AccueilLangue et traduction : recherches pluridisciplinaires

Langue et traduction : recherches pluridisciplinaires

Language and Translation: Multidisciplinary Research

اللغة والترجمة : الأبحاث المتعدّدة الاختصاصات 

Al-Kīmīya - Revue de la Faculté de langues et de traduction

Al-Kīmīya - Journal of the Faculté de langues et de traduction (FdLT)

*  *  *

Publié le mardi 15 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

La réflexion sur les liens entre les disciplines dites connexes n’est pas nouvelle. Cependant, dans les dernières décennies, les travaux qui affichent une interdisciplinarité, pluridisciplinarité ou transdisciplinarité se multiplient. La traversée des frontières remet en question, chez certains, l’autonomie des disciplines, comme si la spécialisation dans un domaine n’est plus possible sans le recours à d’autres domaines. Il ne s’agit pas uniquement de revenir sur une question tant débattue, celle de la relation historique entre la linguistique et la traductologie, mais de repenser la nature des relations qui lient l’une ou l’autre discipline à d’autres domaines de la connaissance : littérature, psychologie, philosophie, sociologie, sciences cognitives, culture, communication, histoire, etc.

Annonce

Appel à contribution pour le numéro 16

Le dossier thématique

La thématique retenue pour le prochain numéro d’Al-Kīmīya, la Revue de la Faculté de langues et de traduction de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, est Langue et traduction : recherches pluridisciplinaires.

La réflexion sur les liens entre les disciplines dites connexes n’est pas nouvelle. Cependant, dans les dernières décennies, les travaux qui affichent une interdisciplinarité, pluridisciplinarité ou transdisciplinarité se multiplient. La traversée des frontières remet en question, chez certains, l’autonomie des disciplines, comme si la spécialisation dans un domaine n’est plus possible sans le recours à d’autres domaines. Est-ce qu’il y a lieu, pour chaque discipline, de se sentir menacée? Ou, au contraire, serait-ce une nouvelle preuve de la complexité de l’activité humaine qui échappe à tout cloisonnement ou perspective unique?  Le titre de ce dossier se référant à des activités humaines sujettes à la recherche (dans notre cas, la langue et la traduction) met l’accent davantage sur le caractère pluridisciplinaire des réflexions. Les disciplines sous-jacentes sont bien entendu la linguistique et la traductologie, mais aussi toutes les disciplines et sous-disciplines connexes. Il ne s’agit pas uniquement de revenir sur une question tant débattue, celle de la relation historique entre la linguistique et la traductologie, mais de repenser la nature des relations qui lient l’une ou l’autre discipline à d’autres domaines de la connaissance : littérature, psychologie, philosophie, sociologie, sciences cognitives, culture, communication, histoire, etc.

 Ce dossier thématique propose les axes de recherche suivants (liste non-exhaustive) :

  • La relation entre les disciplines : apport théorique, question de problématiques et de méthodologies de recherche.
  • L’avenir de la traductologie ou des recherches en langues au regard des approches interdisciplinaires actuelles.
  • La recherche disciplinaire : questions épistémologiques.
  • Le rôle des institutions académiques (aux niveaux de l’enseignement et de la recherche) dans l’éclatement disciplinaire et/ou la recherche collaborative.
  • La didactique des langues et l’interdisciplinarité.
  • Les notions de référents spécialisés et/ou de chercheurs en réseaux.

Modalités de soumission

Les chercheurs désireux de soumettre leur contribution sont priés de l’envoyer à l’adresse suivante : may.haddad@usj.edu.lb,

avant le 15 mars 2019.

Des propositions d’articles pour les sections Varia et comptes rendus seront également reçues.

Références indicatives

Atienza, J. (2001). Didactique des langues et théories de la science : parcours croisés.  Ela. Études de linguistique appliquée, 123-124 (3), 467-476. Repéré à https://www.cairn.info/revue-ela-2001-3-page-467.htm

Belle, M.A., & Echeverri, A. (2017). Pour une interdisciplinarité réciproque : recherches actuelles en traductologie. Arras, France : Artois Presses Université.

Besnier, J-M. et Perriault, J. (dir.). (2013). Interdisciplinarité : entre discipline et indiscipline. Hermès, La Revue, 67 (3). Repéré à https://www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2013-3.htm

Boulanger, P. (2009). Quand la psychanalyse entre dans la traduction. Meta, 54(4), 733–752. Doi:10.7202/038901ar

Catherine, F. (2011).  Les langues au carrefour de la cognition. La Clé des langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029). Repéré à http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/langue/domaine-de-la-linguistique/les-langues-au-carrefour-de-la-cognition

Chareaudeau, P. (2010). Pour une interdisciplinarité « focalisée » dans les sciences humaines et sociales. Questions de communication, 17, 195-222. Doi : 10.4000/questionsde communication.385

Duarte, JF., Rosa, AA. Seruya, T. (dir.). (2006). Translation studies at the interface of disciplines. Amesterdam, the Netherlands: Benjamins. 

Politis, M. (dir.).  (2007). Traductologie : une science cognitive. Meta, 52 (1).

Présentation de la revue

Al-Kīmīya est une revue publiée par la Faculté de langues et de traduction (FdLT) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

La revue Al-Kīmīya, fondée en 2001-2002 sous cette appellation à partir des annales de l’Institut de langues et de traduction (ILT), publie principalement les recherches en traduction, en interprétation et en langues : traductologie, terminologie, histoire de la traduction, communication interculturelle, enseignement de la traduction, enseignement des langues et sciences du langage.

C’est une revue biannuelle plurilingue recevant des articles originaux en français, en arabe, en anglais, en espagnol, en italien et en allemand. Chaque numéro comprend un dossier thématique centré sur un sujet spécifique pouvant être commun aux disciplines propres à la traduction et aux langues, une section Varia et une section de comptes rendus d’ouvrages récents dans les domaines de la revue.

Al-Kīmīya se veut un espace de réflexion donnant la parole aux chercheurs, enseignants, doctorants et professionnels des métiers de traduction et de langues.

Type de support : papier

ISSN : 2410-3128

Comité scientifique

  • Bert Barry (Les États-Unis d’Amérique)
  • Christian Balliu (Belgique)
  • Enrico Monti (Italie)
  • Gina Abou Fadel Saad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)
  • Hannelore Lee-Jahnke (Suisse)
  • Jean Soubrier (France)
  • Julio Murillo (Espagne)
  • Marianne Lederer (France)
  • May Hobeika Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)
  • Nadine Riachi Haddad (FdLT- Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban)
  • Nicolas Froeliger (France)
  • Stéphanie Schwerter (France)

Rédactrice en chef

  • May Hobeika Haddad

Politique éditoriale

Les appels à contribution pour le dossier thématique sont lancés deux fois par an. Cependant, les contributions traitant de problématiques diverses et originales peuvent être reçues à tout moment de l’année pour une publication éventuelle dans la section Varia.

Al-Kīmīya n’accepte que les articles originaux, non publiés et non soumis à une autre revue. Le plagiat aboutit à un rejet automatique de l’article.

Toutes les contributions sont soumises à un processus d’évaluation :

  • Les auteurs envoient leur texte par courriel comportant :
  • Le titre de la contribution
  • Deux résumés de l’article : l’un dans la langue de l’article et l’autre en anglais, de 600 à 800 signes chacun.
  • 3 à 5 mots-clés dans les deux langues des résumés
  • Le texte :
    • L’article : 25000 à 35000 signes, espaces compris
    • Les comptes rendus : 7000 à 10000 signes, espaces compris.
  • Une notice biobibliographique de l’auteur (500 à 800 signes)
  • L’article est examiné d’abord par le rédacteur en chef qui le soumet à l’évaluation en double aveugle par deux experts du comité de lecture.
  • Les experts complètent et signent un formulaire donnant leurs avis et recommandations.
  • Les auteurs sont avertis des résultats de l’évaluation dans un délai de 6 semaines et peuvent apporter les modifications demandées dans un délai de 20 à 30 jours.
  • Le manuscrit est réexaminé par le comité de rédaction et éventuellement par un troisième expert.
  • La décision finale prise par le comité de rédaction est transmise à l’auteur.

La liste des membres du comité de lecture formé des évaluateurs est clairement mentionnée à la publication de chaque numéro.

La mise en forme

La rédaction se chargera du stylage des articles. Toutefois, les auteurs sont priés de respecter les consignes formelles suivantes :

  • Police : Times New Roman, Titre : 14 points en gras (en lettres majuscules), Nom de l’auteur : 10 points, nom suivi d’un astérisque et en bas de page titre académique et fonction. Résumé : 10 points. Texte : 12 points avec interligne simple. Notes de bas de page: 10 points. Pour les textes en arabe : Simplified Arabic. Titre : 16 points en gras, Nom de l’auteur: 12 points. Résumé : 12 points. Texte : 14 points avec interligne simple. Notes: 10 points.
  • Les mots-clés (3 à 5) sont séparés par une virgule.
  • Les titres secondaires sont marqués en caractère gras en tête de paragraphe.
  • Les citations courtes (moins de 3 lignes) dans le corps du texte entre guillemets, les citations longues en exergue du texte en 10 points.
  • Toute citation, exemple, ou segment de texte dans une langue différente de la langue du texte sera mise en italique dans le texte et traduite en note de bas de page entre guillemets.
  • Les références bibliographiques dans le corps du texte suivent les normes : (Nom de l’auteur, date : page)
  • Les notes de bas de page sont réservées aux commentaires substantiels et informations complémentaires. Elles sont numérotées à chaque page.
  • La bibliographie placée en fin d’article suit les normes APA, 6ème édition.

Exemple pour les monographies :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre du livre : sous-titre. Lieu de publication : Maison d’édition.

Exemples pour les articles :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre de l’article. Titre de la revue, volume (numéro), page de début-page de la fin.

Exemple pour les articles en ligne :

Nom de l’auteur, Initiale du prénom. (Année). Titre de l’article. Titre de la revue, volume (numéro), page de début-page de la fin. Repéré à adresse URL

Catégories

Lieux

  • Campus des Sciences humaines- Faculté de langues et de traduction - rue de Damas
    Beyrouth, Liban

Dates

  • vendredi 15 mars 2019

Mots-clés

  • langue, traductologie, pluridisciplinarité, interdisciplinarité

Contacts

  • May Haddad
    courriel : may [dot] haddad [at] usj [dot] edu [dot] lb
  • Gina Saad
    courriel : gina [dot] aboufadel [at] usj [dot] edu [dot] lb

Source de l'information

  • May Haddad
    courriel : may [dot] haddad [at] usj [dot] edu [dot] lb

Pour citer cette annonce

« Langue et traduction : recherches pluridisciplinaires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 janvier 2019, https://calenda.org/541761

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal