AccueilPrivé / public : traitements institutionnels et réappropriations biographiques

Privé / public : traitements institutionnels et réappropriations biographiques

Private/public: institutional treatment and biographical reappropriations

Les personnes intersexuées, les enfants déplacés, recueillis et adoptés

Intersexual people and displaced, fostered or adopted children

*  *  *

Publié le mercredi 19 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

La distinction public/privé se manifeste à travers des formes distinctes de définition de soi, celles qui relèvent de l’intimité, des pratiques, des choix et des liens personnels, et celles que l’État vient valider, garantir ou imposer à travers différentes formes d’écrits et de procédures civiles, administratives ou médicales. Nous questionnerons l’articulation de ces deux dimensions à travers deux situations très différentes. Pour les personnes intersexuées, longtemps confinées dans le secret, cependant que l’intersexuation elle-même était « dissimulée » par des traitements et des opérations chirurgicales, l’enjeu du coming out n’est pas séparable d’un long chemin de réappropriation de soi. Il importe que les sciences sociales sachent confronter leurs analyses des enjeux sociaux (en particulier juridiques) à ce que les personnes concernées elles-mêmes disent de leur expérience et de leur identité. 

Annonce

Journées « Dimension sexuée de la vie sociale »

Avec le soutien de la Vice-Présidence déléguée à l’Egalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations d’Aix Marseille Université, du programme ANR ORIGINES et l’accompagnement de la Fabrique des écritures du Centre Norbert Elias

Inscriptions

Entrée libre sur inscriptions (agnes.martial@univ-amu.fr)

Argumentaire

La distinction public/privé est fréquemment utilisée dans la description des dimensions plurielles constituant les itinéraires personnels et relationnels des individus comme dans l’analyse des sphères organisant la vie sociale et familiale. Elle se manifeste à travers des formes distinctes de définition de soi, celles qui relèvent de l’intimité, des pratiques, des choix et des liens privés, et celles que l’Etat vient valider, garantir ou imposer à travers différentes formes d’écrits et de procédures civiles, administratives ou médicales. Lors de ces journées, nous questionnerons les modes d’articulation de ces deux dimensions à travers deux situations très différentes. Pour les personnes intersexuées, longtemps confinées dans le secret, cependant que l’intersexuation elle-même était « dissimulée » par des traitements et des opérations chirurgicales précoces douloureuses et invalidantes, l’enjeu du coming out n’est pas séparable d’un long chemin de réappropriation de soi. Il importe que les sciences sociales en prennent la mesure et sachent confronter leurs analyses des enjeux sociaux (en particulier juridiques) à ce que les personnes concernées elles-mêmes disent de leur expérience et de leur identité. Pour les enfants placés et déplacés, recueillis ou adoptés il s’agira notamment d’analyser la manière dont les parcours intimes et relationnels sont traduits en informations saisies, produites et conservées par les instances administratives, judiciaires ou médicales, témoignant du traitement institutionnel des personnes. Nous nous demanderons également comment les individus se réapproprient les moyens de construire leur histoire personnelle et relationnelle, conduisant parfois à une redéfinition des catégories et des pratiques institutionnelles.

Programme

Jeudi 17 janvier 2019

L'expérience des personnes intersexes : du secret au « coming out » chemins de la réappropriation de soi

Matinée

Cinéma Le Miroir, Vieille Charité

Présidence : Nolwen Lecuyer, vice-présidente déléguée à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discrimination Aix Marseille Université

  • 10h - Introduction - Irène Théry, Centre Norbert Elias, EHESS
  • 10h20- Projection du film "Ni d'Eve ni d'Adam", de Floriane Devigne (2018)
  • 11h30 - Débat avec la réalisatrice

Après midi 

Salle 205, EHESS, Vieille Charité

Présidence : Laurence Hérault, IDEMEC, Aix Marseille Université.

  • 14h30–Déborah Abate,  protagoniste du film « Ni d’Eve ni d’Adam » : L’évolution de la parole des intersexes dans la prise en charge médicale

Débat animé par Irène Théry et Margot Mottet-Caisson, CNE

  • 15h 30–Mathilde, protagoniste du film « Ni d’Eve ni d’Adam » : Les intersexes peuvent-illes se penser ?" 

Débat animé par Irène Théry et Margot Mottet-Caisson, CNE

  • 17h - fin des travaux

Vendredi 18 janvier 2019 

L’expérience des enfants déplacés.  « Traces » administratives, constructions familiales et récits de soi  

Salle A, EHESS, Vieille Charité

  • 9h30 - Introduction : Agnès Martial, Centre Norbert Elias, CNRS

Matin

Présidence - Agnès Fine, EHESS

  • 9h45- Isabelle Grenut, Telemme, Aix-Marseille Université, Abandonner son enfant, est-ce y renoncer tout à fait ? Le lien entre les pupilles de l’Assistance publique et leur famille d’origine dans les Basses-Alpes sous la IIIe République 
  • 10h30 - Antoine Rivière, CIRCEFT, Université Paris 8, La vie de papier des enfants abandonnés : les pupilles de l'Assistance publique et leurs dossiers personnels (Paris, 1880-1945)
  • 11h15 - Pause
  • 11h30- Agnès Martial, Centre Norbert Elias, Marseille.  En quête des traces de l’ « origine » : une incursion dans les dossiers de l’Aide Sociale à l’Enfance (1995-2015) 

Après-midi

Présidence : Agnès Martial, Centre Norbert Elias, CNRS

  • 14h30 - Philippe Vitale,  LAMES, Aix-Marseille Université, La transplantation des mineurs de La Réunion (1963-1982) : une affaire d’État ? 
  • 15h15 - Aurélie Fillod-Chabaud, Centre Norbert Elias, Marseille, Comment devenir un enfant de la République? Déplacement, migration et recueil d'enfants par kafala en France. 
  • 16h- Discussion générale
  • 16h30 - Fin des travaux

Lieux

  • Centre de la Vieille Charité - 2 rue de la Charité
    Marseille, France (13002)

Dates

  • jeudi 17 janvier 2019
  • vendredi 18 janvier 2019

Fichiers attachés

Mots-clés

  • genre, parenté, intersexuation, adoption, kafala, placement, enfant

Contacts

  • Agnès Martial
    courriel : agnes [dot] martial [at] univ-amu [dot] fr
  • Irène Théry
    courriel : irene [dot] thery [at] univ-amu [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Agnès Martial
    courriel : agnes [dot] martial [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Privé / public : traitements institutionnels et réappropriations biographiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 19 décembre 2018, https://calenda.org/540253

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal