Accueil1919-2019 : cent ans d'aviation civile et commerciale en France

*  *  *

Publié le vendredi 07 décembre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

En 1919, le premier vol avec passagers entre Paris et Londres amorce le début du transport aérien civil et commercial français. Dans l’entre-deux guerre, l’aviation se développe dans une ambiance de « temps héroïques » : création de lignes et compagnies aériennes, innovations des avionneurs, construction d’infrastructures, réglementation et encadrement par les pouvoirs publics, début d’organisation internationale. Après la seconde guerre mondiale et pendant les décennies suivantes, évolutions et défis se multiplient : progrès techniques dans la conception des aéronefs et des technologies de navigation, adaptation des infrastructures aéroportuaires, densification et mondialisation des transports, crise énergétique, défis environnementaux, évolution des modèles économiques, etc. Ces journées d’étude ont pour but de faire le point sur la recherche historique aéronautique (histoire urbaine, histoire économique et sociale, histoire des technologies …), de présenter un état de sources disponibles et de favoriser l’essor d’une recherche de niveau universitaire.

Annonce

Argumentaire

Dans son discours d’inauguration des travaux de la Commission Interministérielle de l’Aéronautique civile en 1917, le baron d’Aubigny, député à l’Assemblée nationale et président de la commission, a cette formule qui illustre les attentes que suscite l’aviation au sortir du conflit : « L’aviation avant-guerre était un sport. L’aviation pendant la guerre aura été une arme. L’aviation après la guerre sera une industrie de transport ».

Cette déclaration pose les bases de cent ans d’aviation civile et commerciale en France et dans le monde. Dès 1919, l’armistice tout juste signé et alors que le bruit des derniers combats aériens résonne encore au-dessus des Ardennes, l’État met en place les premières structures d’organisation et de contrôle de l’aviation. Pendant les années 1920 et 1930, les pouvoirs publics instaurent des mécanismes d’aide à la création et au développement des constructeurs aéronautiques et des compagnies aériennes, tracent des lignes aériennes dans le ciel français de métropole et d’outre-mer, développent les infrastructures aéroportuaires et de navigation, créent un cadre de formation des pilotes, réglementent la production industrielle et les modalités de transport et coopèrent avec les autres nations afin d’établir une convention acceptée et appliquée par tous.

Parallèlement, les acteurs privés du secteur continuent de se développer et de faire progresser les technologies dans une ambiance de « temps héroïques ». Cet essor est stoppé net  par la Seconde Guerre mondiale. Après 1945, l’aviation connaît un renouveau. L’administration française est réformée avec la création du Secrétariat Général à l’Aviation Civile et Commerciale (SGACC) et le rôle de la France confirmé dans sa participation à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Le territoire se couvre des infrastructures nécessaires au développement des transports aériens. Les constructeurs aéronautiques et les compagnies aériennes tentent de s’adapter aux évolutions et aux défis technologiques sans cesse renouvelés, ainsi qu’à une rude compétition internationale.

Á partir des années 1960, l’aviation française affronte de nouvelles mutations et de nouveaux défis : avions de ligne à réaction, transformation des infrastructures, tourisme de masse, réalisation du Concorde, naissance de constructeurs aéronautiques français/européens d’envergure mondiale, crise énergétique, défis environnementaux, évolution des modèles économiques, construction du Ciel Unique Européen …

Ces deux journées proposent donc de parcourir 100 ans d’une histoire riche et de contribuer à mettre en lumière un domaine dont les passionnés et les chercheurs individuels se sont emparés depuis longtemps, mais que la recherche plus institutionnelle et universitaire n’a fait jusqu’à présent qu’effleurer. Les champs d’études de l’histoire de l’aviation française sont en effet multiples et les sources archivistiques et patrimoniales nombreuses. L’objectif de ce colloque scientifique est donc de favoriser l’essor d’une recherche de niveau universitaire.

Dans le cadre des 4 axes thématiques suivants, les communications retenues refléteront l’état actuel de la recherche historique ainsi que le travail de préservation, de connaissance et de valorisation du patrimoine aéronautique civil. Elles s’attacheront à éclairer les sources utilisées et les sources disponibles, permettant d’enrichir la réflexion de tous les acteurs qui écrivent l’histoire de l’aéronautique française. Elles pourront replacer la France dans un contexte européen et international en abordant comparativement les aviations civiles et commerciales d’autres pays. Outre le centenaire à l’origine de ce colloque, d’autres anniversaires marquants surviendront en 2019 et pourront faire l’objet d’une communication comme, par exemple, les 75 ans de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (OACI) dont la France a été l’une des chevilles ouvrières, ou les 50 ans du premier vol de Concorde.

Le Comité Scientifique étudiera et sélectionnera les propositions de communication envoyées avant la date butoir. Une publication est prévue à l’issue de ces deux journées d’études. Il sera demandé aux intervenants de rédiger un article accompagné d’un appareil critique.

Institutions, métiers et individus

L’aviation a été façonnée pendant un siècle à la fois par des hommes et femmes souvent extraordinaires, par la création et le développement de métiers parfois très techniques et par les institutions chargées d’encadrer l’essor et la pratique du transport aérien. Qui ont été ces hommes et ces femmes –pilotes, inventeurs, constructeurs, personnels navigants et au sol, administrateurs ou personnalités politiques, et quelle place leur donner dans cette histoire d’un siècle ? Quels sont ces métiers radicalement transformés ou créés ex nihilo qui ont imprimé l’aviation de leur forte spécificité ? Comment ont été créées, ont évolué et se sont adaptées les institutions publiques - parfois privées- qui ont fait de l’aviation civile une activité réglementée et encadrée ?

Bâtiments, infrastructures techniques et de navigation

Depuis la piste en herbe, le terrain d’aviation a considérablement évolué au fil de l’avancée technologique des machines et des outils de navigation aérienne. Comment cette évolution s’est-elle opérée ? Quels en sont les enjeux ? Enjeux économiques, fonciers, prouesses architecturales initiées par les meilleurs ingénieurs et relayées par les plus grands architectes.

Compagnies et lignes aériennes en France métropolitaine et outre-mer

Le maillage des routes du ciel s’est progressivement installé pour répondre au besoin croissant de déplacements et d’acheminement du fret puis des passagers. Comment s’est fait le défrichage des lignes aériennes ? Quel a été le partage des rôles entre l’Etat et les compagnies aériennes ? Quelles évolutions et quels enjeux au cours du XXe siècle et de ce début de XXIe siècle ?

Constructeurs aéronautiques et aéronefs

L’aviation a été à son origine une histoire d’inventeurs et de « bricoleurs de génie », avant de se complexifier à l’extrême pour devenir une industrie de très haute technologie. Qui sont ces inventeurs et constructeurs qui ont fait la gloire de l’industrie aéronautique française et quels sont leurs aéronefs les plus marquants ? Quels ont été les évolutions technologiques importantes au cours du XXe siècle ? Quels ont été les modèles économiques et industriels qui se sont mis en place et comment ont-ils été transformés ? Quel est aujourd’hui l’état de l’industrie aéronautique française et européenne ?

Conditions de soumission

Date limite d’envoi des propositions : 31 février 2018

Les propositions de communication (25-30 mn) en français doivent proposer un résumé de la communication (environ 1500 signes) ainsi qu’une courte bio-bibliographie (nom, coordonnées, formation et diplômes, activité et organisme de rattachement, thèmes de recherche et principales publications) Elles peuvent être envoyées par courriel à l’adresse suivante : 100ansaero@aviation-civile.gouv.fr

Les communications donneront lieu à une publication.

Ces journées d'étude auront lieu les 4 et 5 octobre 2019.

Comité scientifique

  • Laurent Albaret (historien, Aéro-Club de France, secrétaire général)
  • Max Armanet (Aéro-Club de France, président de la commission Patrimoine)
  • David Berthout (Direction générale de l’aviation civile, chef de la Mission Archives)
  • Solange Bidou (conservateur général, Archives nationales, responsable du Département de l’environnement, de l’agriculture et de l’aménagement du territoire).
  • Patrick Février (Ministère de la Transition écologique et solidaire, secrétaire général du Comité d’histoire)
  • Luc Fournier (Ministère de la Culture, Direction générale des Patrimoines, chargé de mission pour le patrimoine technique)
  • Ariane Gilotte (Direction générale de l’aviation civile, cheffe de la Mission Mémoire de l’Aviation Civile)
  • Philippe Lacroute (Aéro-Club de France, président de la commission Histoire, Arts et Littérature).
  • Catherine Maunoury (Aéro-Club de France, présidente)
  • Jean-Marc Oliver, (Université Toulouse-Jean Jaurès, vice-président de l'université et responsable du Master histoire et patrimoine de l'aéronautique).
  • Christian Ravel (Musée Espace Air Passion, vice-président Patrimoine et Archives).      
  • Adrien Renaudet (Archives nationales, chargé des fonds de l'aviation civile, Département de l’environnement, de l’agriculture et de l’aménagement du territoire).
  • Jean-Emmanuel Terrier (Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, responsable du Développement des publics).

Lieux

  • Pierrefitte-sur-Seine, France (93)
  • Le Bourget, France (93)

Dates

  • vendredi 04 octobre 2019
  • samedi 05 octobre 2019

Mots-clés

  • aviation, aéronautique

Contacts

  • David Berthout
    courriel : 100ansaero [at] aviation-civile [dot] gouv [dot] fr

Source de l'information

  • David Berthout
    courriel : 100ansaero [at] aviation-civile [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« 1919-2019 : cent ans d'aviation civile et commerciale en France », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 07 décembre 2018, https://calenda.org/493791

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal