AccueilLe miasme et l'oliban. L'odeur et les sens dans la réception de l'Antiquité

Le miasme et l'oliban. L'odeur et les sens dans la réception de l'Antiquité

The Fragrant and the Foul: The Smells and Senses of Antiquity

Colloque international IMAGINES

International Conference IMAGINES

*  *  *

Publié le mercredi 17 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

L’objectif du colloque sera d’explorer le rôle de l’olfaction, en relation avec les autres registres sensoriels, dans les processus de réception de l’Antiquité à l’époque moderne. Nous nous intéresserons de manière plus spécifique aux arts visuels et performatifs, lorsqu’ils cherchent à engager l’expérience sensorielle du lecteur ou du spectateur. Seront ainsi concernés non seulement peinture, littérature, théâtre, cinéma, mais également les nouveaux médias, dont la publicité, les jeux vidéos, les séries et comics qui renouvellent l’imaginaire lié à l’Antiquité, tout en profitant de nouveaux moyens techniques. 

Annonce

Argumentaire

L’Antiquité classique a longtemps été considérée comme étant « aseptisée », d’une blancheur immaculée : l’idéalisation dont elle a fait l’objet l’a dépouillée de sa dimension sensorielle, au profit du seul paradigme visuel. Le domaine olfactif, en particulier, a peu retenu l’intérêt des études sur la réception de l’Antiquité, en raison de son caractère évanescent et difficile à saisir. Pourtant, les odeurs que l’on prête à tel personnage ou à tel groupe social véhiculent tout un imaginaire riche et porteur de valeurs spécifiques : parfums et pestilences contribuent à façonner les façons de penser et d’agir d’une société.

L’objectif du colloque sera d’explorer le rôle de l’olfaction, en relation avec les autres registres sensoriels, dans les processus de réception de l’Antiquité à l’époque moderne. Nous nous intéresserons de manière plus spécifique aux arts visuels et performatifs, lorsqu’ils cherchent à engager l’expérience sensorielle du lecteur ou du spectateur. Seront ainsi concernés non seulement peinture, littérature, théâtre, cinéma, mais également les nouveaux médias, dont la publicité, les jeux vidéos, les séries et comics qui renouvellent l’imaginaire lié à l’Antiquité, tout en profitant de nouveaux moyens techniques.

Ce colloque international s’inscrit dans le cycle des conférences qui réunissent tous les deux ans le réseau de chercheurs européens IMAGINES, créé en 2007, dont les organisatrices du colloque sont membres. Le premier colloque, qui s’est tenu à La Rioja en 2007, portait de manière large sur la réception de l’antiquité dans les arts visuels. Depuis, les thématiques traitées se sont précisées en même temps que le champ des classical reception studies: ‘Seduction and Power’ (Bristol, 2010) ; ‘Ancient Magic and the Supernatural From the Ancient World’ (Mainz, 2012) ; ‘Sailing in Troubled Waters The Ancient Mediterranean and its Legacy in the Performing and Visual Arts’ (Faro, 2014) ; ‘The Fear and the Fury: Ancient Violence in Modern Imagination’ (Torino, 2016). Ces colloques internationaux ont donné lieu à deux publications majeures dans le champ des Classical reception studies (Knippschild et Garcia Morcillo 2013 ; Verti et Carla 2015). Ces publications sont elles-mêmes à l’origine de la création d’une collection chez Bloomsbury intitulée Bloomsbury Studies in Classical Reception. Les précédents colloques ont mis l’accent sur les processus de visualisation de l’Antiquité, laissant de côté les autres données sensorielles, qu’il s’agira donc de mettre en avant lors de la rencontre toulousaine.  

Programme 

Jeudi 18 octobre (14h-18h30)

  • 13h30 Welcome and registration / Accueil et café
  • 14h Introduction: Adeline Grand-Clément & Charlotte Ribeyrol
  • 14h30 Keynote 1: Mark Bradley (Nottingham University): ‘Roman aromas: dirt, depravity and the power of odour in the city of Rome, from ancient to modern’

Chair: Adeline Grand-Clément

15h30 Discussion

Session 1. Gendered smells and bodies

Chair: Filippo Carlà-Uhink (Potsdam)

  • 15h45 Elaine Sartorelli (Sao Paulo): ‘Let “no unpleasant smell offend the nostrils”: the role of the body in the rhetoric of Erasmus of Rotterdam’
  • 16h15 Margaret Day (Ohio State): ‘Vaginal Fumigation for the Goop Generation: Scent Therapy in Antiquity and the Holistic Health Movement’

16h45 Coffee break / Pause café

  • 17h Ainize González García (Barcelona) and Nicole Haitzinger (Salzburg) : ‘“DADA does not smell like anything”: performing and painted bodies from Ovid to Dada.’
  • 17h30  Fabien Bièvre-Perrin (Post-doctorant LabexMed/Gerda Henkel, IRAA, USR 3155 CNRS/AMU, Antiquipop) & Tiphaine Annabelle Besnard (ATER en histoire de l'art, LESA, EA 3274, Aix-Marseille Université) : ‘L’odeur du marbre : Chaleur et sensualité des corps antiquisants au XXIe siècle’

18h Discussion

Vendredi 19 octobre (9h30-18h)

  • 9h30: Keynote 2: Catherine Maxwell (Queen Mary, London): ‘"Unguent from a carven jar": Odour and Perfume in Arthur Machen’s The Hill of Dreams (1907)'

Chair : Charlotte Ribeyrol

10h30 Discussion

Session 2. Exotic scents: sensing otherness

Chair: Muriel Adrien (Toulouse)

  • 10h45 Giacomo Savani (Leicester University) ‘Sensual Otherness: Ancient Baths in 19th-century Art’

11h15 Coffee break / Pause café

  • 11h45 Christina Bradstreet (National Gallery London) ‘Perfumed antiquity in Victorian paintings’
  • 12h15 Nolwenn Corriou (Paris I): ‘Breathing in “the strange Egyptian smell”: Contamination and the Erotics of the Dead Body’

12h45 Discussion

13h-14h30: Buffet / Buffet lunch

Session 3. What smell is the sacred ? The sensoriality of antique rituals

Chair: Martina Treu (Università IULM)

  • 14h30 Johannes Eber (LMU München): ‘Representations of fragrance in Pompeian domestic cult’
  • 15h Jean-Pierre Albert (EHESS Toulouse): ‘Marie-Madeleine, la sainte (au) parfum’
  • 15h30 Anna Guédon (Toulouse): ‘Sacrifier des parfums pour Isis: la reconstitution sensorielle de rituels isiaques dans la littérature et la peinture au XIXe siècle’

16h Discussion

16h15 Coffee break / Pause café

18h30 Visit of the Musée Saint-Raymond (for speakers and chairs only)

Samedi 20 octobre (UT2J, 9h-13h)

Session 4. Recreating the Fragrance of the Past

Chair : Martin Lindner (Göttingen)

  • 9h Raffaella Viccei (Milan) ‘“Balsama et crocum per gradus theatri fluere iussit” (Vita Hadr. 19,5). The Smells and Senses in the Roman Theatre and their Contemporary Reception.’
  • 9h30 Kim Beerden (Leiden): ‘Wake up and smell the Roman food’
  • 10h Giulia Corrente (Università degli Studi Roma Tre): ‘La persistance d'un parfum antique: la Rose de Paestum’

10h30 Coffee break / Pause café

  • 11h Cecilia Bembibre (UCL): ‘Archiving smells: a review of real and imagined collections of odours, and a proposal for smell preservation’
  • 11h30 Denise Reitzenstein (LMU München): ‘Without (Ancient) History: Smell and Senses in Wikipedia’

12h Closing discussion

12h30 Lunch buffet / Buffet de clôture

13h30 Sensory workshop/ateliers olfactifs (Les Fées Bottées)- for speakers, chairs and members of the Imagines group

15h Imagines Meeting (for members of the executive board only)

Renseignements

Organisation

  • Adeline Grand-Clément (Université Toulouse 2-Jean Jaurès, IUF)
  • Charlotte Ribeyrol (Sorbonne Université, IUF)
  • Anna Guédon (Université Toulouse 2-Jean Jaurès)

Contact : imagines2018@gmail.com

Lieux

  • Salle E412 et amphithéâtre F417, Université de Toulouse Jean Jaurès, Maison de la Recherche - 5 allées Antonio Machado
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 18 octobre 2018
  • vendredi 19 octobre 2018
  • samedi 20 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • réception, antiquité, sens, odeur

Contacts

  • Anna Guédon
    courriel : anna [dot] guedon [at] univ-tlse2 [dot] fr

Source de l'information

  • Anna Guédon
    courriel : anna [dot] guedon [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le miasme et l'oliban. L'odeur et les sens dans la réception de l'Antiquité », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 17 octobre 2018, https://calenda.org/495221

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal