AccueilLe développement territorial d'aujourd'hui et de demain

Le développement territorial d'aujourd'hui et de demain

Territorial development - today and tomorrow

Postures, ingénierie et savoir-faire

Postures, engineering and skills

*  *  *

Publié le lundi 07 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

La Maison des sciences de l'homme Paris Nord accueille à partir de janvier 2019 un séminaire résident consacré aux pratiques et aux modalités de fabrique du développement territorial, co-organisé par des organisations professionnelles et des équipes universitaires de recherche et de formation. Les séances associeront conférences, forum de discussion et ateliers de travail. Le séminaire s'inscrit dans les travaux du Carrefour des métiers du Développement territorial.

Annonce

Présentation

Depuis une longue décennie, le champ de ce qu’il est coutume d’appeler dans le contexte français « les métiers du développement territorial » connaît de nombreux bouleversements. Tout d’abord avec les conflits et les recompositions relatifs à l'architecture territoriale engagées par le processus de réforme territoriale. L’idée d’un régime d’aménagement du territoire intellectualisé et organisé, image que tente de conserver nos institutions malgré une réalité fragile, fait face à de profonds chamboulements et oscille entre des aspirations et des modèles rarement concordants (« simplification », « interterritorialité », « hybridation » etc.). Pratiques et modes de faire doivent parallèlement composer avec une accentuation toujours plus poussée de la managérisation de l’action publique, en partie illustrée par le repositionnement du rôle de l’Etat et de ses formes d’intervention mais aussi par la diffusion de ses principes dans de nombreux aspects de la vie collective, du fonctionnement de l’économie et du rapport au travail. La montée en puissance enfin et la grande diversité des initiatives collaboratives locales et affinitaires, soulignent la vitalité et la multiplicité des formes d’engagement au sein de la « société civile ». Elles mettent également en lumière la fragmentation des liens sociaux organiques et des rapports aux lieux et aux structures qui autrefois organisaient nos formes de penser et d’agir. Dans ce panorama, la convocation des registres du « développement » et du « territoire » comme grilles de lecture des enjeux, des savoir et des formes de l’action collective peut sembler ringarde à l’heure des fab-labs, tiers lieux, civic-tech et des appels à projets tous azimuts. Elle n’en demeure pas moins valide, du moins est-ce l’hypothèse que pose ce séminaire. 

Les objectifs

S’il a pu constituer un cadre d’analyse et de prospective, ainsi qu’une « méthode » dont le cheminement vers l’institutionnalisation et les implications de cette dernière ont été amplement analysés, le développement territorial apparait aujourd’hui comme une notion en pleine tourmente. Il reflète en cela la période contemporaine de changement, illustrée par la convocation généreuse, sinon l’injonction, du principe de « transition » diffusé dans les discours et érigé en nouvel avatar de « la voie du (bon) développement ». Toutefois cette tendance n’obère pas le fait que la notion de « développement » ramène à celle de projet, et inévitablement à la place et au rôle de celles et ceux qui en sont les animateurs et les artificiers. En cela, fidèle à ses missions d’échange et de co-production, le Carrefour des métiers souhaite ouvrir un nouveau chantier de travail destiné à mieux appréhender le contexte et les dynamiques dans lesquels évoluent les « développeurs territoriaux » d’aujourd’hui afin de mieux préparer et accompagner celles et ceux de demain. 

Le séminaire souhaite ainsi explorer de nombreux aspects relatifs aux mutations en cours, aux incertitudes mais aussi aux nouveautés qui se dessinent dans les pratiques et les thématiques supports de ce « développement territorial ». Il questionnera l’hypothèse de l’émergence de nouveaux modes de développement territorial à l’aune des pratiques contemporaines et des postures d’intermédiation qui s’observent désormais fréquemment entre des figures de référence plurielles. Il abordera l’épineuse question de l’ancrage territorial des politiques publiques, notamment avec la consécration de champs problématiques fortement territorialisés (énergie, alimentation etc.). Il explorera comment s’opère la montée en compétences des collectivités sur ces thématiques, dans un contexte de transformation profonde de l’architecture politique, administrative et institutionnelle. Attentif aux évolutions des profils-métiers, il s’intéressera aussi à la diversification des figures et des cultures professionnelles des développeurs territoriaux, dont les visages et les modes de faire changent pour partie, empruntent à des cultures variées et se complexifient.

Dans l’esprit volontariste qui anime le Carrefour des métiers, nous convions ainsi élus, techniciens des collectivités, personnels de l’Etat, acteurs associatifs, enseignants/formateurs, experts professionnels, universitaires, consulaires, à participer à ce séminaire afin d’apporter leur expertise, débattre et, en retour, de mieux appréhender les évolutions qui contribuent à transformer le développement des territoires, ses finalités, ses pratiques, pour en nourrir l’esprit et les contenus développés dans les formations. Cet objectif nécessitera de prêter attention aux évolutions de ces métiers, de leurs missions, de leurs moyens, dans d’autres aires géographiques. Dans cette optique, il s’ouvrira à des contrepoints d’illustration et d’analyse dans d’autres pays et invite les participants étrangers qui le souhaitent à y contribuer. Ces analyses croisées permettront de mieux établir les effets de contexte et de dresser par rapprochements et comparaisons, les enjeux et défis communs.

Les modalités

Ce séminaire se déroulera sur un rythme mensuel à compter de janvier 2019. Au cœur de sa méthode figure l’idée de croiser des thématiques porteuses d’enjeux sociétaux majeurs (territoires en transition, démocratie locale, économie sociale et solidaire, etc.) et différents regards disciplinaires (géographie, sociologie, sciences politiques, sciences économiques…). Pour s’emparer de ces interfaces, le séminaire se propose de mobiliser des analyses et des expériences plurielles, mettant en contact connaissances académiques et expériences pratiques.

Dans l’esprit du Carrefour des métiers du développement territorial, l’ambition de ce séminaire est de consolider progressivement, dans une démarche « apprenante », des enseignements retirés des débats, lesquels pourront constituer autant de ressources pour les participants et plus largement les acteurs du développement territorial. Dans cette perspective, le cadre proposé alternera des séances ciblées sur des thèmes de discussion saillants (le séminaire ouvert) et des séances de travail en équipe-projet, centrées sur les questions relatives aux métiers et à l’ingénierie (l’atelier).

Les partenaires

Le séminaire est piloté par le Carrefour des métiers (http://developpeurs-territoriaux.org/le-carrefour/). Depuis sa création en 2001, le Carrefour constitue un lieu privilégié où professionnels du développement, élus locaux, chercheurs, formateurs, acteurs associatifs et représentants institutionnels viennent analyser collectivement les enjeux du développement territorial et leurs incidences en termes de pratiques. Le Carrefour est également un lieu de production, notamment en vue d’élaborer les ressources nécessaires à l’accompagnement des transformations qui touchent ces métiers. Il a ainsi mené des travaux sur les compétences transversales et de reconnaissance des métiers du développement, dans ses différentes déclinaisons (local, territorial, social). Co-animé par l’UNADEL et l’IRDSU, soutenu financièrement par le CGET, il regroupe divers partenaires partie-prenantes de l’évolution des métiers du développement territorial (ADCF, UNAFORIS, CNFPT, CNCD, Centres de ressources, Universités…).

Le séminaire est co-organisé par le LADYSS (www.ladyss.com) le LabSIC (https://labsic.univ-paris13.fr) et le Centre d’Economie de l’Université Paris 13 (https://cepn.univ-paris13.fr) dont les travaux respectifs sur les processus de mobilisation sociale, l’engagement collectif ainsi que les innovations économiques et sociales sont connus. Le réseau du site Metis Europe (www.metiseurope.eu), dont les publications portent sur les évolutions du travail, participe également à l’organisation du séminaire.

Les aspects pratiques

Le lieu : La Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 20 avenue George Sand, 93 210 La Plaine Saint-Denis (Métro Ligne 12, Station Front Populaire).

Les dates et horaires : Un rendez-vous mensuel à partir de janvier 2019, les deuxième ou troisième mercredis du mois, de 14h à 17h.

Participation

Ouvert à tous gratuitement sur inscription préalable.

L’objectif est de constituer un groupe « régulier » de participants qui soient des contributeurs actifs sur l’ensemble des séances (les conférences et les ateliers) afin de favoriser une progression collective, et de permettre une large participation.

Contacts des organisateurs

  • Philippe CARBASSE Animateur du Carrefour des métiers du développement territorial, philippe.carbasse@laposte.net
  • Johan MILIAN UMR LADYSS, Université Paris 8, johan.milian@univ-paris8.fr
  • Pascal PETIT UMR CEPN, Université Paris 13, pascal.petit@univ-paris13.fr

Programme du Séminaire - Cycle 2019

1ère Séance - Mercredi 16 janvier 2019

14 h / 17 h

Conférence et atelier - Auditorium de la MSH

  • Johan MILIAN, Maître de Conférences à l’Université Paris 8, Administrateur de l’UNADEL & Philippe CARBASSE, Animateur du Carrefour des Métiers Le développement territorial d’aujourd’hui et de demain : Postures, ingénierie et savoir-faire ? Introduction générale
  • Pierre-Antoine LANDEL, Maître de Conférences à l’Université de Grenoble, UMR PACTE, Elu local, L’ingénierie territoriale à l’heure de la délibération

Débats avec la salle et atelier

Pierre-Antoine LANDEL - L’ingénierie territoriale à l’heure de la délibération

La décentralisation à la française a près de 40 ans. Sa construction s’est accompagnée de la mise en place d’une ingénierie territoriale qu’il est intéressant d’interroger. La figure du projet y occupe une place centrale et plusieurs figures des porteurs de cette ingénierie peuvent être évoquées : l’agent de développement, l’administrateur, l’ingénieur, le médiateur etc. Chacune d’entre elles pose la question du rapport avec l’élu, de la construction des compétences, de leur place dans les organisations, des rapports à l’innovation.

La question centrale reste celle de l’autonomie des territoires, pensée au travers de la capacité de leurs acteurs à être auteurs de leur propre projet. Les pays ont parfois permis de penser le passage du statut de territoire de projet à celui de projet de territoire. Avec d’autres cadres, tels que les SCoT, ils ont contribué à faire vivre la notion d’inter territorialité. La notion d’ingénierie de projet, et plus particulièrement, celle d’ingénierie de la participation s’est alors affirmée.

La réforme territoriale engagée depuis 2014 affirme la place centrale des métropoles, et refonde profondément la carte intercommunale, sous l’impulsion des préfets. L’efficacité des services devient le critère de choix, et le citoyen reste le grand oublié. Cette dynamique contribue à la crise de la délibération, pensée comme la capacité des sociétés à débattre, décider et agir. La situation actuelle laisse à penser que la décentralisation n’est plus le cadre de ce renouvellement démocratique. Il se situe ailleurs, et en particulier dans la multiplication des innovations sociales, portées par des collectifs de natures très diverses. Ils mobilisent l’échelle du territoire, mais aussi les lieux et les réseaux, en remettant au cœur la question de la délibération. Peut en parler d’une ingénierie de la délibération, qui deviendrait centrale dans la capacité des sociétés à penser la transition ?

Pierre-Antoine LANDEL est ingénieur en agriculture et diplômé en sciences économiques. Ingénieur en chef des collectivités territoriales, il y a occupé durant 20 ans des emplois de direction dans des collectivités territoriales. Il a rejoint l'Université Grenoble Alpes en 2000, et développe des travaux de recherche dans le domaine du développement territorial, en particulier dans les arrière-pays méditerranéens. Il a en outre été élu local de 2008 à 2013, Vice Président d'une Communauté d'agglomération et Président d'un Syndicat Mixte de SCoT.

2ème Séance - Mercredi 13 février 2019

14 h / 17 h - Conférence et atelier

  • Laura SEGUIN, IRSTEA de Montpellier, UMR G-EAU Les apprentissages de la participation. Regards croisés entre dispositifs institués et mobilisations contestataires
  • Jean-Michel FOURNIAU, Directeur de Recherches à l’IFSTTAR, Programme CIT’IN, L’agir citoyen pour la transition écologique

Débats avec la salle et atelier de travail autour des compétences et des profils-métiers de la participation 

3ème Séance - Mercredi 13 mars 2019

14 h / 17 h - Conférence et atelier

  • Sylvie LARDON, INRA AgroParisTech Clermont-Ferrand, UMR Territoires, La construction du projet territorial au prisme de l'alimentation : un nouveau levier de développement territorial ou comment inventer notre alimentation de demain ?

Débats avec la salle et atelier de travail autour des processus de mobilisation collective et leur articulation avec les dispositifs institutionnels d’accompagnement des territoires

4ème Séance - Mercredi 17 avril 2019

14 h / 17 h - Ateliers

  • Philippe Carbasse (Carrefour des Métiers) et les animateurs des réseaux régionaux de l’UNADEL (PACA, Grand-Est, Occitanie) Les métiers du développement territorial : diversification et recompositions d’une culture professionnelle

Lieux

  • Auditorium, Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord - 20 avenue Georges Sand
    Saint-Denis, France (93210)

Dates

  • mercredi 16 janvier 2019
  • mercredi 13 février 2019
  • mercredi 13 mars 2019
  • mercredi 17 avril 2019

Mots-clés

  • développeur, ingénierie territoriale, formation, changement, participation, démocratie locale

Contacts

  • Johan Milian
    courriel : johan [dot] milian [at] univ-paris8 [dot] fr

Source de l'information

  • Johan Milian
    courriel : johan [dot] milian [at] univ-paris8 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le développement territorial d'aujourd'hui et de demain », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 07 janvier 2019, https://calenda.org/533309

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal