AccueilQuels cinémas pour quelles anthropologies ?

Quels cinémas pour quelles anthropologies ?

Which cinema for which anthropologies? Jean Rouch international conference

Colloque international Jean Rouch

*  *  *

Publié le lundi 15 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Tout au long de l’année 2017, l’œuvre de Jean Rouch, située à la croisée de l’anthropologie visuelle, du cinéma direct et de la fiction, aura été mise à l’honneur dans le cadre du centenaire de sa naissance (1917-2004). Nous proposons de participer à ce retour sur un auteur qui a profondément marqué le cinéma et l’anthropologie, laissant derrière lui une œuvre qui témoigne toujours d’une puissance de création tant sur le plan esthétique et critique que théorique. Dans le cadre de ce colloque qui réunit des chercheurs des deux disciplines, des collaborateurs de Jean Rouch, des artistes et des professionnels, nous chercherons à mettre en perspective, depuis aujourd’hui, le tournant interdisciplinaire que le cinéaste-ethnologue a su initier en pensant un rapport résolument moderne entre l’homme et son image, renouvelant ainsi les relations entre esthétique et anthropologie.

Annonce

Présentation

Tout au long de l’année 2017, l’œuvre de Jean Rouch, située à la croisée de l’anthropologie visuelle, du cinéma direct et de la fiction, aura été mise à l’honneur dans le cadre du centenaire de sa naissance (1917-2004). Nous proposons de participer à ce retour sur un auteur qui a profondément marqué le cinéma et l’anthropologie, laissant derrière lui une œuvre qui témoigne toujours d’une puissance de création tant sur le plan esthétique et critique que théorique. Dans le cadre de ce colloque qui réunit des chercheurs des deux disciplines, des collaborateurs de Jean Rouch, des artistes et des professionnels, nous chercherons à mettre en perspective, depuis aujourd’hui, le tournant interdisciplinaire que le cinéaste-ethnologue a su initier en pensant un rapport résolument moderne entre l’homme et son image, renouvelant ainsi les relations entre esthétique et anthropologie.

Programme

10 octobre 2018

Session 1 : Esthétique et analyse critique

  • 9H Ouverture du colloque par Maxime Scheinfeigel
  • 9h15 Andrea Paganini: « Jean Rouch en son Centenaire »9H45 Marcius Freire: « Le Film-essai : l’apport de Jean Rouch »
  • 10H15 Mouloud Boukala : « Rouch/Perrault : convergences et divergences »
  • 11H30 Frédérique Berthet : « La Voix manquante : présentation du livre paru aux éditions P.O.L, avec des extraits des archives de la BNF et une lecture de Nadine Ballot »
  • 14H Projection : Gare du Nord de Jean Rouch, 1965, 16 min14H30 Table ronde « Un film vu par... » Avec Laurent Aït Benalla, Nadine Ballot et Michel Marie
  • 16H15 Jean-Pierre Beauviala :« Témoignage »
  • 18H Soirée d’ouverture au Cinéma Diagonal Séance conçue et présentée par Andrea Paganini

Yenendi de Ganghel, Le village foudroyé Niger / 1968 / 36 min. Réal : Jean Rouch

Damouré parle du sidaNiger / 1991-92 / 10 min.Réal : Jean Rouch & Co.

Cinéportrait de Raymond Depardon par Jean Rouch et réciproquement France / 1983 / 12 min. Réal : Jean Rouch, Raymond Depardon

VW Voyou Niger / 1973 / 19 min. Réal : Jean Rouch & Co.

11 Octobre 2018

Session 2 : Théorie et pratique du film en anthropologie 

  • 9H Eliane de Latour : « L’ambivalence du cinéma de Rouch »
  • 9H30 Gaetano Ciarcia (Directeur de recherche au CNRS / IMAF) : « Origines de l’ethno- fiction dans les films Le Dahomey religieux et Le Dahomey chrétien de Francis Aupiais »
  • 10h45 Claire Cécile Mitâtre: « Les Maîtres fous au prisme des ethnographies de rites d’inversion esclaves-maîtres »
  • 11H15 Mateus Araujo Da Silva : « La ciné-transe ou l’anthropologie à l’épreuve du cinéma »

Session 3 Les archives de Jean Rouch  : un monde à rédécouvrir ?

14H Projection Programme d’archives audiovisuelles issues des collections de l’INA présenté par Yves Gaillard et Guilhem Brouillet

15H30  Table ronde :  Réinterroger l’œuvre par l’archive. « Quelles perspectives de recherche ? »

Avec Alain Carou, Alice Gallois, Damien Mottier, Andrea Paganini, Laurent Pellé, Anaïs Dupuy-Olivier

18H Edgar Morin : « L’expérience de Chronique d’un été »

12 octobre 2018

Session 4 : Expérimenter après Rouch : cinéma, théâtre et autres arts 

  • 9H Vincent Dupont et Alix de Morant : « Que veut dire être habité ? »
  • 9H40 Baptiste Buob et Jérémy Demesmaeker: « Les Maîtres fous, du documentaire à la performance »
  • 11H Nadine Wanono : « Du cadre aux mouvements »
  • 11h30 François Fronty : « Filmer en Afrique après Rouch »

Session 5 : Rouch et après  ?

  • 14H Projection Regards sur la jeune création documentaire- un programme constitué d’extraits de films des écoles invitées
  • 15H30 « Regards d’écoles » Avec Jean-Marie Barbe, Gilles Remillet, Mamadou Sellou Diallo et Marie Bonnel
  • 18h Le Roi ne meurt jamais Pierre Lamarque et Elise Demeulenaere - France / 2007 / 73 min.

Présentation de la séance et animation de la discussion, en présence des réalisateurs, Pierre Lamarque et Elise Demeulenaere par Claire Cécile Mitâtre

  • 20H30 Le Collier et la Perle Mamadou Sellou Diallo Sénégal/France / Collection « Lumière d’Afrique » / 2009 / 52 min.
  • 21H30 Les Déesses du stade Delphe Kifouani, France-Sénégal / 2011 / 57 min.

Présentation de la séance et animation de la discussion, en présence des cinéastes, par Éliane de Latour.

Responsables scientifiques et organisateurs du colloque 

  • Guillaume Boulangé (Université Paul Valéry-Montpellier 3),
  • Claire Cécile Mitâtre (Université Paul Valéry-Montpellier 3),
  • Gilles Remillet (Université Paris Nanterre),
  • Julie Savelli (Université Paul Valéry-Montpellier 3),
  • MaximeScheinfeigel (Université Paul Valéry-Montpellier 3).

Centres de recherche associés

le RIRRA 21 (programmes « Actualité esthétique du cinéma et de l’audiovisuel » et « Écrans, représentations, mémoire », Université Paul Valéry-Montpellier 3), le CERCE (Centre d’études et de recherches comparatives en ethnologie, Université Paul Valéry-Montpellier 3) et HAR (Histoire des arts et des représentations, Université Paris Nanterre).

En collaboration avec :

le Département Cinéma et Théâtre de la Faculté des Lettres, Arts, Philosophie, Psychanalyse (UFR1), le Département d’Ethnologie de la Faculté des Sciences du Sujet et de la Société (UFR5) et le Centre culturel universitaire de l’Université Paul Valéry-Montpellier 3, le Département des Arts du spectacle-Cinéma (UFR-PHILLIA) de l’Université Paris Nanterre, la Région Occitanie, les Cinémas Diagonal et Nestor Burma, le Comité du Fillm ethnographique, Ethno Doc et le Festival International Jean Rouch hors les murs, INA Pyrénées.

Remerciements 

la Région Occitanie, le Comité du Film Ethnographique, la Fondation Jean Rouch, Andrea Paganini et Jocelyne Rouch.

Catégories

Lieux

  • Site Saint Charles - Rue du Porfesseur Henri Serre
    Montpellier, France (34)

Dates

  • mercredi 10 octobre 2018
  • jeudi 11 octobre 2018
  • vendredi 12 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • cinéma, anthropologie, ethnologie, ethnographie, ciné-transe, film ethnographique

Contacts

  • Claire Cécile Mitâtre
    courriel : claire [dot] cecile [dot] mitatre [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Claire Cécile Mitâtre
    courriel : claire [dot] cecile [dot] mitatre [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Quels cinémas pour quelles anthropologies ? », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 octobre 2018, https://calenda.org/498495

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal