AccueilVoir les images ailleurs et autrement. Lieux et dispositifs alternatifs du cinéma et de l’audiovisuel 

Voir les images ailleurs et autrement. Lieux et dispositifs alternatifs du cinéma et de l’audiovisuel 

Seeing images of elsewhere and otherness. Places and alternative approaches in cinema and the audiovisual

Revue « Cahiers de Champs Visuels »

Cahiers de Champs Visuels journal

*  *  *

Publié le jeudi 31 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Ce projet de publication s’inscrit dans un programme de recherche porté par le Laboratoire interdisciplinaire récits cultures et sociétés et l'École supérieure de réalisation audiovisuelle, (université Côte d'Azur) consacré aux alternatives dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Le présent numéro se propose d’interroger les lieux et dispositifs où ces alternatives se concrétisent. Plusieurs cas de figures sont envisageables. En premier lieu, on pourra étudier les manifestations de l’alternative qui prennent place au coeur même des fenêtres d’exploitation qui relèvent de la norme, du point de vue du modèle économique et des contenus, que sont la salle de cinéma, la diffusion de programmes audiovisuels sous toutes ses formes, ou encore la commercialisation de vidéos matérialisées ou dématérialisées.

Annonce

Argumentaire

Ce projet de publication s’inscrit dans un programme de recherche porté par le LIRCES et l’ESRA consacré aux alternatives dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Nous posons comme principe que les alternatives sont historiquement et culturellement contingentes, et se définissent par rapport à une norme fluctuante que l’on a pu désigner sous des termes aussi divers que ceux de doxa, voire de mainstream. Elles se définissent dans un contexte donné et se construisent au point de rencontre entre le projet d’un ou plusieurs acteurs et le regard que porteront sur lui les récepteurs. Ces alternatives peuvent s’inscrire dans une perspective esthétique, économique ou idéologique.

Le présent numéro se propose d’interroger les lieux et dispositifs où ces alternatives se concrétisent. Plusieurs cas de figures sont envisageables. En premier lieu, on pourra étudier les manifestations de l’alternative qui prennent place au coeur même des fenêtres d’exploitation qui relèvent de la norme, du point de vue du modèle économique et des contenus, que sont la salle de cinéma, la diffusion de programmes audiovisuels sous toutes ses formes, ou encore la commercialisation de vidéos matérialisées ou dématérialisées. Par ailleurs, pourront être évoqués les lieux et les modalités ne participant pas de la filière cinématographique et audiovisuelle, tout en évoluant dans un cadre légal, et souvent institutionnel. On pensera en particulier à l’exploitation non commerciale telle qu’elle se manifeste en France, mais tout autre situation relevant de ces caractéristiques pourra être considérée. Enfin, toutes les situations en marge d’un cadre légal pourront être étudiées, toujours en interrogeant, bien sûr, le concept d’alternatives.

Se demander comment se manifeste le « voir autrement » pourra aussi amener à d’autres types de réflexions plus spécifiquement relatives aux usages : recherche de sociabilités, projets éducatifs, militants ou sociaux, développement du nomadisme, etc. Quel que soit le périmètre envisagé, la réflexion portera avant tout sur le concept d’alternatives, sur ses déclinaisons dans le discours des acteurs comme des usagers, sur sa capacité d’inventer des formes nouvelles, sur son éventuelle portée transgressive et / ou subversive… La réflexion pourra s’ouvrir à une perspective historique et concerner toutes les aires géographiques.

Modalités de soumission

Les propositions sont attendues pour le 15 février 2019,

sous la forme d’un texte de 2.000 signes précisant la problématique et la méthodologie retenues, ainsi que les principales références bibliographiques. Celui-ci sera accompagné d’un bref Curriculum Vitae. Ces documents seront envoyés par email à l’adresse suivante : alternatives.cine@yahoo.com

Les propositions seront examinées par un comité de lecture, dont l’avis vous sera communiqué au plus tard le 15 mars 2019. Les textes définitifs devront nous parvenir avant le 15 juin 2019 pour une publication prévue à l’automne 2019 dans les Cahiers de Champs Visuels.

Comité scientifique

Christel Taillibert et Cyril Laverger

Catégories

Lieux

  • Nice, France (06)

Dates

  • vendredi 15 février 2019

Mots-clés

  • audiovisuel, cinéma, image

Source de l'information

  • Solen Cozic
    courriel : solen [dot] cozic [at] univ-cotedazur [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Voir les images ailleurs et autrement. Lieux et dispositifs alternatifs du cinéma et de l’audiovisuel  », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 31 janvier 2019, https://calenda.org/550349

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal