AccueilXenakis, entre les mondes

Xenakis, entre les mondes

Xenakis, between worlds

*  *  *

Publié le mardi 08 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Le colloque « Xenakis, entre les mondes » vise à mettre en évidence le travail et l’héritage artistique d’un homme engagé pour la paix, qui s’émancipe en « errant » d’un territoire à un autre, d’une discipline à une autre, mais toujours guidé par les lois de la nature. Les interventions s’attacheront à s’ouvrir à la question des frontières entre les mondes (être citoyen libre, être pluriel, entre Orient et Occident, à la croisée des arts), mais aussi à la question de la pluralité de l’être (être musicien-architecte, être architecte-musicien, être artiste-scientifique…), et enfin à la question des pratiques collaboratives.

Annonce

Objet et objectif de la manifestation scientifique

Artiste protéiforme, figure complexe de la création au XXème siècle, architecte et musicien hors normes, Iannis Xenakis (1922-2001) est un de ces « héros ne ressemblant à aucun autre » selon les mots d’Olivier Messiaen (Hugues GERHARDS, 1981). D’origine grecque, Xenakis se revendiquait aussi « citoyen métèque de tous les pays (en art aussi) » (Iannis XENAKIS, 1971). Riche de cette pluralité, il se plaçait lui-même « entre les mondes ».

Ce colloque « Iannis Xenakis, entre les mondes » vise ainsi à mettre en évidence le travail et l’héritage artistique d’un homme engagé pour la paix, qui s’émancipe en « errant » d’un territoire à un autre, d’une discipline à une autre. Soixante ans après la réalisation (puis la destruction en 1959) du premier grand manifeste xenakien de cette croisée des mondes, le Pavillon Philips de l'Exposition universelle de Bruxelles 1958, véritable pavillon multimédia avant l’heure, la recherche sur le travail xenakien n’a pas fini d’interroger la question des frontières et de leur franchissement. De l’Architecture à la Musique, de la théorie à la pratique, de l’art à la science, Iannis Xenakis montra l’exemple d’une libre circulation, toujours guidé par les lois de la Nature, si ce n’est par une visée universelle de la création.

Les interventions de cette journée d’étude auront pour objectif de renouveler les débats concernant ces frontières, notamment la dialectique architecture / musique, centrale dans le processus de création xenakien. Elles viseront également à mettre en perspective un « entre les mondes » dans le travail de conception, d’invention, de composition, non seulement de Iannis Xenakis, mais aussi de toutes celles et tous ceux pour lesquels ce citoyen des mondes peut constituer un modèle.

Thématiques de recherches (liste non limitative) :

Les communications pourront s’ouvrir à des questions telles que :

  • la frontière (entre Orient et Occident, à la croisée des arts…)
  • la pluralité de l’inventeur, l’identité et l’être (être musicien-architecte, être architecte-musicien, être artiste-scientifique…)
  • les pratiques collaboratives, collaborations entre architectes et compositeurs/compositrices
  • la prise en compte de l’œil avec l’oreille
  • les brevets, modèles et projets innovants à la croisée de l’architecture et de la musique (du type « Pans de verres ondulatoires » ou autre)
  • le croisement entre « l’architecture pesante » (Michel RAGON, 1968) et l’architecture à la « limite du non-constructible » (Iannis XENAKIS, 1983)
  • les nouvelles formes d’habitat, entre architecture organique et architecture utopique /mégastructures marquées d’anachronisme (Françoise CHOAY, 1965 / 2006)…)
  • le monde du multimédia et l’immersion corporelle dans l’œuvre

Modalités de soumission

Les propositions de communications d’une dizaine de lignes environ, accompagnées d’une courte biographie, seront adressées à Séverine Bridoux-Michel, organisatrice du colloque,

avant le 7 janvier 2019,

à l’adresse suivante : s-bridouxmichel@lille.archi.fr

Comité scientifique

  •  Véronique Goudinoux (PR Histoire de l’art contemporain Univ. de Lille CEAC EA 3587),
  • Anne-Sylvie Barhel-Clavet (MCF Musicologie Univ. de Lorraine CRULH EA 3945, chercheure associée Labex GREAM),
  • Makis Solomos (PR Musicologie Univ. Paris 8 Dir. MUSIDANSE EA 1572),
  • Pierre Lebrun (Architecte, Dr Histoire de l’architecture LACTH/ENSAPL),
  • Séverine Bridoux-Michel (Architecte, Dr esthétique et sciences de l’art, LACTH/ENSAPL, chercheure associée CEAC EA 3587).

Cette manifestation scientifique « Xenakis, entre les mondes » est soutenue notamment par la Région Hauts de France, l’ENSAPL/Université de Lille, le Learning Center HAS de Dunkerque, le Conservatoire de Musique et d’Art Dramatique de Dunkerque.

Lieux

  • Learning Center / Halle aux Sucres - 9003 Route du Quai Freycinet 3 Môle 1
    dunkerque, France (5914O)

Dates

  • lundi 07 janvier 2019

Mots-clés

  • Xenakis

Contacts

  • Séverine Bridoux-Michel
    courriel : s-bridouxmichel [at] lille [dot] archi [dot] fr

Source de l'information

  • Séverine Bridoux-Michel
    courriel : s-bridouxmichel [at] lille [dot] archi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Xenakis, entre les mondes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 janvier 2019, https://calenda.org/534888

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal