AccueilPremière journée d'étude du réseau thématique pluridisciplinaire « génétique et médecine génomique »

Première journée d'étude du réseau thématique pluridisciplinaire « génétique et médecine génomique »

First study day of the pluridisciplinary "genetics and genomic medicine" network

*  *  *

Publié le mercredi 24 octobre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Le réseau thématique pluridisciplinaire (RTP) « Génétique & Médecine génomique » vise à structurer les recherches en sciences humaines et sociales dans le champ de la génétique et de la médecine génomique. Il peut organiser des événements scientifiques en vue de réaliser ces objectifs. Son champ d’action est défini largement pour couvrir tous les enjeux épistémologiques, philosophiques, historiques, sociologiques, anthropologiques, économiques, éthiques et juridiques de l’analyse des génomes et de leurs usages médicaux et non-médicaux. Cette première journée d'étude sera l'occasion d'entendre des chercheuses et des chercheurs du réseau, de disciplines variées, exposer leurs résultats et leurs travaux en cours.

Annonce

Argumentaire

Le Réseau Thématique Pluridisciplinaire (RTP) SHS "Génétique & Médecine génomique" vise à structurer les recherches en sciences humaines et sociales dans le champ de la génétique et de la médecine génomique.

Ce réseau propose tout à la fois de : faciliter les échanges entre chercheuses/chercheurs, de valoriser les travaux dans le champ concerné, de soutenir les initiatives, de faire connaître les laboratoires et les recherches français aux chercheurs/chercheuses et laboratoires étrangers, de créer un fonds commun de connaissances et de liens pour le développement futur de projets collaboratifs ou le montage de réseaux internationaux. Le RTP peut organiser des événements scientifiques en vue de réaliser ces objectifs. Son champ d’action est défini largement pour couvrir tous les enjeux épistémologiques, philosophiques, historiques, sociologiques, anthropologiques, économiques, éthiques et juridiques de l’analyse des génomes et de leurs usages médicaux et non-médicaux.

Il organise sa première journée d'étude le 27 novembre prochain, à Paris (Université Paris Descartes, Centre des Saints-Pères). Cette journée sera l'occasion d'entendre des chercheuses et des chercheurs du réseau, de disciplines variées, exposer leurs résultats et leurs travaux en cours.

La journée est accessible à tous, dans la limite des places disponibles.

Inscription et renseignements :

Sonia.Desmoulin-Canselier@univ-nantes.fr

Plus d'informations sur le RTP: https://shsgenmed.hypotheses.org/

Programme

09h30 : Accueil

10h-12h : « Médecine prédictive, médecine préventive »

  • Mauro Turrini (IR Datasanté ; UMR 6297 Droit et Changement Social, Université de Nantes) : La susceptibilité génétique en pratique : la multiplicité des usages et des significations des tests pour les thrombophilies non-rares
  • Delphine Olivier (Doctorante, Université Paris 1Panthéon-Sorbonne/IHPST) : La médecine prédictive peut-elle être un objet de recherche pour les sciences sociales ?
  • Christine Noiville (DR CNRS, UMR 8103 : ISJPS/Centre de recherche Normes, sciences et techniques) : La mise en œuvre du diagnostic prénatal non-invasif (DPNI) en Belgique

12h-13h : Pause-déjeuner

13h30-15h30 : « Biobanques, bases de données et fichiers »

  • Emmanuel Didier (CR CNRS Centre Maurice Halbwachs, CNRS/ENS/EHESS, Ecole normale supérieure): Open access genomic databases: a profit-making tool?
  • Emanuele Clarizio (post-doctorant, COSTECH EA 2223, Université de technologie de Compiègne) : Les bio-objets dans les biobanques : Réflexions épistémologiques à partir d’une ethnographie philosophique
  • Xavier Bioy (PR Université Toulouse Capitole, Institut Maurice Hauriou) : La régulation publique des collections de ressources biologiques humaines : le cas des tumorothèques

15h30-15h45 : Pause-café

15h45-17h45 : « Identité et transmission »

  • Jean-Hugues Déchaux (PR Université Lyon 2 et UMR 5283 Centre Max Weber) : L’ingénierie génétique va-t-elle transformer la procréation ?
  • Luc Berlivet (CR CRNS, Cermes3 CNRS/EHESS) : Identités biologiques héritables, « isolats humains » et « zones d’hybridation » : de l’anthropologie positiviste à la génomique contemporaine
  • Antonine Nicoglou (Enseignante contractuelle Université de Tours, Faculté de médecine Inserm UMR 1253 Imagerie et Cerveau) : Le déterminisme génétique et la place de l’environnement dans la biologie post-génomique

Lieux

  • Bâtiment Jacob, salle R229 - Université Paris Descartes – Centre universitaire des Saints-Pères 45, rue des Saints-Pères
    Paris, France (75006)

Dates

  • mardi 27 novembre 2018

Mots-clés

  • tests génétiques, fichiers, bases de données, identité, génétique, génomique, pluridisciplinarité

Contacts

  • Sonia Desmoulin-Canselier
    courriel : Sonia [dot] Desmoulin-Canselier [at] univ-nantes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sonia Desmoulin-Canselier
    courriel : Sonia [dot] Desmoulin-Canselier [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Première journée d'étude du réseau thématique pluridisciplinaire « génétique et médecine génomique » », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 24 octobre 2018, https://calenda.org/489623

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal