AccueilLes relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels

Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels

Franco-Italian cultural relations - conflictual perspectives

Revue « Synergies Italie » n°15

Synergies Italie journal no. 15

*  *  *

Publié le jeudi 25 octobre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Au fil des siècles la France et l’Italie ont entretenu des relations culturelles étroites et privilégiées, fondées sur des valeurs communes partagées. Néanmoins des phases d’estime et de compréhension réciproques ont alterné avec des moments plus tendus, dominés par la rivalité, le mépris, la concurrence. Souvent, notamment en concomitance avec des contextes socio-politiques conflictuels, les occasions de rencontre et de partage se sont transformées en hostilités, divergences de vues, mésententes, rendez-vous manqués. La complexité de la réalité politique actuelle, qui rend la teneur des rapports franco-italiens particulièrement délicate, nous invite à cristalliser notre attention sur des situations et des cas de contraste, de lutte, d’affrontement qui ont traversé l’histoire profonde des liens culturels et humains entre France et Italie.

Annonce

La revue Synergies Italie, revue francophone indexée dans de nombreuses bases de revues scientifiques dont  ERIH PLUS, Scopus  et Anvur lance un appel à contributions pour la publication du n°15 sur le thème  suivant : Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels

Argumentaire

Au fil des siècles la France et l’Italie ont entretenu des relations culturelles étroites et privilégiées, fondées sur des valeurs communes partagées.

Néanmoins des phases d’estime et de compréhension réciproques ont alterné avec des moments plus tendus, dominés par la rivalité, le mépris, la concurrence. Souvent, notamment en concomitance avec des contextes socio-politiques conflictuels, les occasions de rencontre et de partage se sont transformées en hostilités, divergences de vues, mésententes, rendez-vous manqués (Bertrand et alii, 2016 ;  Garelli, 1999) . 

La complexité de la réalité politique actuelle, qui rend la teneur des rapports franco-italiens particulièrement délicate, nous invite à cristalliser notre attention sur des situations et des cas de contraste, de lutte, d’affrontement qui ont traversé l’histoire profonde des liens culturels et humains entre France et Italie.

Les contributions pourront porter sur :

  • la production littéraire et artistique, pour examiner des cas d’auteurs et d’ouvrages qui témoignent du rapport difficile entre France et Italie à certaines époques, lorsque des tensions d’ordre politique se projettent négativement sur les expressions culturelles (Balsamo, 1992 ; Melani, 2011 ; Le relazioni culturali, 2018): modèles esthétiques répandus et appréciés dans un pays mais rejetés ou contestés de l’autre côté des Alpes ; œuvres ou auteurs peu ou mal reconnus ; querelles et débats littéraires où des divergences et des antagonismes se sont manifestés
  • des documents appartenant à des genres textuels variés (correspondances, articles de journaux…) décrivant la rivalité et l’opposition entre France et Italie ainsi que les modalités à travers lesquelles l’idée de conflit s’exprime au plan linguistique, que ce soit au niveau du lexique, de la syntaxe ou du style (Charbonnel, Kleiber, 1999 ; Charaudeau, 2005;  Métaphore et métaphores, 2016; Amossy, Herschberg-Pierrot, 2016) : lexique employé pour  faire place aux sentiments d’agressivité et de violence ; stéréotypes ; expressions métaphoriques qui se réfèrent entre autres à la guerre  et au monde militaire ou à la rupture, ou bien, au contraire, stratégies pragmatiques (par exemple, de modulation) qui visent à la médiation et à la résolution des contrastes.
  • des cas où les deux états ont déployé les « armes » de la diplomatie culturelle pour empêcher ou endiguer les conflits, afin d’évaluer le rôle que cette « puissance douce » (soft power) a pu jouer à côté des relations diplomatiques officielles, formelles, « dures »  (La Culture dans les relations internationales,2001 ; Tobelem, 2007 ; Diplomatie d'influence,2013): politiques culturelles mises en place ; exemples de produits culturels instrumentalisés et utilisés, d’une part comme éléments d’endoctrinement et de propagande au service d’un gouvernement ou, d’autre part, comme formes de résistance au pouvoir politique, en tant que catalysateurs de l’identité nationale.

Conditions de soumission

La réflexion pourra être bidirectionnelle (France vs. Italie ou inversement), sans exclure de prendre en compte d’autres pays pour permettre, dans une optique comparative, une compréhension plus vaste et dynamique de la complexité des conflits culturels franco-italiens. 

Les propositions d’articles seront présentées sous forme d’un résumé de deux pages maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l'adresse suivante : synergies.italie@gmail.com. Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue.

Date limite de l’envoi des résumés : 1ermars 2019

Retour des avis aux auteurs : 1eravril2019

Envoi des articles : Avant le 1erjuin 2019

Contact : synergies.italie@gmail.com

Coordinatrice scientifique

  • Antonella Amatuzzi, Université de Turin

Dates

  • vendredi 01 mars 2019

Mots-clés

  • relations culturelles franco-italiennes, diplomatie culturelle, langue-culture française, langue-culture italienne

Contacts

  • Rachele Raus
    courriel : rachele [dot] raus [at] unito [dot] it

URLS de référence

Source de l'information

  • Rachele Raus
    courriel : rachele [dot] raus [at] unito [dot] it

Pour citer cette annonce

« Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 25 octobre 2018, https://calenda.org/492389

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal