AccueilDiscours, espace(s) et médiation(s) face à la mondialité

Discours, espace(s) et médiation(s) face à la mondialité

Discourses, spaces and mediations in the face of globalisation

Usages et perspectives pluridisciplinaires

Pluridisciplinary uses and perspectives

*  *  *

Publié le lundi 21 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque s'inscrit dans une perspective pluridisciplinaire préconisant des questionnements relatifs aux phénomènes de la mondialisation/mondialité. Revendiquant l'ouverture et la pluralité, ce troisième millénaire voit une intervention croissante d'une réalité fondée sur la diversité des interactions sociales et des usages multiples des langues et des discours. Plusieurs formes de production et de diffusion des informations, des discours et des savoirs sur les sociétés et les espaces publics et sociaux suscitent des interrogations et nécessitent une étude approfondie des pratiques discursives et culturelles des usagers. L'objectif du colloque est de réfélchir aux mécanismes de médiation issus de la diversité, mis en œuvre dans le processus de la transmission de ces usages, à la spécificité des espaces publics, à l'identification des genres de discours qui en relèvent.

Annonce

03 et 04 décembre 2019

Colloque organisé par le laboratoire de recherche LLC (Langues, Littératures, Cultures) avec le soutien de l’Université Abou Bekr Belkaid – Tlemcen/Algérie

Argumentaire

Ce colloque s’inscrit dans une perspective pluridisciplinaire préconisant des questionnements relatifs aux phénomènes de la mondialisation/mondialité, aux identités mouvantes et à l’entrecroisement des  cultures et des langues. La mondialité, selon E. Glissant, est cet état de mise en présence des cultures vécu dans le respect du Divers. La notion désigne donc un enrichissement intellectuel, spirituel et sensible (Glissant, 2004). Revendiquant l’ouverture et la pluralité, ce troisième millénaire voit une intervention croissante d’une réalité fondée sur la diversité des interactions sociales et des usages multiples des langues et des discours. Produit d’une longue sédimentation historique, la diversité émerge de toutes parts et s’impose grâce à un pluralisme qui prend de l’ampleur. Les premiers acteurs de cette diversité sont les migrations successives, et ce, depuis la période coloniale. Il faut reconnaitre aussi que les nouvelles technologies et les progrès scientifiques ont conduit les sociétés à se confronter à une situation complexe qui est celle de la gestion de l’efficacité de ces diversités. Elles semblent a priori marquées par des divergences et des transformations dues à l’intersection des langues, des cultures et des genres. En effet, le défi représente un fait incontournable notamment dans les espaces dont la pluralité identitaire et linguistique est bien affirmée par les mouvements migratoires et par la transmission des idées. Dans un monde global où s’intensifie la circulation des transferts linguistiques et culturels, nous assistons à l’aube de ce XXIe siècle à l’émergence d’une nouvelle architecture sociale ouverte et interactive et à l’épanouissement d’un véritable réseau riche de cette diversité.

Sur cet arrière-plan, plusieurs formes de production et de diffusion des informations, des discours, des savoirs et des connaissances sur les sociétés et sur les espaces publics et sociaux suscitent des interrogations et nécessitent, par ailleurs, une étude approfondie des pratiques discursives et culturelles des usagers (selon les espaces). La réflexion pourra se concentrer en l’occurrence sur les mécanismes de médiation issus de la diversité, mis en œuvre  dans le processus de transmission de ces usages.

Selon Jean Caune la médiation est un concept essentiel qui permet de décrire et comprendre les relations entre les hommes et les relations des hommes aux groupes qu’ils constituent. La médiation pose la question des rapports entre les membres d’une collectivité et le monde qu’ils construisent (Caune, 2017). À ce propos, nous considérons les langues, les discours, les textes littéraires, les médias ou toutes formes d’expression comme moyens de médiation reliant le sujet et le monde. Dans cette perspective, une interrogation qui pourra s’étendre sur l’émergence de  nouvelles pratiques linguistiques, culturelles et discursives contribuant à la construction d’un espace. On s’intéressera, par exemple, à la manière dont ces pratiques évoluent et se développent dans les sphères publiques, les réseaux sociaux, virtuels et culturels, ou encore à la manière dont les usagers se positionnent dans ces espaces, représentent leur environnement social et s’identifient comme acteurs et médiateurs de leur identité linguistique et culturelle.

Nous proposons dans ce colloque de réfléchir à la spécificité de ces espaces,  à l’identification des genres de discours qui en relèvent, à la description des pratiques discursives associées à l’observation des formes que prennent la représentation et la configuration du discours dans ces espaces. Dans cette perspective, les organisateurs du colloque encouragent les chercheurs (en socio/linguistique, littérature, arts, anthropologie, sociologie, socio-didactique, analyse du discours et en sciences de l’information et de la communication) à exposer leur réflexion sur les nouveaux usages et les nouvelles pratiques et stratégies discursives, linguistiques, littéraires et artistiques comme moyens de médiation dans des contextes et des espaces diversifiés.

Le colloque s'articulera autour des axes suivants (la liste n’est pas exhaustive) :

  • Les discours sociaux et les représentations collectives dans l’espace maghrébin et  méditerranéen.
  • Les pratiques de communication et les interactions linguistiques et discursives et leurs apports dans la formation des espaces publics, sociaux, virtuels…
  • Les usages littéraires et artistiques comme facteurs de configuration de nouvelles formes de production (ex : humanités numériques) et de nouveaux espaces de médiation (espaces culturels, virtuels ou numériques).
  • Les médias comme acteur important dans la médiation, leur influence sur les modes de pensée et leur contribution à la diffusion des discours et des cultures dans la sphère publique.
  • Les pratiques éducatives dans l’espace scolaire (didactique intégrée, compétences plurilingue et pluriculturelle) comme moyen de médiation notamment dans les sociétés à identités plurielles, plurilingues et pluriculturelles.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (en français), accompagnées d’un résumé de 300 mots environ (titre, axe choisi, mots clés, bibliographie) et d’une brève notice bio-bibliographique, doivent être envoyées aux adresses suivantes :

Les propositions seront examinées par le comité scientifique du colloque. Les participants préciseront l’axe dans lequel ils inscrivent leur projet de communication. Le programme définitif sera arrêté le 30 septembre 2019. À l’issue du colloque, le comité scientifique sélectionnera les communications qui feront l’objet d’une publication.

Formulaire de participation

  • Nom et Prénom :
  • Université/Institution :
  • Adresse postale :
  • Téléphone :
  • E-mail :
  • Directeur de thèse (si vous êtes doctorant) :
  • Titre de la contribution :
  • Résumé (300 mots) :
  • Mots clés (05)/axe :
  • Références bibliographiques :
  • Notice biobibliographique :

Calendrier

  • date limite d’envoi des propositions : 15 mars 2019 ;

  • résultats de l’évaluation scientifique des propositions : 15 avril 2019 ;
  • Programme définitif du colloque : 30 septembre 2019 ;
  • envoi de la communication : 30 octobre 2019 ;
  • date du colloque : 03-04 décembre 2019.

Frais d’inscription

6000 DA pour les enseignants chercheurs et 4000 DA pour les doctorants (Algériens).

70 euros pour les enseignants chercheurs et 50 euros pour les doctorants (hors d’Algérie)

Comité scientifique

  • ALI BENCHERIF Mohamed Zakaria (Univ. Tlemcen)
  • BARBARA Rahma (Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès)
  • BENGHABRIT Mohamed Tewfik (Univ. Tlemcen)
  • BOUDJELLA Abdelmadjid (Univ. Tlemcen)
  • DENOOZ Laurence (Univ. Lorraine)
  • HAILON Fred (Univ. Poitiers)
  • HAMIDOU Nabila (Univ. Oran 2)
  • MAHIEDINE Azeddine (Univ. Tlemcen)
  • SARI M. Latifa (Univ. Tlemcen)
  • SAYAD Abdelkader (Univ. Mostaganem)
  • SINI Lorella (Univ. Pise, Italie)
  • THAMIN Nathalie (Univ Franche-Comté)
  • TROVATO Loredana (Univ. Enna Kore, Italie)

Comité d’organisation 

  • Latifa SARI,
  • Fatima Zohra DALI YOUCEF,
  • Leila SARI,
  • Ghouti KHERBOUCHE,
  • Smain BENMANSOUR,
  • Zineb CHAOUCHE RAMDANE,
  • Elamine ABDELKRIM,
  • Souhila BRAHIMI,
  • Anissa MECHERBET,
  • Fethi BOUDGHENE STAMBOULI,
  • Lilya BOUDJELLABA,
  • Abdelmadjid KHELFOUN,
  • Feriel KAZI TANI.

Responsable scientifique 

Latifa SARI M.

Adresse : Université de Tlemcen

Bibliographie

Adam, J.-M. (2005), Analyse de la linguistique textuelle - Introduction à l'analyse textuelle des discours, Paris : Armand Colin.

Amossy, R. (1999), Images de soi dans le discours. La Construction de l’ethos, Paris-Lausanne, Delachaux & Niestlé.

Anscombre, J-C. & Ducrot O. (1983), L’argumentation dans la langue, Mardaga, Coll. Philosophie et Langage.

Anscombre, J-C. & Gomez-Jordana Ferary, S. (2012), Voix et marqueurs du discours : des connecteurs à l’argument d’autorité.  ENS Editions, Coll. Langages.

Burger, M. (2008), L’analyse linguistique des discours des médias. Entre sciences du langage et sciences de la communication, Québec : Nota Bene.

Candelier M. (2008). "Approches plurielles, didactiques du plurilinguisme :  le même et l'autre". Les Cahiers de l'Acedle no 5.

Candelier, M. (2000). La sensibilisation à la diversité linguistique. In : Mélanges Pédagogiques N°25, 107-127. Nancy : CRAPEL, Université Nancy 2.

Candelier, M & Macaire, D. (2000). L'éveil aux langues à l'école et la construction de compétences - pour mieux apprendre les langues et vivre dans une société multilingue et multiculturelle. Bruxelles : De Boek.

Castellotti V. Coste D. & Duverger J. (2008). Propositions pour une éducation au plurilinguisme en contexte scolaire. Tours : Université François Rabelais/ADEB.

Charaudeau, P. (1984), Aspects du discours radiophonique, Paris : Didier érudition.

Charaudeau, P. (2005), Les médias et l’information. L’impossible transparence du discours, Paris-Bruxelles : DeBoeck.

Charolles, M. (1997). L'encadrement du discours. Univers, champs, domaines et espaces. Cahiers de recherche linguistique, 6:1-73. LanDisCo, Université Nancy 2.

Caune, J. (2017), La Médiation culturelle. Expérience esthétique et construction du Vivre-ensemble, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, Coll. Communication médias et sociétés. 

Glissant, E. (2004), Mondialisation et Mondialité, Revue Les périphériques vous parlent.

Jensen, K. B. (2002) (ed.), A Handbook of Media and Communication Research. Quali­tative and Quantitative Methodologies, London/New York: Routledge.

Kerbrat-Orecchioni, C. et V. Traverso (2004), Types d'interactions et genres de l'oral, in Bouquet, S. (dir.), Langages, 38/153.

Maingueneau, D. (2004), Le Discours littéraire, Paris, Armand Colin.

Müller, J. E. (2006), Vers l’intermédialité. Histoires, positions et options d’un axe de pertinence, Médiamorphoses 16.

Perrin, L. (2006), Le sens et ses voix. Dialogisme et polyphonie en langue et en discours, Recherches linguistiques 28, Université de Metz.

Porcher L. (1978). L'interculturalisme en Europe. Strasbourg : Conseil de l'Europe.

Semprini, A. (1996). Analyser la communication. Comment analyser les images, les médias, la publicité. Paris: L'Harmattan.Vigner G. (2007). "Tous plurilingues ?". Le français dans le monde n° 355. Paris : Clé International.

Lieux

  • Département des langues étrangères - Université Nouveau Pôle la Rocade Tlemcen-Algérie
    Tlemcen, Algérie (13000)

Dates

  • vendredi 15 mars 2019

Mots-clés

  • discours, espace, médiation, usage, pluralité, diversité, mondialité, interaction, pratique

Contacts

  • Latifa Sari
    courriel : medialangues2019 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Latifa Sari
    courriel : medialangues2019 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Discours, espace(s) et médiation(s) face à la mondialité », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 21 janvier 2019, https://calenda.org/546607

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal