AccueilMagazines illustrés de la première moitié du XXe siècle à l’ère des humanités numériques : Allemagne-France en regard / acteurs en dialogue

Magazines illustrés de la première moitié du XXe siècle à l’ère des humanités numériques : Allemagne-France en regard / acteurs en dialogue

Illustrated magazines of the first half of the 20th century in the age of the digital humanities: Germany-France in perspective / actors in dialogue

*  *  *

Publié le mardi 27 novembre 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

L’objectif de cette rencontre scientifique est l’étude du média « magazine illustré » dans une perspective d’histoire culturelle et d’histoire du visuel, en tenant compte du contexte actuel du développement des humanités numériques qui autorisent de nouvelles approches méthodologiques (notamment par la linguistique computationnelle) et de nouveaux outils de diffusion des sources et des résultats de la recherche (portails digitaux). Il s’agira de dresser un bilan de la recherche sur la presse illustrée allemande et française de la première moitié du XXe siècle et de consolider le réseau d’acteurs qui, dans les deux pays, mais aussi en Suisse et dans différents pays européens, travaillent sur ces objets et développent des méthodes d’analyse innovantes.

Annonce

Présentation

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’un PFR (programme formation recherche) du CIERA intitulé « La presse illustrée au 20e siècle / France-Allemagne : croisement des sources, méthodes ettemporalités ». Ce programme comprend les revues illustrées françaises et allemandes du 20e siècle comme des objets culturels en interaction avec les acteurs et les imaginaires sociaux. Le premier volet– des journées d’études internationales et interdisciplinaires consacrées à l’illustration de presse soustoutes ses formes – s’est tenu début avril 2018 à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté (Besançon).

La presse illustrée joue depuis la fin du 19e siècle un rôle important en tant que média de masse, surtout en Allemagne et en France où s’imposent des modèles qui se diffuseront ensuite dans toute l’Europe (Jean-Pierre Bacot). Elle s’inscrit à la croisée de deux processus d’une mutation anthropologique majeure, déterminants pour l’histoire de la modernité médiatique : l’essor de la presse au 19e siècle, d’une part, qui inaugure « la civilisation dujournal » (Dominique Kalifa / Philippe Régnier / Marie-Eve Thérenty / Alain Vaillant) et le « triomphe de l’illustration sur papier », (Laurent Gervereau) d’autre part, qui marque l’entrée dans le 20e siècle. La période à laquelle nous nous consacrons (fin 19e siècle-1945) est un moment charnière où se diffuse une grande variété de revues satiriques (Le Rire, L’Assiette au beurre, Simplicissimus, Kladderadatsch), d’illustrés et de magazines d'information générale (Berliner Illustrierte Zeitung, 1892), mais aussi de magazines plus spécialisés reflétant une segmentation des publics. Si la Grande Guerre a contribué à l’ancrage des illustrés (Le Miroir, J’ai vu, Zeit im Bild) dans le paysage médiatique des deux côtés du Rhin, ce sont les années 1930 qui voient l’émergence des magazines modernes de type Match et Das Magazin. Se distinguant par la qualité du papier, de l’illustration et les effets de mise en page, ils serviront de modèles pour les magazines de « propagande douce » sous le Troisième Reich et durant l’Occupation. Ses forts tirages, sa vocation informationnelle et divertissante, et son statut à la fois de réceptacle et de vecteur des imaginaires sociaux font de la presse illustrée une source de choix pour les historiens en particulier et les chercheurs en SHS en général, et elle se prête notamment à des approches en termes de gender studies, de visual studies et d’analyse de discours.

Pourtant, réputés « superficiels, trop colorés et trop peu importants pour la formation des opinionspubliques » (Hannah Wilhelm-Fischer), les magazines n’ont commencé à faire l’objet d’études approfondies que très récemment. Depuis les années 1980, l’histoire de la presse (et donc celle de la presse illustrée) s’est certes progressivement ouverte à des disciplines telles que les sciences de l’information, la littérature et la linguistique ; mais l’exploitation de ces sources par des outils d'analyse à grande échelle employés notamment par les humanités numériques (tels que la lecture distante, la stilométrie, les méthodes de computer vision ou l'extraction d'informations au sein de données massives / big data), n’en est encore qu’à ses débuts.

Enfin, malgré l’importance des transferts, influences réciproques et circulation des modèles entre la France et l’Allemagne, les recherches sur ces objets – en essor ces dernières années – restent très souvent cantonnées à une perspective nationale. Certaines des interventions prévues lors du colloque s’inscrivent d’emblée dans une approche résolument comparative ou de mise en évidence des dynamiques transnationales. Ces études étant néanmoins encore à l’état embryonnaire, l’objectif du colloque consiste aussi à faire entrer en dialogue les chercheurs qui s’ignorent parfois largement, pour que leurs présentations successives, si elles restent centrées sur un objet spécifiquement français ou spécifiquement allemand, entrent en résonance et permettent de comprendre les influences, confluences et contrastes. Cette mise en dialogue est l’étape préalable indispensable au renforcement d’un groupe de recherche international sur la presse illustrée, et donnera une impulsion décisive à la réalisation de nouvelles études comparatives et transnationales franco-allemandes.

Le dialogue scientifique interculturel s’accompagnera d’un dialogue intergénérationnel, fondamental au niveau des approches et méthodes, puisque les « jeunes chercheurs » travaillent aujourd’hui souvent avec des outils d’analyse empruntés ou influencés par les Digital Humanities, qui peuvent s’avérer très fructueux en complément d’analyses « classiques » (du discours narratif textuel ou de la rhétorique des images).

Enfin, la gestion de cet héritage culturel – la conservation, le traitement des sources et notamment leurnumérisation en vue d’un accès plus aisé – est un enjeu majeur à l’ère des Digital Humanities. D’importants problèmes à la fois techniques et juridiques (la question du copyright, du droit à l’image, etc.) se posent, d’où la participation de professionnels de bibliothèques et d’institutions culturelles variées travaillant au quotidien avec les revues (fonds publics et privés, responsables de portails digitaux). Leur présence donnera une dimension « interprofessionnelle » forte aux échanges attendus lors de cette manifestation.

Programme

28 novembre 2018

Allemagne Diplomatie

18h30-21h : Vernissage de l’exposition « VU avec un certain REGARD. Les magazines illustrés de la première moitié du 20e siècle : France-Allemagne / Ein QUERSCHNITT durch DIE NEUE ZEIT. Die Illustrierten aus der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts : Deutschland-Frankreich »

Sur invitation exclusivement (contacter les organisateurs)

29 novembre 2018

Fondation de l’Allemagne - Maison Heinrich Heine (Cité universitaire de Paris)

9h : Accueil des participants et ouverture du colloque

Partie I : La presse illustrée et la naissance d’un nouvel objet en France et en Allemagne : le « magazine » dans son époque

9h30-10h30 (conférence) : Thierry Gervais (Ryerson University, Toronto) : Le magazine : un objet de presse et d'histoire

10h30-11h30 (conférence) : Patrick Rössler (Université d’Erfurt) : Neue Welten, neues Sehen, neue Typografien. Die deutsche Illustriertenpresse der Zwischenkriegszeit (Nouveaux mondes, nouvelle vision, nouvelles typographies. La presse illustrée allemande dans l’entre-deux-guerres)

Pause-café 11h30-11h55

Partie II : La presse illustrée en France et en Allemagne : de la production des magazines à la gestion de l’héritage culturel. Acteurs et pratiques

A. Du côté des productions : circulation des acteurs et des modèles de presse illustrée

11h55-12h35 : Annette Vowinckel (Zentrum für Zeithistorische Forschung Potsdam / Université Humboldt, Berlin) : Die Arbeit der Bildredakteure unter Berücksichtigung der internationalen Einflüsse und Netzwerke (Le travail des rédacteurs d’images – influences internationales et réseaux)

12h35-13h15 : Jean-Pierre Bacot (Université Paris 13) : Genèse et circulation des modèles : pour une généalogie internationale des illustrés populaires Pause déjeuner 13h15-14h30

B. Les magazines illustrés : la gestion d’un héritage culturel 

14h30-15h10 : Dominique Bouchery (La Contemporaine) : L'articulation des collections papier et numérisées : l'exemple de la Berliner Illustrierte Zeitung (BIZ). Présentation de L'Argonnaute, bibliothèque numérique de La Contemporaine

15h10-15h50 : Enrique Fernández-Xesta (Archives Fernández-Xesta) / Pasqualino Schifano (responsable scientifique des Archives Fernández-Xesta) : Les magazines illustrés de la Seconde Guerre mondiale : de l’importance des réseaux de collectionneurs privés pour la gestion de sources délicates (traduction de I. Godart Garcia)

Pause-café 15hh50-16h20

C. Les magazines illustrés : valorisation et diffusion à l’heure des Digital Humanities

16h20-17h00 : Bettina Müller (UB Heidelberg) : Illustrierte Zeitschriften in Heidelberg. Vom digitalen Rohling zum virtuellen Wissensort (De donnée numérique brute à l'élaboration d'un espace virtuel de connaissance)

17h00-17h40 : Arnaud Dhermy (BnF) / Aurélien Brossé (BnF) : La collection de presse conservée à la BnF et sa diffusion dans Gallica

17h40-18h10 : discussion ouverte sur l’ensemble des interventions de la journée

19h30-21h : Table ronde grand public :  « Construction des genres dans les médias : quels modèles féminins en France et en Allemagne dans la presse populaire illustrée ? »

30 novembre 2018

Fondation de l’Allemagne - Maison Heinrich Heine (Cité universitaire de Paris)

Partie III : de la nécessaire interdisciplinarité. Croisement des méthodes autour de l’objet « magazines illustrés » en France et en Allemagne

A. Les magazines illustrés : images et imaginaires - outils et cas pratiques

9h-10h : Melvin Wevers (Digital Humanities Lab / KNAW Humanities Cluster) / Benoît Seguin (EPFL Lausanne / DHLAB) : L’analyse d’images de presse à l’aide de techniques d'apprentissage profond (deep learning) : opportunités et défis, outils et cas pratiques

10h-10h40 : Bertrand Tillier (Université Paris I Panthéon Sorbonne) : France-Allemagne (1890-1910), la caricature dans les revues illustrées : formes, usages, circulations

Pause-café 10h40-11h10

B. Les magazines illustrés : texte et forme – outils et cas pratiques

11h10-11h50 : Maud Ehrmann (EPFL Lausanne / DHLAB) : Information extraction from historical newspapers

11h50-12h30 : Hanno Biber (ÖAW Vienne) : Über das Lesen von Zeitschriften mittels digitaler Instrumente (La lecture des périodiques par les outils numériques)

Pause déjeuner 12h30-13h45

Partie IV : Regards croisés : les femmes et les magazines illustrés en France et en Allemagne (panel thématique - case studies – approche : gender)

13h45-14h25 : Par les femmes, pour les femmes ?

  • Christina Stange-Fayos (Université Toulouse II-Jean Jaurès / CREG) : Die Zeitschrift Die Frau zwischen 1893 und 1914 (La revue Die Frau)

14h25-15h05 : Circulation des modèles

  • Karine Taveaux-Grandpierre (Université Paris 13 - LabSIC) : L’internationalisation de la presse magazine féminine. Histoire et diffusion de modèles (XVIII-XXIe siècles)

15h05-15h45 : Construction des genres

  • Helen Barr (Université Goethe, Francfort) : Männerbilder / Frauenbilder in der Reklame der Illustrierten der 20er Jahre (Représentation de la masculinité et de la féminité dans la publicité des illustrés des années 1920)

Pause-café 15h45-16h15

16h15 - 17h15 : Conférence de clôture

  • Andreas Fickers (Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History) : Histoire numérique de la presse illustrée à l’âge du « Optical Design Recognition »

17h30-19h : Table ronde spécialistes :  « Magazines illustrés et copyright sur les portails digitaux. Règles et usages en France et en Allemagne »

Modération : André Gunthert (CRAL-EHESS), Bérénice Zunino (UFC Besançon), Claire Aslangul (Sorbonne-Université), Maud Ehrmann (EPFL Lausanne), Adrien Barbaresi (Académie des Sciences BBAW Berlin), Eva Zimmermann (CEGIL - Université de Lorraine)

20h: Soirée ciné-débat grand public « Magazines illustrés, littérature et cinéma – circulations médiatiques et internationales : autour du film Le Testament du Docteur Mabuse, Fritz Lang, 1933 »

Lieux

  • Maison Heinrich Heine - Fondation de l'Allemagne - Cité universitaire internationale de Paris - 27c boulevard Jourdan 75014 Paris
    Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 29 novembre 2018
  • vendredi 30 novembre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Histoire culturelle, histoire de la presse, études visuelles, histoire des conflits, linguistique computationnelle

Contacts

  • Bérénice Zunino
    courriel : berenice [dot] zunino [at] univ-fcomte [dot] fr
  • Claire Aslangul
    courriel : claire [dot] aslangul [at] sorbonne-universite [dot] fr

Source de l'information

  • Bérénice Zunino
    courriel : berenice [dot] zunino [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Magazines illustrés de la première moitié du XXe siècle à l’ère des humanités numériques : Allemagne-France en regard / acteurs en dialogue », Colloque, Calenda, Publié le mardi 27 novembre 2018, https://calenda.org/522634

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal