AccueilSources et méthodes pour l’étude du phénomène missionnaire au Moyen- Orient de la fin du XIXe siècle à nos jours

Sources et méthodes pour l’étude du phénomène missionnaire au Moyen- Orient de la fin du XIXe siècle à nos jours

Sources and methods for the study of the missionary phenomenon in the Middle East from the late 19th century to the present day

*  *  *

Publié le mardi 22 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le programme MisSMO analyse les missions chrétiennes au regard des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé le Moyen-Orient depuis la fin du XIXe siècle. L’un des objectifs de ce programme consiste à renouveler l’approche du fait missionnaire en combinant les méthodes historique et ethnologique, de sorte à analyser de manière concommitente tant les définitions et les modalités de l’action missionnaire, que leur réception sur le plan local, ainsi que leurs déploiements sur le terrain. Une telle démarche implique la mobilisation de sources originales, dans des langues diverses, mais aussi des méthodologies innovantes (enquêtes orales, enregistrement sonores,archives photographiques, captations vidéo, etc.). Afin de sensibiliser et de former les doctorants à ces méthodologies et de les encourager à adopter une approche pluridisciplinaire, une école d’été est organisée en 2019 par l’équipe coordinatrice de MisSMO en collaboration avec des spécialistes internationaux du fait missionnaire.

Annonce

Présentation

Le programme MisSMO analyse les missions chrétiennes au regard des évolutions culturelles et sociales qui ont traversé le Moyen-Orient depuis la fin du XIXe siècle[1]. L’un des objectifs de ce programme consiste à renouveler l’approche du fait missionnaire en combinant les méthodes historique et ethnologique, de sorte à analyser de manière concommitente tant les définitions et les modalités de l’action missionnaire, que leur réception sur le plan local, ainsi que leurs déploiements sur le terrain. Une telle démarche implique la mobilisation de sources originales, dans des langues diverses, mais aussi des méthodologies innovantes (enquêtes orales, enregistrement sonores,archives photographiques, captations vidéo, etc.). Afin de sensibiliser et de former les doctorants à ces méthodologies et de les encourager à adopter une approche pluridisciplinaire, une école d’été est organisée en 2019 par l’équipe coordinatrice de MisSMO en collaboration avec des spécialistes internationaux du fait missionnaire.

Cette école d’été sera divisée en deux temps : une session romaine, centrée sur la question des sources écrites,des enjeux de leurs préservation et de leur lecture, puis une session cairote, qui permettra de travailler à partir d’outils relevant des méthodes d’investigation ethnologique.

Session 1 : 3-7 juin 2019, Écrire l’histoire des missions orientales à partir des archives romaines. Centralisation,classification, conservation ? – Rome, EFR.

Référents principaux : M. Levant, K. Sanchez-Summerer

Session 2 : 8-12 septembre 2019, Ethnographies,reportage scientifique et études des sources missionnaires : vers une pluralité des méthodes – Le Caire, IFAO.

Référents principaux : S. Gabry-Thienpont, N. Neveu

Session 1

Écrire l’histoire des missions orientales à partir des archives romaines.Centralisation, classification, conservation ?

3-7 juin 2019, École française de Rome

Cette première session a pour but de sensibiliser les doctorants à la fabrique de l’histoire missionnaire.Dans une perspective comparatiste avec les missions protestantes et les archives locales, elle se penchera sur l’histoire des missions catholiques orientales à partir des archives romaines, ainsi que sur les logiques de classification, de centralisation et de conservation qui sont à l’œuvre dans cette écriture. Cette première session de l’École d’été se consacrera plus particulièrement à la période allant de la fin du XIXe siècle (nous prendrons ici pour point de départ la signature en 1894 de l’encyclique papale Orientalium Dignitas) à nos jours, en explicitant le contexte de la création en 1917 de deux institutions tournées vers les chrétientés orientales :la Congrégation pour les Églises orientales et l’Institut Pontifical Oriental.

Les objectifs de cette session romaine seront multiples. D’un point de vue épistémologique, ils questionneront d’abord :

  • la classification des archives, ainsi que les enjeux de détérioration/conservation dans des contextes politiques changeants et fortement marqués par les conflits tout au long du XXe siècle.
  • la préservation des fonds d’archives de certaines Églises et congrégations au Moyen-Orient – de nombreux chercheurs sont en effet sollicités pour participer au catalogage, à la préservation et à la conservation de fonds d’archives.
  • le contexte de production des sources écrites (intransigeance catholique du XIXe siècle,centralisation romaine, politiques de reconquête chrétienne de l’entre-deux-guerres, aggiornamento de Vatican II, etc.).

Ces pistes d’investigation permettront d’aborder des débats théoriques et historiographiques qui s’inscriront dans le renouveau des études sur les missions du et au Moyen-Orient. Nous insisterons sur l’impératif des jeux d’échelles géographiques afin de :

1. Comprendre et questionner la complémentarité Rome/Moyen-Orient et des réseaux qui en découlent (liés aux institutions, aux parcours de formation, etc.).

2. Souligner l’hétérogénéité des acteurs en présence, de leurs profils et de leur évolution sur le long XXe siècle (uniatisme, apparition de congrégations locales, arabisation des prêtres,etc.).

3. Revenir sur l’impact des nationalisations à partir des années 1950 et sur celui du développement de politiques différentes à l’encontre des congrégations et Églises au Moyen-Orient selon les contextes coloniaux et les États indépendants.

4. Interroger l’évolution des formes de missionnariat et la reconfiguration du rôle des congrégations au Moyen-Orient depuis le Concile Vatican II.

Les ateliers s’appuieront sur des cas d’étude (communautés et archives), qui envisageront par exemple les réseaux d’anciens séminaristes : ceux partant de Sainte Anne (Pères Blancs, Jérusalem) ou ceux, plus diplomatiques, de hauts dignitaires religieux ou de prêtres locaux allant de la Custodie de Terre Sainte jusqu’aux archives vaticanes. Elle mettra en perspectives les sources romaines avec des sources conservées uniquement dans des instituts missionnaires. À travers ces cas d’étude, ce sont également les ‘silences’ des archives missionnaires qui seront abordés.

Les ateliers et sessions de formations seront organisés autour de l’étude de différents types d’archives :

  • les archives des ordres et congrégations religieuses ;
  • les archives des dicastères ;
  • les archives des institutions académiques tournées vers l’Orient (IPO, CEO) ;
  • les archives visuelles de différents ordres, congrégation, et institutions missionnaires.

Cette première session proposera aux participants une série d’ateliers avec des historiens et archivistes italiens, libanais et palestiniens, ainsi que des visites dans différents lieux d’archives. Des exposés magistraux seront prolongés par des séances de discussion, et couplés à des ateliers de travail autour des recherches de chacun.

Session 2

Ethnographies, reportage scientifique et sources missionnaires cairotes : vers une pluralité des méthodes

8-12 septembre 2019, Institut français d’archéologie orientale (Le Caire)

Le pluralisme des christianismes moyen-orientaux et les multiples formes de contact interreligieux sont des thématiques et des notions complexes pour les sciences sociales. Ceci tient d’abord au fait que les travaux sur les christianismes orientaux, tant dans une optique historique qu’ethnographique, ont longtemps été l’apanage des ecclésiastiques,incluant des missionnaires. Ensuite, les classifications proposées à l’époque coloniale, établissant l’existence d’appartenance ethnoconfessionnelle, ont biaisé les approches par la création d’effets de partition communautaire.Depuis les années 1990, un tournant s’opère et des travaux portant sur la sainteté, les miracles et les diverses formes de piété ont renouvelé l’approche du fait religieux par les sciences sociales à travers des méthodes croisant histoire et anthropologie, en insistant sur les ponts entre confessions au sein des pratiques piétistes.

 À ces différents égards, la présence missionnaire au Moyen-Orient de l’époque moderne à nos jours témoigne de cette histoire du fait religieux, et des manières diverses dont il a été pensé. Cette présence privilégiée impose donc de considérer les missionnaires comme des acteurs, passifs ou actifs, de l’évolution du fait religieux au Moyen-Orient,aussi bien chrétien que musulman. Parfois promoteurs de l’interreligieux, et parfois prosélytes, parfois formateurs et souvent archivistes, les différents rôles – social, sanitaire, intellectuel et bien sûr religieux -occupés par les missionnaires jusqu’à aujourd’hui peuvent être abordés à partir des méthodes offertes par l’anthropologie et l’ethnographie, ce qui sera l’un des objectifs de cette deuxième session de l’école d’été.

Pour saisir la complexité de la place missionnaire dans la région, l’équipe coordinatrice de MisSMO propose de rythmer cette école doctorale par une double approche :

  1. Initiation aux méthodes d’investigation au sein du milieu missionnaire, de ses actions et de son rôle (approche ethnographique et reportage scientifique, tant en interne qu’au sein des milieux d’action couverts par le champ missionnaire au Caire) ;
  2. Travail au sein des archives missionnaires (réflexion autour des choix bibliographiques et archivistiques, travail missionnaire savant,champ d’expertise couvert, etc.).

Ces quatre jours seront encadrés par des anthropologues, des historiens et des spécialistes de la région, ainsi que par des chercheurs spécialistes du reportage scientifique. Les sessions alterneront formation magistrale, atelier de prise de son, d’image et de montage,et réflexion épistémologique sur l’emploi de nouveaux outils dans le cadre académique.

Disciplines : anthropologie – histoire – sciences religieuses

Procédure de sélection des doctorants

Cette école d’été s’adresse aux masterisants, doctorants et dans la mesure des places disponibles des post-doctorants s’intéressant d’abord aux missions chrétiennes au Moyen-Orient mais aussi, plus largement, aux spécialistes des Églises orientales. La majorité des formations et des discussions se feront en français et en anglais. Notez toutefois que certaines visites à Rome seront en italien. Enfin, une connaissance d’un dialecte arabe et/ou de l’arabe classique est attendue.

 Pour candidater, les candidats doivent envoyer aux membres du jury de sélection :

  • Une lettre de motivation (2 pages maximum)
  • Un curriculum vitae (2pages maximum)
  • Un résumé de leur projet de recherche (2 pages maximum)
  • Une lettre de recommandation de leur directeur/directrice de thèse.

Les candidats retenus s’engagent à assister à la totalité des deux sessions. Leurs frais de mission étant pris en charge (repas, hébergement, transport),ils s’engagent également à respecter les dates de départ et de retour qu’impliquent les sessions.

Les dossiers de candidature doivent être envoyés avant le 30 janvier (minuit heure de Paris à l’adresse suivante :

missmo.ed2019@gmail.com

Responsables scientifiques

  • Philippe Bourmaud (Université Lyon III, LAHRHA)
  • Séverine Gabry-Thienpont (CREM-LESC)
  • Marie Levant (LabEx EHNE,Sorbonne Université)
  • Norig Neveu (CNRS, IREMAM)
  • Karène Sanchez-Summerer (Université deLeiden)

Calendrier

Les candidats recevront une réponse en février.

1e session : 3-7 juin 2019, École française de Rome (EFR), Rome, Italie

2e session : 8-12 septembre 2019, Institut français d’archéologie orientale (IFAO), Le Caire, Égypte

[1] https://missmo.hypotheses.org

Catégories

Lieux

  • EFR
    Rome, Italie
  • IFAO
    Le Caire, Égypte

Dates

  • mercredi 30 janvier 2019

Mots-clés

  • Missions, Eglises orientales, Moyen-Orient

Contacts

  • Norig NEVEU
    courriel : norigneveu [at] hotmail [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Norig NEVEU
    courriel : norigneveu [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sources et méthodes pour l’étude du phénomène missionnaire au Moyen- Orient de la fin du XIXe siècle à nos jours », École d'été, Calenda, Publié le mardi 22 janvier 2019, https://calenda.org/551774

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal