AccueilCommunication publique et territoriale : vers de nouveaux enjeux de citoyenneté

Communication publique et territoriale : vers de nouveaux enjeux de citoyenneté

Public and territorial communication - new issues for citizenship

*  *  *

Publié le mardi 30 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Cette rencontre scientifique s’adresse aux chercheurs, praticiens et professionnels des sciences de l’information et de la communication. Mais, elle est également ouverte aux autres chercheurs d’autres disciplines, intéressés par la thématique du colloque. Ce dernier ambitionne de rassembler les chercheurs et les professionnels de la communication publique et territoriale du Maroc et d’ailleurs. Il permettra également de s’interroger sur ledéveloppement de la communication publique et territoriale dans les pays du Sud, notamment le Maghreb et le continent Africain.

Annonce

Dans le cadre des activités conjointes du Centre de Recherche « Homme,Langues, Cultures et Religion », (HLCR) et du Laboratoire « Langue,Traduction, Communication et Culture » (LT2C) de la Faculté des Lettres etdes Sciences Humaines, Université Mohammed V de Rabat (Maroc), LeDépartement des Sciences et Techniques de la Communication (DESTEC)organise, en collaboration avec le Laboratoire de Recherche sur les Langueset la Communication (LARLANCO) de la Faculté des Lettres et des SciencesHumaines d’Agadir un colloque international sur la Thématique :« Communication publique et territoriale : vers de nouveaux enjeux decitoyenneté ».

Partenaires scientifiques et institutionnels

  • La Chaire UNESCO sur les pratiques journalistiques et médiatiques, Université deStrasbourg, (France)
  • L’Association Marocaine des Sciences de l’Information et de la Communication(AMSIC)
  • Campus France, dans le cadre du projet PHC Maghreb « Communication etmutations de l’espace public », coordonné par Catherine Ghosn.

Présentation

Durant les deux dernières décennies, la communication territoriale et publique fait l’objet de nombreux travaux de recherche au sein des sciences de l’Information et de la communication. La communication publique territoriale a pour objectif de favoriser l’échange et le partage d’informations d’utilité publique, ainsi que le maintien du lien social par rapport à un territoire donné. La responsabilité d’une telle communication incombe en particulier à la collectivité, eu égard à ses prérogatives principales. La communication territoriale se situe à la croisée de la communication publique, politique et sociale pour le développement et le marketing territorial ; elle ne porte pas uniquement sur l’institution publique locale mais sur le territoire en tant qu’espace partagé d’une collectivité humaine, mettant en avant la relation identitaire des acteurs locaux à leur territoire (Herbaux, 2005) et les discours de ces communicants territoriaux (Lamizet, 2002 ; Awono, 2013, 2015). La communication publique et territoriale est un sujet qui intéresse aujourd’hui aussi bien les pouvoirs locaux que les professionnels de communication. Cet intérêt se manifeste de plus en plus en réponse aux mutations sociales et aux nouvelles technologies de communication. En effet, l’approche communicationnelle du territoire permet d’apporter un éclairage original sur le développement des territoires, les dynamiques d’institutionnalisation et la gouvernance locale.Ce colloque permettra aux publics et aux chercheurs de débattre des expériences et des résultats de recherches scientifiques dans ce domaine. Il sera une occasion pour discuter desenjeux de la communication publique et territoriale et orientera les acteurs institutionnels et les communicants pour la mise en place d’une communication territoriale efficace.

Cette rencontre scientifique s’adresse aux chercheurs, praticiens et professionnels des sciences de l’information et de la communication. Mais, elle est également ouverte aux autres chercheurs d’autres disciplines, intéressés par la thématique du colloque. Ce dernier ambitionne de rassembler les chercheurs et les professionnels de la communication publique et territoriale du Maroc et d’ailleurs. Il permettra également de s’interroger sur ledéveloppement de la communication publique et territoriale dans les pays du Sud, notamment le Maghreb et le continent Africain.

Thématiques principales

Les contributions pourront aborder des problématiques en lien avec les axes suivants (listenon exhaustive) :

  • Communication publique/territoriale et mutations sociales
  •  Communication, discours, représentations et espace médiatique;
  • Communicants territoriaux et médias
  • Communication publique/territoriale à l’épreuve du numérique
  • Communication territoriale et acteurs locaux
  • Marketing territorial et image de marque des régions
  • Communication publique et enjeux territoriaux
  • Représentations et pratiques patrimoniales
  • Capital immatériel et communication
  • Intelligence territoriale et identité locale
  • Communication des organisations publiques

Propositions de communications

Les propositions doivent être accompagnées des noms, affiliations et adresses e-mail des auteurs. Elles seront envoyées à l’adresse mail : Colloquedakhla2018@gmail.com

L’évaluation des communications se fera en double aveugle par le comité scientifique.

Dates à respecter :

  • 30 octobre 2018 : envoi de la proposition de communication

de 2 500 signes avec lenom de l’auteur, fonction, affiliation et adresse électronique, en arabe et en anglais).

  • 30 novembre 2018 : notification des résultats par mail
  • 30 décembre 2018: envoi des articles complets (25 000 signes espaces compris)
  • 15 janvier 2019 : réponse définitive pour l’acceptation des articles

Consignes aux auteurs 

  1. L’auteur doit indiquer le titre de sa proposition, son prénom, nom, établissement d’attacheet son Courriel sur la première page et le titre et la proposition sur la deuxième page.
  2. Le format du texte : Corps de texte : Times New Roman 12, interligne simple. Les notes enbas de page : Times New Roman 10, interligne simple.
  3. Les références bibliographiques se présentent de la manière suivante :

Pour un ouvrage : Nom de l’auteur, initiale du prénom, année d’édition,titre de l’ouvrage, lieu d’édition, maison d’édition, pages ou page exacte de la citation.

  • Pour un ouvrage collectif: Nom de l’auteur, initiale du prénom (éd.), année d’édition,titre de l’ouvrage lieu d’édition, maison d’édition.
  • Pour un chapitre d’ouvrage collectif: Nom de l’auteur, initiale du prénom, annéed’édition, « titre du chapitre », in nom du coordonnateur de l’ouvrage initial (éd.), titre del’ouvrage (en italique), lieu d’édition, maison d’édition, nombre de pages ou page exactede la citation.
  • Pour un article de revue: Nom de l’auteur, Initiale du prénom, année d’édition, « titrede l’article », nom de la revue (en italique), numéro de la revue, mois ou numérotrimestriel, nombre de pages ou page exacte de la citation.
  • Une sélection de communications sera publiée. Les auteurs dont les communications aurontété retenues par le comité scientifique devront soumettre leur texte intégral dans les délaisaprès la tenue du colloque.

Les frais d’inscription et de participation seront à régler sur place

  • 50 euros (500 dhs) pour les doctorants.
  • 100 euros (1000 dhs) pour les enseignants chercheurs et autres.

Coordonnateurs/Partenaires 

  • Amsidder Abderrahmane, Laboratoire (LARLANCO), Université Ibn Zohr d’Agadir, Maroc
  • Bendahan Mohamed, Laboratoire (LT2C), Université Mohammed V de Rabat, Maroc

Comité d'organisation

Responsable

  • Barradi Hanane, Lab. (LT2C), Université Mohammed V de Rabat, Maroc (doctorante)
  • Membres
  • Maroub Fadoua, Lab. (LT2C), Université Mohammed V de Rabat, Maroc (doctorante)
  • Lome Mouhamed, Lab. (LT2C), Université Mohammed V de Rabat, Maroc (doctorant)
  • Satane Youssef, Lab. (LT2C), Université Mohammed V de Rabat, Maroc (doctorant)
  • Chaoui El Ghor Khaoula, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc (doctorante)

Comité scientifique

  • Aboutarik Abdelmajid, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Ait Lhou Driss, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc
  • Akhiate Yassine, HACA, Rabat, Maroc
  • Amsidder Abderrahmane, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Belabdi Mustapha, Université du Quebec à Montréal (UQAM), Canada
  • Bendahan Mohamed, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Bennis Said, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Boudhim Zakaria, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Bounou Abdelmouneim, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Boutayba Ali, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Bratosin Stefan, Université de Montpellier, France
  • Chaouni Nawel, Université de Toulouse, France
  • D’Almeida Nicole, Université Paris-Sorbonne /Celsa, France
  • Daghmi Fathallah, Université de Poitiers, France
  • El Abbadi Abderrazzak, Université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc
  • El Adnani Jilali, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Bah Mohammed, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Bour Hamida, IPSI, Université de la Manouba, Tunisie
  • El Gouchi Awatif, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Hani Jamal Eddine, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Hassouni Mohammed, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Housni Zakia, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Kirat Yamina, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Maouhal Mokhtar, Larlanco, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • El Mendili Soumaya, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • El Ouafa Idriss, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Elouafa Jamal, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Ennassiri Hassan, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Fenniche Raja, Institut Supérieur de Documentation ISD, Université de la Manouba, Tunisie
  • Ghosn Catherine, Université de Toulouse, France
  • Graiouid Said, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Hasbane Redouane, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Meyer Vincent, Université de Nice Sofia Antipolis
  • Moundib Abdelrhani, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Moursli Rachid, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Nacer Idrissi Abdelfettah, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Nami Mustapha, Ministère de la culture, Rabat, Maroc
  • Ndiaga Loum Université du Québec en ouatais, Canada
  • Ouchelh Maria, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Ouzir Mostafa, Université Mohammed V de Rabat, Maroc
  • Sair Aziz, ENCG, Université Ibn Zohr, Dakhla, Maroc
  • Touati Zeinab, Université du Havre, France
  • Toumi Farid, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Tudor Mihaela Alexandra, Université de Montpellier, France
  • Viallon Philippe, Université de Strasbourg, France
  • Youssoufi Khadija, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc

Lieux

  • Dakhla, Maroc

Dates

  • mardi 30 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • communication publique, communication territoriale, marketing territorial, patrimoine, gestion territoriale

Contacts

  • Hanane Barradi
    courriel : h [dot] barradi [at] yahoo [dot] fr
  • Nawel Chaouni
    courriel : naoil [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Hanane Barradi
    courriel : h [dot] barradi [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Communication publique et territoriale : vers de nouveaux enjeux de citoyenneté », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 30 octobre 2018, https://calenda.org/496242

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal