Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

*  *  *

Publié le mercredi 10 octobre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

À l’heure de la démocratie d’opinion, de ses dérives et du rôle des affects et des émotions dans le rapport aux médias, l’espace public de l’information doit être questionné. Le lien entre pédagogie et recherche mérite d'être repensé.

Annonce

« Face aux désordres de l’information, comment apprendre à apprendre, du lycée à l’Université ?» : la CPU organise le 16 octobre prochain, à l’université de Lyon, un colloque rassemblant présidents d’université, enseignants-chercheurs, formateurs d’ESPE, recteurs, proviseurs, enseignants du secondaire et journalistes.

Présentation

Les désordres de l’information renvoient aux problématiques de mal-information, de surinformation (parfois surnommée « infobésité ») et d’« infotainment » (particulièrement prisée des jeunes). C’est pourquoi l’espace public de l’information, qui ne cesse de grossir et de se transformer, doit être questionné à l’heure de la démocratie d’opinion, de ses dérives et du rôle des affects et des émotions dans le rapport aux médias, anciens et nouveaux.

Lycéens et étudiants doivent devenir acteurs de leur rapport à la connaissance. Il est primordial, pour l’ensemble de leurs formateurs, et pour les formateurs de formateurs, de les accompagner dans le processus consistant à apprendre à apprendre de manière autonome, à être capables de sélectionner, évaluer, hiérarchiser et s’approprier le savoir. Sur ce sujet en particulier, la transition de l’enseignement secondaire vers l’enseignement supérieur est une étape cruciale.

En outre, les enjeux et les défis posés, par la désinformation, à la recherche sont immenses et ne vont cesser de se complexifier. Si cette évolution offre de nouveaux objets et terrains d’étude aux chercheurs, il n’en reste pas moins que la science est dénigrée, menacée ou bien détournée et instrumentalisée. Les polémiques déclenchées par la multiplication de faux travaux – entre 8 000 et 11 000 journaux et revues seraient concernés dans le monde – et de faux colloques scientifiques démontrent combien les processus de validation, par les pairs, des méthodes et des résultats des recherches publiés doivent être confortés, renforcés, mieux surveillés. La « fake science » a en effet un but lucratif mais aussi politique, idéologique : il s’agit de décrédibiliser les travaux attestant, par exemple, du réchauffement climatique, de l’efficacité des vaccins, de la dangerosité de certaines substances chimiques, et donc de fragiliser l’intégrité de la science et des chercheurs. Une partie de la population, notamment les jeunes, est particulièrement perméable à la « fake science », et en la matière les inégalités se creusent.

Avec trois tables rondes thématiques, il poursuivra les questionnements sur les liens entre recherche et formation relatifs aux désordres de l’information et présentera des retours d’expérience pédagogiques. Interviendront conjointement enseignant.e.s-chercheur.e.s, formateurs.trices d’Espé, enseignant.e.s du secondaire, proviseur.e.s de lycée, mais aussi un expert du Centre pour l’Éducation aux Médias et à l’Information (Clémi) et des journalistes.

Informations pratiques

  • Inscriptions obligatoires auprès de Cristina Joaquim Cristina.Joaquim@cpu.fr
  • Informations : Marie-Cécile Naves : Marie-Cecile.NAVES@cpu.fr
  • Accréditations presse : Johanne Ferry-Dély : jfd@cpu.fr

Organisateurs : CPU et Université de Lyon

Partenaire : The Conversation France

Programme

Animée par : Didier Pourquery, directeur de la rédaction de The Conversation France

9h : Accueil café

9h30 : Mot d’accueil et introduction

  • Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon et vice-président de la CPU
  • Jean-François Balaudé, président de l’Université Paris Nanterre, président de l’Alliance Athéna (vidéo)
  • Marie-Danièle Campion, rectrice de l’académie de Lyon et de la région Auvergne-Rhône-Alpes

9h50 : Préambule : Jean-François Pinton, président de l’ENS Lyon

10h-11h30 : Le débat public s’arrête-t-il à la porte des salles de classe ?

  • Franck Houriez, proviseur du Lycée polyvalent François Mansart de Thizy (69)
  • Serge Barbet, directeur délégué du Clémi
  • Ange Ansour, responsable du programme « Les Savanturiers » au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), Paris
  • Antoine Conte, rédacteur en chef de La Tribune de Lyon (à confirmer)

Échanges avec la salle, animés par Didier Pourquery, directeur de la rédaction de « The Conversation ».

11h30-13h: Science ou opinion ? 

Joël Bianco, proviseur du Lycée Montaigne à Paris

  • Sylvie Pierre, professeur des universités en sciences de l’information et de la communication à l’Espé de Lorraine
  • Isabelle Tourron, professeure-documentaliste, membre de l’équipe numérique de l’Espé de Lyon
  • Christine Détrez, professeure des universités en sociologie à l’ENS Lyon
  • Sylvain Delouvée, maître de conférences en psychologie sociale à l’Université de Rennes 2

Échanges avec la salle, animés par Didier Pourquery, directeur de la rédaction de « The Conversation ».

13h-14h30 : Déjeuner-buffet

14h30 : Le point de vue de Benoît Delaunay, recteur de l’académie de Clermont-Ferrand

14h45-16h15 : Entre droit à l’information et libre expression

  • Divina Frau-Meigs, professeure des universités en sciences de l’information et de la communication à l’Université Sorbonne Nouvelle et présidente de l’ONG Savoir*Devenir
  • Florence Belaën, directrice Culture, Sciences et Société, « Pop Sciences », Université de Lyon
  • Pascal Charpentier, proviseur du Lycée du Parc à Lyon
  • Marion Navarro, professeure de sciences économiques et sociales au Lycée du Parc à Lyon
  • Nicolas Piqué, enseignant-chercheur en philosophie et formateur à l’Espé de Grenoble
  • Valentine Favel-Kapoian, professeure-documentaliste, membre de l’équipe numérique de l’Espé de Lyon

Échanges avec la salle, animés par Marie-Cécile Naves, chargée de mission à la CPU

16h15 : Le point de vue de Fabienne Blaise, rectrice de l’académie de Grenoble

16h30 : Clôture par Carle Bonafous-Murat, président de l’Université Sorbonne Nouvelle

16h45 : Fin du colloque

 

Lieux

  • Grand amphithéâtre - Université de Lyon 90, rue Pasteur
    Lyon, France (69007)

Dates

  • mardi 16 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • information, fake news, education, médias

Contacts

  • Marie-Cécile Naves
    courriel : marie-cecile [dot] naves [at] cpu [dot] fr

Source de l'information

  • Marie-Cécile Naves
    courriel : marie-cecile [dot] naves [at] cpu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Face aux désordres de l’information, comment apprendre à apprendre, du lycée à l’université ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 10 octobre 2018, https://calenda.org/484776

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal