidrovitch (université Paris 7 Denis-Diderot)
  • Madeleine Dobie (Columbia University, EU)
  • Roquinaldo Ferreira (Brown University, EU)
  • Alejandro de la Fuente (Harvard University, EU)
  • Chouki El Hamed University of Arizona, EU)
  • Aline Helg (université de Genève, Suisse)
  • Paulin J. Hountondji (université d’Abomey-Calavi, Bénin)
  • Martin Klein (University of Toronto, Canada)Jane Landers (Vanderbilt University, EU)
  • Paul Lovejoy (York University, Canada)
  • Joel Quirk (université de Witwatersrand, Afrique du Sud)
  • Benedetta Rossi (University of Birmingham, Grande-Bretagne)
  • Dale Tomich (University of Binghamton, EU)
  • Michael Zeuske (université de Leipzig, Allemagne)

Éditrice

  • Chloé Beaucamp (CNRS)

En savoir plus sur la revue

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • lundi 15 avril 2019

Fichiers attachés

Mots-clés

  • esclavage, diaspora, numérique, base de données

Contacts

  • Chloé Beaucamp
    courriel : ciresc [dot] redaction [at] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Chloé Beaucamp
    courriel : ciresc [dot] redaction [at] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Méthodes et meilleures pratiques pour les projets en humanités numériques sur l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 28 septembre 2018, https://calenda.org/481091

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal