Página inicialÉvaluation(s)

Évaluation(s)

Evaluation(s)

Revue « Études en didactique des langues » (EDL) n°33

« Études en didactique des langues »(EDL) Journal n°33

*  *  *

Publicado quarta, 26 de dezembro de 2018 por Elsa Zotian

Resumo

L’évaluation a pris une place très importante dans l’enseignement des langues. Elle ne concerne pas seulement les notes et les diplômes; elle a un champ d’action beaucoup plus large : l’évaluation des apprenant·e·s par les enseignant·e·s mais aussi celle des enseignant·e·s par les étudiant·e·s; l’évaluation de la recherche, des dispositifs d’enseignement, des contenus pédagogiques, etc. Ce sont donc tous ces aspects de l'évaluation auquel s'intéresse ce n° 33 d'EDL.

Anúncio

Argumentaire

Nous sommes entré.e.s dans une ère d’évaluation constante. On ne peut plus approcher d’un café, d’un commerce sans que notre téléphone (qui pourtant est dit intelligent) nous demande d’évaluer la visite, de donner un avis, sans aucun besoin de justification. Avec les réseaux sociaux et leur like, mot devenu un verbe abominable en français, liker, chacun.e s’est mis.e à courir après le plus grand nombre. L’évaluation directe ou indirecte des laboratoires par divers organismes comme l’AERES/HCERES, les projets ANR, européens, régionaux, institutionnels ou l’IDEX épuisent des ressources humaines importantes, aussi bien dans l’élaboration de projets que dans leur évaluation, sans nécessairement assurer le financement de contrats doctoraux, de missions, d’équipement ou l’obtention de subventions, surtout en SHS.   “Évaluer” vient de value (ancien français) qui signifie “valeur, prix”; ou encore du latin valere : “être fort, valoir”. Ces deux étymologies semblent renvoyer à deux notions complémentaires, l’une quantitative, l’autre qualitative; l’une matérielle, l’autre morale ou abstraite. Historiquement parlant, le terme est relativement récent dans le domaine de l’enseignement-apprentissage (Tardieu 2005: 9) mais ce qu’il recouvre a pris une place très importante dans l’enseignement. Les “compositions”, les devoirs surveillés, les tests, les partiels, les examens ont rythmé, et continuent à rythmer la vie scolaire et universitaire. La nécessité de ces évaluations à répétition est rarement remise en question. Pourtant l’évaluation fait partie intégrante de la démarche d’apprentissage (Bachman, 1998; Brindley, 1998; Fulcher 2015; Narcy-Combes, 2005). L’évaluation implique la collecte de preuves auprès des candidats à la suite d’une tâche ou d’un ensemble de tâches afin de déterminer une note ou une “étiquette” qui peuvent généralement être interprétés par un public plus large, c’est-à-dire les services de scolarité universitaire ou de recrutement. Il ne s’agit pas d’un processus direct : il exige l’interprétation d’une compétence donnée dans un domaine linguistique cible. L’évaluation des capacités linguistiques est devenue un enjeu politique majeur dans les programmes d’enseignement. Cumming (2009) souligne comment l’imprécision des critères descriptifs, des échelles d’évaluation et des repères fondés sur le jugement professionnel plutôt que sur des enquêtes empiriques remet en question la transposition des normes du curriculum en instruments d’évaluation, notamment dans les projets d’application du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) (Conseil de l’Europe, 2001). Ce modèle est devenu familier dans le débat sur l’enseignement et l’apprentissage des langues à travers l’Europe, en particulier pour les questions liées à l’évaluation et aux politiques. Cependant, le CECRL n’inclut pas de descripteurs pour certaines tâches à des fins spécifiques, comme la description de graphiques (Fries, 2008). Le récent complément du CECRL mentionne un lien possible entre les compétences linguistiques générales et spécifiques dans une perspective communicative (Conseil de l’Europe, 2018). L’évaluation ne concerne pas seulement les notes et les diplômes. Elle a un champ d’action beaucoup plus large et donc ce n° 33 d’EDL sera consacré à l’évaluation au sens large, dans le domaine des langues: l’évaluation des apprenant.e.s par les enseignant.e.s mais aussi celle des enseignant.e.s par les étudiant.e.s; l’évaluation de la recherche, des dispositifs d’enseignement, des contenus pédagogiques, etc. Des pistes de réflexion (non exhaustives), sont:

  • Qu’évalue-t-on et pourquoi ?
  • Quelles compétences et connaissances sont évaluées ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ?
  • Quel sens et importance donner aux notes ou aux certifications ?
  • L’aisance, les erreurs et la correction.
  • La mesure de la compétence et de la performance.
  • Les divers types d’évaluation.
  • L’objectivité/subjectivité et la transparence/opacité.

Conditions de soumission

Les contributions peuvent se faire en français ou en anglais, sans phase de proposition.

Les articles (entre 6 000 et 10 000 mots) aborderont un des aspects de la problématique pour le numéro 33 de la revue Études en didactique des langues et devront respecter la feuille de style disponible à l’adresse http://edl-ple.simplesite.com/438385492.

Ils devront être adressés par courrier électronique à edl@lairdil.fr

avant le 30 juin 2019 

Le numéro paraîtra en décembre 2019. 

Références

  • Bachman, L. F. 1998. Appendix: language testing – SLA interfaces. In Bachman, L. & Cohen, A. D. (Eds.) Interfaces between second language acquisition and language testing research. Cambridge : Cambridge University Press.
  • Brindley, G. 1998. Describing language development? Rating scales and SLA. In Bachman, L. & Cohen, A. D. (Eds.) Interfaces between second language acquisition and language testing research. Cambridge: Cambridge University Press. 
  • Conseil de l’Europe. 2001. Cadre Européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer. Strasbourg : Unité des politiques linguistiques. 
  • Conseil de l’Europe. 2018. Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer. Volume complémentaire avec de nouveaux descripteurs. Strasbourg : Unité des politiques linguistiques. Cumming, A. 2009.
  • Language assessment in education: Tests, curricula, and teaching. Annual Review of Applied Linguistics, 29, 90-100.
  • Fries, M.-H. 2009. Mise en cohérence de l’anglais de spécialité et du CECRL en France : difficultés et enjeux. Asp, La Revue de GERAS 56, pp. 105-125. 
  • Fulcher, G. 2015. Re-examining language testing: A political and social inquiry. London and New York: Routledge. Narcy-Combes, M.-F. 2005. Précis de didactique – Devenir professeur de langue. Paris : Ellipses.  Tardieu, C. 2005. L’épreuve de didactique aux concours. L’évaluation en langues. Paris : Ellipses. Collection CAPES/Agrégation langues.

Comité scientifique

  • David Banks (Université de Brest),
  • Khadoudja Belkhenchir (Université Oran - Es Sénia, Algérie),
  • Jean-Claude Bertin (Université du Havre),
  • Marie-Christine Deyrich (Université de Bordeaux),
  • Carmen Fonseca (Université de Huelva, Espagne),
  • Pierre Frath (Université de Reims),
  • Oksana Gavrilyuk (Université de Krasnoïark, Russsie),
  • Anna Gvozdeva (Université d'état de Koursk, Russie),
  • Hélène Knoerr (Université d’Ottawa, Canada),
  • Jean-Rémi Lapaire (Université de Bordeaux),
  • Lutz Küester (Université Humboldt, Berlin, Allemagne),
  • Marie-Françoise Narcy-Combes (Université de Nantes),
  • Jean-Paul Narcy-Combes (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3),
  • Sylvie Ngilla McGraw (University of San Diego, USA),
  • Christian Puren (Université de Saint-Etienne),
  • Françoise Raby (Université de Toulouse), Claire Tardieu Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3),
  • Annalisa Zanola (Université de Brescia, Italie), Bin Zou (Université Xi'an Jiaotong, Chine - Liverpool University, GB).  

Locais

  • Toulouse, França (31)

Datas

  • domingo, 30 de junho de 2019

Palavras-chave

  • evaluation, langues, enseignement, recherche

Contactos

  • Nicole Décuré
    courriel : nicdec [at] orange [dot] fr

Urls de referência

Fonte da informação

  • Nicole Décuré
    courriel : nicdec [at] orange [dot] fr

Para citar este anúncio

« Évaluation(s) », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado quarta, 26 de dezembro de 2018, https://calenda.org/528368

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal