AccueilUne histoire taillée sur mesure : la pierre dans le bâti patrimonial

*  *  *

Publié le mercredi 07 novembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Cette IXe journée d’études de l’École de Chaillot constitue, après celle dédiée au bois,  le deuxième volet des matériaux du projet de conservation-restauration. À l’authenticité intrinsèque du bois, succède le caractère emblématique de la pierre, matière à partir de laquelle l’expérience occidentale d’intégrité des monuments a forgé les principes de conservation de nombre d’édifices. Spécialistes du matériau, de ses composantes, de ses pathologies, experts des études préalables et du diagnostic, maîtres d’œuvre intervenant sur le bâti patrimonial seront autant de pierres angulaires.

Annonce

Argumentaire

« Dire » la pierre, la « penser », suggère presque immédiatement prouesses architecturales, histoire de la construction, techniques éprouvées et innovations techniques.

Dans le projet de conservation-restauration du bâti patrimonial, la pierre s’inscrit dans un long processus d’extraction, de lectures de représentation et de traduction d’usages, d’études du comportement mécanique des structures et d’analyse du matériau. Si les dix dernières années ont vu l’éclosion des sciences du numérique devenues des outils d’exploration et de diagnostic, les questions posées par le matériau pierre dans la maîtrise d’œuvre sur le patrimoine demeurent plurielles, mais elles tendent à s’inscrire dans une nouvelle approche globale des structures patrimoniales: principes d’intervention sous-tendus par des chartes et des normes, diagnostic des structures anciennes incluant une expertise de la typologie du bâtiment, de ses pathologies, de ses caractéristiques statiques et des spécificités de la pierre choisie pour y répondre.

Cette 9ème journée d’études de l’Ecole de Chaillot constitue, après celle dédiée au bois,  le deuxième volet des matériaux du projet de conservation-restauration. A l’authenticité intrinsèque du bois, succède le caractère emblématique de la pierre, matière à partir de laquelle l’expérience occidentale d’intégrité des monuments a forgé les principes de conservation de nombre d’édifices.

Spécialistes du matériau, de ses composantes, de ses pathologies, experts des études préalables et du diagnostic, maîtres d’œuvre intervenant sur le bâti patrimonial seront autant de pierres angulaires.

Programme

Au sommet du Mont Parnasse

  • 9h50-10h20 : Deucalion et les os de la mère, par Aline MAGNIEN, Directrice du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, Conservatrice générale du patrimoine
  • Questions avec la salle

Maintenir à flot

  • 10h25-10h55 : La pierre en œuvre : reconnaissance, substitution et problématique d’approvisionnement, par Lise LEROUX, ingénieure de recherche au Pôle Pierre du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle

10h55-11h10 : pause-café

  • 11h10-11h30 : Les normes: des outils en réponse à une demande de chantier, par Ann BOURGÈS, ingénieure de recherche au Pôle Pierre du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle

En surface

  • 11h35-11h55 : Des taches noires sur le château de Lunéville !, par Laure GATUINGT, Ingénieure en Génie Civil, Service Commun des Laboratoires (SCL) du Ministère de l’Economie et des Finances
  • Questions avec la salle
  • 12h00-12h30: Jaunissement de la pierre par laser : origines et remèdes?, par Marie GODET, post-doctorante à l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (Sorbonne Université, UMR 7590)
  • Questions avec la salle
  • 12h35-12h55 : Pierre et Climat, des interactions à mesurer : que mesurer, pourquoi le faire, comment le faire ?, par Benoît MERCKX, ingénieur en Génie Civil 
  • Questions avec la salle

13h00-14h15 : pause déjeuner

Après-midi modéré par Benoît MELON, Directeur de l’Ecole de Chaillot, architecte et urbaniste en Chef de l’Etat

Pour une archéologie de la restauration?

  • 14h15-14h45 : La rotonde et la sacristie de la cathédrale de Dijon : restaurer la restauration, par Martin BACOT, architecte en chef des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle
  • 14h50-15h20 Une nouvelle restauration du cloître de l’abbaye du Mont Saint-Michel, par François JEANNEAU, inspecteur général des Monuments historiques, architecte en chef des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle

Vrai ou Faux ? Usages et valeurs de l’authenticité d’un matériau

  • 15h25-15h55 : Illusion, manipulation, la pierre vous trompe !, par Christophe BOTTINEAU, architecte en chef des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle
  • 16h05-16h35 : Traitements de surface ou matériau de substitution ? Retour d’expériences au Château de Lunéville et à l’église abbatiale de Lachalade, par Pierre-Yves CAILLAULT, architecte en chef des Monuments Historiques
  • Questions avec la salle

La geste d’un savoir-faire

  • 16h45-17h15 : L’évolution des métiers de la taille de pierre à travers les siècles, par Frédéric LÉTOFFÉ, co-président du Groupement des entreprises de restauration des Monuments historiques
  • Questions avec la salle
  • 17h20-17h30 : Clôture de la journée par Benoît MELON

Lieux

  • Auditorium - Cité de l'architecture et du patrimoine 1 place du Trocadéro
    Paris, France (75116)

Dates

  • vendredi 07 décembre 2018

Mots-clés

  • pierre, patrimoine bâti, restauration, conservation

Contacts

  • Catherine Graindorge
    courriel : catherine [dot] graindorge [at] citedelarchitecture [dot] fr

Source de l'information

  • Catherine Graindorge
    courriel : catherine [dot] graindorge [at] citedelarchitecture [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Une histoire taillée sur mesure : la pierre dans le bâti patrimonial », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 07 novembre 2018, https://calenda.org/501734

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal