AccueilReprésentation des métropoles - Mise en scène de la métropole à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance (1200–1600)

Représentation des métropoles - Mise en scène de la métropole à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance (1200–1600)

Representations of metropolises - Staging the metropolis in the late Middle Ages and Renaissance (1200–1600)

Atelier de jeunes chercheurs et chercheuses

Young researchers' workshop

*  *  *

Publié le mercredi 03 octobre 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Cet atelier reprend l’approche des « Metropolitan Studies ». Selon ces études, « Metropolité » se caractérise comme une construction sociale, qui en prétendant son droit d’autorité est liée aux critères constitutifs d’autres métropoles actuelles. Aujourd’hui, la mise en scène des villes en tant que métropoles se fait à travers de gros investissements marketing. À l’époque moderne, les conditions médiales, politiques et économiques pour la production et réception des prétentions métropolitaines étaient totalement différentes. En s’appuyant sur l’exemple de la ville de Paris, le présent atelier s’occupe des manifestations, effets et différences entre des grandes villes du 13e jusqu’au 16e siècle.

Annonce

Argumentaire

L’ascension de Paris au rang de la plus grande ville européenne, siège de la monarchie française et de l’université la plus importante de l’Occident se reflète dans l’intensité croissante des discours concernant l’importance de la capitale. Dès le 12e siècle des discours élogieux vantent  « Paris, Paradis » avant que s’affirme au 16e siècle dans de nombreux textes historiographiques, lettres, journaux, cartes et images le topoi de Paris comme ville incomparable (« Paris sans Pair ») ou grande ville mondiale (Lutetia non urbs, sed orbis ).

Mais ces éloges ne sont pas seulement liés au développement des dimensions et des fonctions de la ville puisqu’ils apparaissent dès le 12e siècle alors qu’elle n’est pas encore à son apogée. Le processus de la mise en valeur de la ville, ou de « métropolisation », a aussi une forte dimension culturelle, sociale et politique. Les discours sur l’importance de la ville sont en effet produits par des catégories particulières de la société – principalement des clercs, mais aussi des laïcs cultivés – à des fins d’autopromotion ou de promotion d’un pouvoir. Ces discours sont en outre souvent portés par des étrangers à la ville, qui jouent paradoxalement un grand rôle dans la définition de son identité. Ces discours puisent en outre leur inspiration dans la comparaison avec des métropoles actuelles ou historiques (Athènes, Rome) et en employant des moyens multimédiaux pour la mise en scène. Cette forme d’autopromotion peut être réalisée par des histoires urbaines (des mythes fondateurs) et par des éloges (Laus urbium) ainsi que dans des textes juridiques, des documents personnels, dans l’iconographie, l’architecture ou l’action régalienne.

Avec la perspective présentée, cet atelier reprend l’approche des »Metropolitan Studies«. Selon ces études,  « Metropolité » se caractérise comme une construction sociale, qui en prétendant son droit d’autorité est liée aux critères constitutifs d’autres métropoles actuelles (comme introduction: http://www.metropolenforschung.de/download/Mieg_The_Metropolis.pdf). Aujourd’hui, la mise en scène des villes en tant que métropoles se fait à travers de gros investissements marketing. À l’époque moderne, les conditions médiales, politiques et économiques pour la production et réception des prétentions métropolitaines étaient totalement différentes. En s’appuyant sur l’exemple de la ville de Paris, le présent atelier s’occupe des manifestations, effets et différences entre des grandes villes du 13e jusqu’au 16e siècle.

Programme

26.11.–27.11.2018, Institut historique allemand (IHA)

Organisation: Jörg Oberste (université de Regensburg), Rolf Große (IHA) et Boris Bove (université Paris 8)

Informations et réservation : event@dhi-paris.fr

Lundi 26 novembre 2018

9:00 Accueil

9:15 Mots de bienvenue Thomas MAISSEN (directeur de l’IHA)

9:30 Introduction Jörg OBERSTE (Regensburg)

10:00 Sandra TOFFOLO (St. Andrews): A many-sided metropolis. Interweaving views of material culture and moral values in fifteen-century Venice

10:45 Pause café

11:15 Chiara BALDESTEIN (Roma): The metropolis of Rome in the 15th century and its image in the sketches of Italian artists

12:00 Julian ZIMMERMAN (Basel): Roma caput mundi? Medien metropolitaner Selbstdarstellung der « Ewigen Stadt » im Spannungsfeld von Selbst- und Fremdwahrnehmung im Hoch- und Spätmittelalter

12:45 Pause déjeuner

14:15 Moritz RAUCHHAUS (Berlin): La puissance révélatrice d’une serviette de table − Antonio Pucci et ses encyclopédies du quotidien florentin

15:00 Jens WIETSCHORKE (München): The « intrinsic logic of cities » in the premodern era? New questions for urban research

15:45 Pause café

16:15 Boris BOVE (Paris): Origine et trajectoire du mythe de Paris (XIIe‒XVIe s.)

17:00 Promenade guidée dans le Marais médiéval / Île de la Cité Mardi

27 novembre 2018

9:00 Judith FÖRSTEL (Paris): L’Île-de-France, une région phagocyte par sa métropole?

Le témoignage des écrivains médiévaux (fin du XIIe–début du XVIe siècle)

9:45 Markus MAYER (Wien): Splendour and darkness of the metropolis. Migrant perceptions of late medieval Paris

10:30 Pause café

11:00 Raphaële SKUPIEN (Saint-Ouen / Paris): Le renouvellement de l’imagerie parisienne et l’évolution du profil de ses commanditaires sous le règne de Louis XI

11:45 Thomas BERTHOD (Châtenoiy-le-Royal / Paris): Paris et ses territoires au XVIIe siècle: problèmes de l’administration et de la démographie

12:30 Conclusion Jörg OBERSTE (Regensburg)

Lieux

  • Institut historique allemand, 8 rue du Parc-Royal
    Paris, France (75003)

Dates

  • lundi 26 novembre 2018
  • mardi 27 novembre 2018

Mots-clés

  • métropoles, Metropolen, représentation, Bilder

Contacts

  • Rolf Große
    courriel : rgrosse [at] dhi-paris [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Anneke Viertel
    courriel : presse [at] dhi-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représentation des métropoles - Mise en scène de la métropole à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance (1200–1600) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 03 octobre 2018, https://calenda.org/483152

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal