AccueilLes manuscrits hagiographiques du nord de la France et de la Belgique actuelle à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVIe s.) : fabrication, fonctions et usages

Les manuscrits hagiographiques du nord de la France et de la Belgique actuelle à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVIe s.) : fabrication, fonctions et usages

Hagiographical manuscripts in today's north France and Belgium in the late Middle Ages (14th-16th centuries): creation, function and uses

Deuxième et troisème journées de colloque

2nd and 3rd conference days

*  *  *

Publié le mercredi 16 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

À la fin du Moyen Âge, la production hagiographique manuscrite se transforme et connaît son dernier âge d’or entre le succès éditorial de la Légende dorée et l’arrivée de l’imprimerie. De nombreux textes anciens sont abrégés pour intégrer de nouvelles collections. Ce phénomène est en partie responsable du relatif désintérêt des historiens à leur égard : à quoi bon s’intéresser à ces abrégés alors qu’il reste tant à découvrir dans les grands légendiers du Moyen Âge central, et qu’on commence à peine à mieux connaître les tout premiers manuscrits conservés ? L’objectif de ce colloque en deux temps est de mieux saisir la place du manuscrit hagiographique, entendu ici au sens large, dans le nord de la France et l’espace belge à la n du Moyen Âge, en prolongeant notamment les ré exions de Guy Philippart sur la fabrique et les usages des légendiers, à une période où la documentation susceptible de les appréhender est plus abondante.

Annonce

Argumentaire

À la fin du Moyen Âge, la production hagiographique manuscrite se transforme et connaît son dernier âge d’or entre le succès éditorial de la Légende dorée et l’arrivée de l’imprimerie. De nombreux textes anciens sont abrégés pour intégrer de nouvelles collections. Ce phénomène est en partie responsable du relatif désintérêt des historiens à leur égard : à quoi bon s’intéresser à ces abrégés alors qu’il reste tant à découvrir dans les grands légendiers du Moyen Âge central, et qu’on commence à peine à mieux connaître les tout premiers manuscrits conservés ?

L’objectif de ce colloque en deux temps (Lille, 30 novembre 2018 et Namur/Louvain, 21-22 mars 2019) est de mieux saisir la place du manuscrit hagiographique, entendu ici au sens large, dans le nord de la France et l’espace belge à la n du Moyen Âge, en prolongeant notamment les ré exions de Guy Philippart sur la fabrique et les usages des légendiers, à une période où la documentation susceptible de les appréhender est plus abondante.

L’objectif est aussi de saisir ensemble les légendiers latins et vernaculaires, en moyen néerlandais comme dans les parlers d’oïl. La journée lilloise était exclusivement consacrée aux manuscrits hagiographiques en langue vernaculaire du nord de la France, en partie exhumés jadis par Paul Meyer. La situation linguistique du nord de la France et de la Belgique induit nécessairement un travail collaboratif, seul à même de faire ré échir collectivement à la circulation des modèles et des traductions, aux conditions matérielles de la circulation des textes hagiographiques, mais aussi à l’usage de ces manuscrits, dans le cadre de la pastorale et des pratiques cultuelles collectives comme dans celui de l’af rmation de l’individu à la fin du Moyen Âge.

Programme

Deuxième journée, Université de Namur

21 mars 2019, salle Narc 55 rue de Bruxelles B – 5000 Namur

9h00 Accueil

9h15 Conférence d’ouverture, Barbara Fleith (Université de Genève) : « Les manuscrits de la Legenda aurea dans les traductions néerlandaises aux XIVe -XVIe siècles :fabrication et usages ».

Session 1. L’espace belge

10h Xavier Hermand, (Université de Namur), « Composer, compiler et copier des textes hagiographiques à la fin du Moyen Âge : le cas des maisons religieuses du Namurois »

Pause

11h00 Véronique Souche-Hazebrouck (Paris) : « La figure de l’évêque dans l’œuvre de Jean Gielemans : de la collection de Vies abrégées à une chorographie sacrée du Brabant ? »

11h45 Renaud Adam (Université de Liège) : « Imprimerie et littérature hagiographique dans les Pays-Bas méridionaux (1473-1520) »

12h30 Werner Verbeke (KU Leuven) : « Prolégomènes à une Bibliotheca Hagiographica Neerlandica »

13h15 Pause de Midi

14h30 Chloé Maillet (ESBA Angers/EHESS), « Singularité et sérialité de l’unique manuscrit latin enluminé de la Légende Dorée au XVe siècle (Glasgow UL 1111) »

Session 2. Usages et fonctions des manuscrits hagiographiques latins

15h15 Bastien Dubuisson (KU Leuven) : « Le grand légendier de l’abbaye Saint-Maximin de Trèves », analyse codicologique et mise en contexte d’une collection hagiographique monumentale.

16h00 Mickaël Wilmart (Paris, EHESS, Centre de recherches historiques) : « Une hagiographie subalterne ? Un manuscrit perdu des miracles de sainte Foy, enregistrés à Coulommiers (Ile-de-France) au XVe siècle »

Troisième journée, 22 mars, UCL, Louvain-La-Neuve

salle du conseil de la faculté de philosophie, arts et lettres, Place Cardinal Mercier, 14 1348  Louvain-la-Neuve

10h Accueil

Session 3 : le Nord-Ouest de la France

10h 15 Sarah Olivier (Université de Genève), « La sainte et l’histoire. Le ms. BnF lat. 917, libellus de de sainte Clotilde au XIVe siècle : entre pratiques dévotionnelles et interpellations politiques »

11h Marjolaine Lémeillat (Université Paris-Est Créteil), « Manuscrits hagiographiques et saints bretons en Bretagne à la fin du Moyen Âge (XIVe-début XVIe siècle) »

11h45 Fernand Peloux (Université de Namur) et Laura Vangone (Université de Caen), « Autour du manuscrit A. 40 (1412) de la Bibliothèque Municipale de Rouen, XVIe siècle »

12h30. Pause

Session 4. Retour aux manuscrits hagiographiques vernaculaires du Nord de la France

14h00 Esther Dehoux, Marc Gil, Mathieu Vivas (Université de Lille) : « Exécutions, supplices et martyres dans le décor du manuscrit 795 de la BM de Lille (Vies de saints, fin XVe siècle) »

14h45 Ariane Pinche (Paris, École Nationale des Chartes), « L'édition numérique d'une collection hagiographique du Nord de la France : Li Seint Confessor de Wauchier de Denain, une œuvre sérielle et son contexte manuscrit »

15h30  Pause

16h00 André Vauchez (AIBL) : « Conclusions »

16h30 fin des travaux

Catégories

Dates

  • jeudi 21 mars 2019
  • vendredi 22 mars 2019

Mots-clés

  • Haggiographie, manuscrits, culte des saints, Pays-Bas méridionaux

Contacts

  • Fernand Peloux
    courriel : fernand [dot] peloux [at] unamur [dot] be

Source de l'information

  • Fernand Peloux
    courriel : fernand [dot] peloux [at] unamur [dot] be

Pour citer cette annonce

« Les manuscrits hagiographiques du nord de la France et de la Belgique actuelle à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVIe s.) : fabrication, fonctions et usages », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 16 janvier 2019, https://calenda.org/543102

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal