AccueilLa littérature dans la peau : enjeux, imaginaires, pratiques

La littérature dans la peau : enjeux, imaginaires, pratiques

Literary tattoos: lasting impressions, cultural practices and representations

*  *  *

Publié le jeudi 31 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Cette rencontre scientifique, organisée en deux volets, cherche à dresser un état des lieux, en s’appuyant sur des travaux à la croisée de plusieurs disciplines (littérature, arts graphiques, arts de la scène, sociologie, droit, médecine). Il s’agira d’explorer les différentes inscriptions du littéraire sur la peau : citations, illustrations, portraits d’auteurs et de personnages, QR code, autographes, logotypes, sigles.

Annonce

Argumentaire

Nous avons le plaisir de vous annoncer 2 journées d’étude autour du tatouage littéraire.Ces deux journées d’étude sont issues d’une réflexion menée conjointement à l’université Polytechnique Hauts de France dans le nouvel axe Dynamique des Espaces et des Écritures du laboratoire Calhiste (EA 4343) et au sein de l’axe Imaginer les communautés de l’EA TransCrit, à l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.

  • 1e JE : 13 juin 2019 au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, 22 bis rue Gabriel Péri 93200 Saint-Denis.
  • 2e JE : novembre 2019 à l’Université Polytechnique Hauts de France, Valenciennes.

A partir du constat de l’engouement certain, depuis plusieurs années, pour le tatouage littéraire, cette rencontre scientifique, organisée en deux volets, cherche à dresser un état des lieux, en s’appuyant sur des travaux à la croisée de plusieurs disciplines (littérature, arts graphiques, arts de la scène, sociologie, droit, médecine).

Nous nous intéresserons à la pratique sociale et esthétique du tatouage, plus particulièrement celui inspiré de sources littéraires (prose, poésie, chanson, théâtre, etc), afin de mieux saisir les dynamiques d’écritures, les enjeux en matière de normes sociales et culturelles, et la façon dont les textes cités et fragmentés deviennent nomades par le biais des corps qui les portent et des peaux qui les arborent. Il s’agira d’explorer les différentes inscriptions du littéraire sur la peau: citations, illustrations, portraits d’auteurs et de personnages, QR code, autographes, logotypes, sigles.

Les propositions pourront s’articuler autour des aspects suivants, sans en exclure d’autres :

  • Le tatouage dans la littérature : tout type de textes ou genres littéraires pourront être convoqués.
  • Les littératures tatouées : le rapport aux fan fictions et aux réseaux de fans (memes, circulation, plateformes, hommage) ; le nomadisme des textes ; la circulation /réception de la littérature en dehors du livre ; littératures tatouées et illustrations livresques.
  • La mise en récit du corps (réécritures, adaptations, autobiographie) ; coder/décoder pour quels publics ?
  • Le corps et la peau comme écran : tatouages et espaces scénographiés : la peau-écran, la mise en scène de l’écriture et de la lecture ; l’expérience sensible et sensorielle de la littérature à travers à travers la peau.
  • Le tatouage comme interface entre espaces privés et espaces publics, tatouages littéraires et intimité (emplacement sur le corps).
  • Le tatouage littéraire : motif ornemental ; fragment autonome ; la re-définition du canon littéraire ; le statut de l’auteur et des nouvelles formes d’écritures ; mémoire et archive vivantes.
  • Le tatouage comme sujet juridique (copyright, propriété intellectuelle, jurisprudence).

Modalités de soumission des propositions et dates d’envoi

Les propositions de communications, en français ou en anglais (250 mots), seront accompagnées d’un titre et d’une brève notice biobibliographique. Elles doivent être adressées

au plus tard le 15 février 2019

en format word ou pdf à : Anne Chassagnol (anne.chassagnol@univ-paris8.fr) & Brigitte Friant-Kessler (bfriantk@uphf.fr)

La seconde journée se déroulera en novembre 2019 à Valenciennes à l’université Polytechnique Hauts de France et sera assortie d’un nouvel appel à propositions fin juin 2019. Une sélection d’articles fera l’objet d’une publication en 2020-21.

Réponse : 1er mars 2019.

Évaluation

L'évaluation des propositions sera réalisée par Anne Chassagnol (anne.chassagnol@univ-paris8.fr) et Brigitte Friant-Kessler (bfriantk@uphf.fr)

Lieux

  • Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis - 22 bis rue Gabriel Péri
    Saint-Denis, France (93)

Dates

  • vendredi 15 février 2019

Mots-clés

  • tatouage, peau

Contacts

  • Brigitte Friant-Kessler
    courriel : bfriantk [at] uphf [dot] fr
  • Anne Chassagnol
    courriel : anne [dot] chassagnol [at] univ-paris8 [dot] fr

Source de l'information

  • Anne Chassagnol
    courriel : anne [dot] chassagnol [at] univ-paris8 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La littérature dans la peau : enjeux, imaginaires, pratiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 31 janvier 2019, https://calenda.org/549670

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal