AccueilCollecter, conserver, exploiter les musiques de tradition orale en France et en Europe méridionale

Collecter, conserver, exploiter les musiques de tradition orale en France et en Europe méridionale

Collecting, conserving and exploiting music from oral traditions in France and southern Europe

« L’âge patrimonial »

The Heritage AGe

*  *  *

Publié le lundi 07 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque entend revenir sur un phénomène lié au revival (ou « revivalisme ») des musiques et des danses traditionnelles, tel qu’il s’est déployé en France et Europe méridionale, du début des années 1970 jusqu’à l’orée du présent siècle. Mues par un sentiment d’urgence, des collectes d’une ampleur exceptionnelle ont été conduites, amenant la constitution de fonds documentaires et favorisant la reconnaissance institutionnelle des acteurs associatifs qui les menaient. On est ainsi entré dans un « âge patrimonial » dont il s’agira d’éclairer les modalités d’avènement comme les déclinaisons. Seront aussi explorées les interactions entre individus et organisations, les réseaux et les mobilités à l’œuvre. De même sera analysée la relation des chercheurs au terrain, élément central du « pacte » ethnographique qui s’est alors noué.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque entend revenir sur un phénomène lié au revival (ou « revivalisme ») des musiques et des danses traditionnelles, tel qu’il s’est déployé en France et Europe méridionale, du début des années 1970 jusqu’à l’orée du présent siècle. Mues par un sentiment d’urgence, des collectes d’une ampleur exceptionnelle ont été conduites, amenant la constitution de fonds documentaires et favorisant la reconnaissance institutionnelle des acteurs associatifs qui les menaient. On est ainsi entré dans un « âge patrimonial » dont il s’agira d’éclairer les modalités d’avènement comme les déclinaisons. Seront aussi explorées les interactions entre individus et organisations, les réseaux et les mobilités à l’œuvre. De même sera analysée la relation des chercheurs au terrain, élément central du « pacte » ethnographique qui s’est alors noué.

Programme                        

Première séance, mercredi 9 janvier, 14h – 17h30

Présidence et mot d’accueil : Marie-Charlotte Calafat, Mucem

Prises de parole liminaires :

  • du président du Cirdòc-InOC (ou de son représentant) ;
  • de Luc Charles-Dominique, président du Cirief.

14h30 – 15h Introduction par Jean-Jacques Castéret, ethnomusicologue, Ethnopôle Cirdoc-InOC, et François Gasnault, historien, Iiac-Lahic (Cnrs/Ehess)

Première session : Jalons pour une histoire des revivalismes, Europe méridionale et Louisiane

15h – 15h30 Catherine Herrgott, anthropologue, Lpp (Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle) Interactions chercheurs/chercheuses et terrain en Corse : retour sur 70 ans de collectages et d’enquêtes musico-ethnographiques.

15h30 – 16h Roger Mason, ethnomusicologue, Université de Miami Coral Gables À la recherche de la musique cajun : enquête et enquêteurs des années 1960-1970.

16h – 16h30 - Pause

16h30 – 17h Flavia Gervasi, musicologue, Université de Montréal Continuité et changements entre la première et la deuxième vague revivaliste au Salento (Italie méridionale).

17h – 17h30 Luc Charles-Dominique, ethnomusicologue, Lirces (Université Côte d'Azur) « Bien sûr, les personnes âgées doivent en règle générale être interrogées en priorité. » Le statut des anciens dans l’ethnomusicologie du domaine français.

Deuxième session : Institutionnalisation et patrimonialisation du revivalisme

Deuxième séance, jeudi 10 janvier, 9h – 12h30

Présidence : Isabelle Chave, conservatrice en chef du patrimoine, Dprps (ministère de la culture, direction générale des patrimoines

  • 9h15 – 9h45 Silvia Chiarini, anthropologue, Idemec (Cnrs/Aix Marseille Université) Musiques et danses occitanes en Italie : revivalisme, trad-innovation, post-revivalisme, institutionnalisation.
  • 9h45 – 10h15 Ignazio Machiarella, ethnomusicologue, Université de Cagliari Des monuments paradoxaux : à propos de patrimoine et de musique en Sardaigne.
  • 10h15 – 10h45 Corinne Savy, ethnomusicologue, IReMus (Cnrs/Université Paris-Sorbonne/Ministère de la Culture/BnF) La fabrique du patrimoine flamenco, de la famille gitane à l’institution culturelle.

10h45 – 11h15 Pause

  • 11h15 – 11h45 Morgane Montagnat, doctorante en géographie, Ler (Université de Lyon II) Les mondes du trad ou le patrimoine immatériel en mouvement, expériences croisées du CMTRA et de l'AMTA.
  • 11h45 – 12h15 Giovanni Giuriati, ethnomusicologue, Université La Sapienza (Rome) Revivalisme de retour ? Quelques observations sur les conséquences du revivalisme sur les musiques des communautés d’origine.

12h30 – 14h Déjeuner

Troisième séance, jeudi 11 janvier, 14h – 18h

Présidence : Marie-Barbara Le Gonidec, ethnomusicologue, Iiac-Lahic (Cnrs/Ehess)

14h15 – 14h45 Francesco Giannattasio, ethnomusicologue, Université La Sapienza (Rome) Si le folklore musical existe, alors il est vivant ; s’il est vivant, alors il est normal qu’il meure.

14h45 – 16h00 Table ronde De la professionnalisation du milieu, au prisme de l’archivage, à la fécondation du geste créateur

Participants :

  • Pierre Carouge, conservateur du patrimoine, Archives départementales de la Vienne ;
  • Olivier Durif, musicien, Centre régional des musiques traditionnelles en Limousin ;
  • Manu Théron, chanteur, Compagnie du Lamparo ;
  • Marcel Pérès, chanteur, Ensemble Organum (sous réserve)

Modérateur : Cyril Isnart, anthropologue, Idemec (Cnrs/Aix Marseille Université)

  • 16h – 16h30 Pause
  • 16h30 – 17h Florence Gétreau, musicologue, IReMus (Cnrs/Université Paris-Sorbonne/Ministère de la Culture/BnF) Le Musée instrumental du Conservatoire de Paris pendant la décennie Lang : ses initiatives pour la facture instrumentale, ses usagers baroqueux et revivalistes.
  • 17h – 17h30 Bénédicte Bonnemason, ethnologue, Lisst-Cas (Cnrs/Ehess/Université de Toulouse Jean Jaurès) Création de particularismes et fabrication d'authenticité : collecte musicale et facture instrumentale dans le Sud-Ouest de la France, 1970-1980.
  • 17h30 – 18h Raffaele Pinelli, doctorant en ethnomusicologie, Lirces (Universités Côte d’Azur et La Sapienza) Lire et interpréter l'héritage du folk revival par le biais d'un instrument de musique : le cas de l'accordéon diatonique.

Troisième session : la permanence du collectage comme paradigme

Quatrième séance, vendredi 11 janvier, 9h30 – 13h

Présidence : Francesco Giannattasio

  • 9h15 – 9h45 Sandrine Teixido, ethnomusicologue, Université de Lorraine Collecter et archiver sur un territoire transfrontalier : les musiques de tradition orale dans l'espace rhénan.
  • 9h45 – 10h15 Françoise Etay, musicienne, CRR de Limoges Collectes de bourrées et réinterprétations. L'empreinte des présupposés historiques.
  • 10h15 – 10h45 Pause

10h45 – 12h15

Table ronde Ethnographie associative, ethnographie instituée : un rapport dialectique ?

Participants :

  • Marlène Belly, ethnomusicologue, Université de Poitiers ;
  • Michel Colleu, musicien, Office du Patrimoine Culturel Immatériel ;
  • Pierre Guillard, chanteur ;
  • Jean-François Miniot,  danseur, UPCP-Métive ;
  • Catherine Perrier, chanteuse

Modérateur : François Gasnault

12h15 – 12h45 Conclusions par Luc Charles-Dominique et Giovanni Giuriati

Comité d’organisation

  • Jean-Jacques Castéret,
  • Luc Charles-Dominique,
  • François Gasnault,
  • Aude Fanlo,
  • Cyril Isnart,
  • Raffaele Pinelli

Comité scientifique 

Les membres du comité d’organisation ainsi que Jaume Ayats i Abeyà, Marlène Belly, Francesco Giannattasio, Giovanni Giuriati, Denis Laborde, Marie-Barbara Le Gonidec et Ignazio Macchiarella.

Organisation

  • le Centre International de Recherches Interdisciplinaires en Ethnomusicologie de la France (Cirief),
  • l’Ethnopôle Occitan – Centre International de Recherche et Documentation Occitanes (Cirdòc-InOC),
  • le Laboratoire d’Anthropologie et d’Histoire de l’Institution de la Culture (Lahic), Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (umr 8177, EHESS-CNRS),

En partenariat avec le Mucem et l’Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (Idemec, CNRS – Aix Marseille Université) et le LIRCES (Laboratoire interdisciplinaire Récits Cultures Et Sociétés, EA 3159, Université Côte d'Azur).

Et avec le soutien de la Direction générale des Patrimoines, Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (Ministère de la Culture)

Inscriptions

Inscription gratuite mais obligatoire à i2mp@mucem.org

Lieux

  • I2mp salle Meltem, MUCEM - Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée - 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4)
    Marseille, France (13)

Dates

  • mercredi 09 janvier 2019
  • jeudi 10 janvier 2019
  • vendredi 11 janvier 2019

Fichiers attachés

Mots-clés

  • musique, tradition, oral

Contacts

  • MUCEM
    courriel : i2mp [at] mucem [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • solen cozic
    courriel : solen [dot] cozic [at] univ-cotedazur [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Collecter, conserver, exploiter les musiques de tradition orale en France et en Europe méridionale », Colloque, Calenda, Publié le lundi 07 janvier 2019, https://calenda.org/534757

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal