AccueilGénérations : Histoires nouvelles en Asie de l’Est

Générations : Histoires nouvelles en Asie de l’Est

Generations: New histories in Eastern Asia

*  *  *

Publié le mercredi 02 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La revue Les Cahiers d’histoire sollicite des propositions d’articles pour un numéro spécial. Ce numéro, qui porte sur l’histoire de la Chine et des pays de l’Asie de l’Est, sera publié sous la direction de Carl Déry (chercheur postdoctoral et membre affilié du Centre d’Études sur l’Asie de l’Est de l’Université de Montréal). L’objectif de ce numéro est d’offrir un riche éventail des perspectives actuelles en histoire de la Chine et en histoire des pays de l’Asie de l’Est.

Annonce

Présentation

La revue Les Cahiers d’histoire sollicite des propositions d’articles pour un numéro spécial. Ce numéro, qui porte sur l’histoire de la Chine et des pays de l’Asie de l’Est, sera publié sous la direction de Carl Déry (chercheur postdoctoral et membre affilié du Centre d’Études sur l’Asie de l’Est de l’Université de Montréal). L’objectif de ce numéro est d’offrir un riche éventail des perspectives actuelles en histoire de la Chine et en histoire des pays de l’Asie de l’Est. L’objectif est notamment de donner la parole aux jeunes chercheurs et de créer un espace de diffusion pour les idées nouvelles et les perspectives novatrices.

Qu’il soit question de l’histoire de la Chine ou de l’histoire de tout autre pays, l’évolution de la connaissance et de notre compréhension au sujet d’événements particuliers et de dynamiques spécifiques ne cesse d’évoluer et de se transformer au fil du temps, nourrie par le passage continuel d’une génération à l’autre. Comme Fairbank écrivait en avril 1986, dans l’avant-propos de La Grande Révolution Chinoise (Flammarion, 1989), « chaque génération apprend que son rôle consiste, pour finir, à ‘servir de paillasson’ à la génération suivante. C’est une fonction méritoire, et même essentielle à remplir ». Alors qu’il exprimait ces propos vers la fin de sa carrière académique, nous souhaitons plutôt mettre en valeur cette idée du transfert générationnel dans l’optique de ceux et celles qui se trouvent actuellement au tout début de leur carrière et qui cherchent des opportunités pour faire entendre leur voix. S’adressant donc d’abord à la jeune génération de ceux et celles qui s’apprêtent à « fouler le paillasson » de leurs prédécesseurs afin de prendre la place qui leur revient, l’objectif de ce numéro spécial est de donner la parole à la génération en devenir de jeunes historiens (nes) de la Chine et de l’Asie de l’Est afin de montrer la richesse et la diversité des regards qu’ils (elles) portent et construisent sur le passé.

L’écriture de l’histoire a considérablement évolué depuis une trentaine d’années, tant pour ce qui est des méthodes de recherche, des perspectives et des approches, que des moyens techniques de diffusion du savoir, à commencer par une multiplication sans précédent de l’information accessible via Internet. Il est clair que la réalité des jeunes chercheurs d’aujourd’hui est différente de la réalité de ceux d’hier, et cette nouvelle génération qui se lève doit prendre sa place. C’est en quelque sorte pour y prêter attention que ce numéro thématique est lancé.

Générations signifie donc le passage du flambeau, l’héritage qui se transmet, mais aussi la création de quelque chose de nouveau, la prise de position d’une manière qui se veut distincte de celle enseignée par nos prédécesseurs. Pas nécessairement par souci de révisionnisme, mais simplement parce que c’est ainsi que la connaissance en histoire se construit. De l’un à l’autre, du maître à l’élève, le Savoir se perpétue et se transforme en avançant. Générations signifie aussi une prise de conscience qui s’effectue dans la rencontre, là où le véritable apprentissage prend forme. Qu’il soit question d’une rencontre académique (enseignement, conférences, colloques), d’une rencontre « sur le terrain » (stages, immersion, recherche dans les archives), voire d’une rencontre strictement intellectuelle (discussion, lectures, apprentissage de langues), la rencontre invite toujours au dépassement de soi et à la prise en compte d’un autre regard sur l’objet d’étude qui nous interpelle. Générations reflète donc la diversité des perspectives qui se croisent autour d’un objet similaire, en différentes époques et en différents lieux, mais aussi les approches qui osent dépasser les cadres disciplinaires.

Il est dans l’air du temps de souligner l’impact du caractère interculturel des relations entre l’Orient et l’Occident en ce qui a trait à la création et la transmission de la connaissance historique, ce qui est tout à fait louable et enrichissant. Cependant, cette idée de « la rencontre » ne devrait pas s’exprimer uniquement en mode synchronique (entre différents pays, civilisations, cultures), mais elle devrait aussi s’exprimer en mode diachronique, c’est-à-dire entre différentes générations. Inspiré par le concept de « transculturation » de Mary Louise Pratt (Imperial Eyes : Writing and Transculturation, Routledge, 1992), soulignant la particularité des « zones de contact » entre différentes cultures, nous transposons l’idée aux générations d’historiens qui se succèdent autour de l’interprétation qu’ils donnent d’un sujet spécifique, et la représentation qui se construit dans un espace de rencontre et de transition entre différentes générations.

Voici une liste non exhaustive de thèmes qui pourraient être abordés dans les contributions.

Rencontres interculturellesSavoirs croisés et interdisciplinaritéHistoire des frontièresNouvelles approches méthodologiques et théoriques Nouveaux types de sourcesSynthèse ou état de la question sur un sujet donné Affiliation à une école de penséeMise en valeur d’un héritage (individuel ou culturel) Écriture de l’histoire et identités nationales Révisionnisme

Le directeur de ce numéro invite des propositions d’articles qui traitent de n’importe quelle période historique, autant en ce qui a trait à l’histoire de la Chine que de l’histoire des autres pays d’Asie de l’Est. Toutes les personnes intéressées peuvent soumettre une proposition peu importe leur domaine d’étude en sciences humaines et sociales (histoire, anthropologie, archéologie, sociologie, etc.), tant que la dimension diachronique est mise à l’avant-plan.

Modalités de soumission

Générations : Histoires nouvelles en Asie de l’Estsous la direction de Carl Déry.

  • Date de proposition des articles : 1er février 2019
  • Date de tombée des articles : 1er juillet 2019

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre un texte d’environ 500 mots qui présenterait les grandes lignes de l’article qu’elles envisagent de rédiger, en n’oubliant pas de mentionner les sources principales et références utilisées. Les auteurs sont aussi invités (e) s à inclure une brève description biographique, indiquant notamment leur situation académique et leur affiliation institutionnelle. Les propositions doivent être soumises au plus tard le 1er février 2019. Les articles terminés ne devront pas dépasser 8000 mots incluant les notes de bas de page, et devront être reçus au plus tard le 1er juillet 2019 pour ensuite être soumis au processus d’évaluation de la revue. Les textes peuvent être rédigés en français ou en anglais. N’hésitez pas à inclure des images dans votre texte si celles-ci sont pertinentes à votre recherche ou étude.

Les Cahiers d’Histoire s’attend à ce que les articles suivent des règles de présentation précises, qui sont disponibles en ligne à l’adressehttp://www.cahiershistoire.org/directives.html. Vous pouvez faire parvenir vos propositions et/ou demandes d’information par courriel à l’adresse publication@cahiershistoire.org.

(Quelques recensions, de 700 à 800 mots incluant les notes de bas de page, sur des ouvrages liés à la thématique de ce numéro seront également acceptées. Écrivez-nous à l’adresse recensions@cahiershistoire.org avec votre proposition de recension si vous souhaitez contribuer!)

Lieux

  • Pavillon Lionel-Groulx, Université de Montréal - Département d'histoire C.P. 6128, SUCC. A
    Montréal, Canada (H3C 3J7)

Dates

  • vendredi 01 février 2019

Mots-clés

  • Asie de l'est, chine, histoire, générations, rencontre, interdisciplinarité, héritage, identité

Contacts

  • Jean-Christophe Cusson
    courriel : administration [at] cahiershistoire [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-Christophe Cusson
    courriel : administration [at] cahiershistoire [dot] org

Pour citer cette annonce

« Générations : Histoires nouvelles en Asie de l’Est », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 02 janvier 2019, https://calenda.org/532152

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal