AccueilÉcrire pour / écrire avec : interroger les processus et espaces participatifs

Écrire pour / écrire avec : interroger les processus et espaces participatifs

Writing for / writing with: looking at processes and participative spaces

*  *  *

Publié le lundi 03 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Cette première journée d'étude portera sur la co-construction de récits communs en les abordant à travers les écritures et les coulisses des entreprises participatives. Un retour sur des termes abondamment mobilisés (participation, vulgarisation, médiation, démocratisation...), mais dont on n’interroge pas toujours les modalités de mise en œuvre, s'avère d'emblée nécessaire. Les enjeux environnementaux et sociaux contemporains invitent particulièrement à questionner la dualité expert/profane, centrale dans les sciences occidentales. De plus, les engagements citoyens se construisent dans un contexte d'institutionnalisation de la participation : comment la posture du chercheur, du citoyen, du faiseur d'espaces, de l'écrivain... répond-t-elle à ces injonctions ? Comment maintenir sa cohérence et son éthique ? Ces écritures et ces récits correspondent également à des espaces qui leur sont consacrés : quelle « place » leur donne-t-on ?

Annonce

Argumentaire

L'engouement récent pour les recherches co-produites, les projets d'habitat alternatif, les nombreux aménagements urbains participatifs, les différentes plateformes citoyennes, mais aussi les projets d'écritures collaboratives et de « vulgarisation » de la recherche, met en évidence l’importance que prend la « participation » dans les processus de création et de réalisation de projets divers. Nous partons du constat que si ces démarches sont largement plébiscitées et encouragées dans les appels à projet et/ou projets institutionnels, scientifiques ou citoyens, l'enjeu de la participation au sein de la publicisation et de la mise en récit de ces expériences de même que la façon dont elles se construisent au quotidien est moins questionné.

Cette première journée d'étude portera sur la co-construction de récits communs en les abordant à travers les écritures et les coulisses des entreprises participatives. Un retour sur des termes abondamment mobilisés (participation, vulgarisation, médiation, démocratisation...), mais dont on n’interroge pas toujours les modalités de mise en œuvre, s'avère d'emblée nécessaire. Les enjeux environnementaux et sociaux contemporains invitent particulièrement à questionner la dualité expert/profane, centrale dans les sciences occidentales. De plus, les engagements citoyens se construisent dans un contexte d'institutionnalisation de la participation : comment la posture du chercheur, du citoyen, du faiseur d'espaces, de l'écrivain... répond-t-elle à ces injonctions ? Comment maintenir sa cohérence et son éthique ? Ces écritures et ces récits correspondent également à des espaces qui leur sont consacrés : quelle « place » leur donne-t-on ?

Programme

  • 9h00 : Introduction à la journée : Barbara Morovich (MCF en Anthropologie, ENSAS-AMUP, Association Française des Anthropologues)
  • 9h15 : Les notions en question : Victoria Sachsé (Doctorante en géographie, Dyname-Unistra et AMUP)

9h30 - 12h30 : Écrire à plusieurs voix : co-écriture, engagement et démarche participative

Modératrice : Mireille Diestchy (Docteure en sociologie, Dyname-Unistra et ENSAS-AMUP, chargée de recherche aux Editions de l’ILL).

  • Laurent Bazin (anthropologue CNRS, CESSMA) et Mohammed Bridji, La co-écriture du livre Le retour du refoulé et du blog « Le Paria ».
  • Cyril Fiorini (doctorant HT2S-Cnam) Le croisement des savoirs au sein d'ATD Quart Monde.
  • Dominique Zins (auteur de théâtre et poète strasbourgeois) Un projet de collecte de témoignages des habitants du quartier du Port du Rhin.

12h30-14h : buffet sur place

14h-17h30 : Repenser les formats de la mise en récit : médiation, traduction et interdisciplinarité

Modérateur : Vincent Lebrou (Docteur en sciences politiques, Sage-Unistra)

  • Elsa Vivant (Latts-CNRS, Univ. Paris Est Marne la Vallée) Les pratiques d'écriture et les publics de la recherche.
  • Nicolas Couturier (designer, InSituLab et collectif g.u.i) Le projet IMAGES D'APRES est un journal écrit et mis en images par les enfants de l’Hôpital Bullion.
  • Mélanie Gourarier (CNRS), La co-écriture de la bande dessinée Séducteurs des rues.

17h30 : Kassia Aleksic (doctorante Univ. Paris Diderot-CESSMA) et Barbara Morovich : Synthèse de la journée

18h : Projection-débat : des vidéos en lien avec le workshop participatif « Impulso urbano » (Buenos Aires, avril-mai 2018) présentés par Hana Bouhabdallah et Patricia Leal Chaerki (ENSAS)

Les changements urbains imposés par des rénovations et/ou des revitalisations visent parfois à modifier le cœur même des villes. A partir de l'analyse en miroir des quartiers sud de Buenos Aires et du Neuhof à Strasbourg, les vidéos présentées mettent en jeu des réactions, des réorganisations, des participations. Qu'apportent des acteurs extérieurs, des enseignants et des étudiants, à ces processus ? ADans ces travaux, les étudiants sont amenés à s'interroger sur les effets de leur présence sur le terrain et visent à la co-production avec les acteurs rencontrés.

Catégories

Lieux

  • Syndicat potentiel - 109 avenue de Colmar
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • mercredi 05 décembre 2018

Mots-clés

  • participation, écriture scientifique, co-écriture, interdisciplinarité

Contacts

  • Vincent Lebrou
    courriel : vincent [dot] lebrou [at] misha [dot] fr

Source de l'information

  • Vincent Lebrou
    courriel : vincent [dot] lebrou [at] misha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Écrire pour / écrire avec : interroger les processus et espaces participatifs », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 03 décembre 2018, https://calenda.org/525078

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal