AccueilDe la gestion de patrimoine à l'ingénierie du patrimoine

De la gestion de patrimoine à l'ingénierie du patrimoine

From heritage management to heritage engineering

*  *  *

Publié le lundi 04 février 2019 par Céline Guilleux

Résumé

À l’occasion du XXVe anniversaire du  master « Droit et gestion du patrimoine privé » de l'université d'Orléans, devenu master « droit et ingénierie du patrimoine », se tiendra un colloque le 25 octobre 2019 qui interrogera ce changement sémantique. Un ouvrage, publié aux éditions Lexinexis, accueillera les actes et sera enrichi par des contributions permettant de mesurer la signification et la portée de ce changement. Celles-ci pourront porter sur des mécanismes ou des techniques relevant de l'ingénierie patrimoniale, sur des champs disciplinaires, sur des modes d'exercide de l'activité, etc.

Annonce

Argumentaire

La gestion de patrimoine est née il y a une trentaine d’années sous l’impulsion des économistes, des financiers et des gestionnaires. Il s’agissait alors, dans ce premier temps, d’arbitrer et de gérer les stocks (capitaux) et les flux (revenus) des clients.

Très rapidement, les juristes ont investi la matière en apportant leurs compétences, leurs expertises, leurs méthodes. Ils ont créé des diplômes dispensés dans les facultés de droit et ont multiplié les travaux scientifiques dans ce domaine. Le législateur et les régulateurs ont augmenté les prérequis et les exigences de compétence juridique pour exercer les différentes facettes de la profession de conseiller en gestion de patrimoine.

Plus récemment, l’expression « ingénierie du patrimoine » est apparue, aussi bien sur le marché de l’emploi que dans les intitulés de diplôme. L’ingénieur patrimonial y est présenté comme le professionnel qui conçoit, innove, conseille, réalise et dirige des projets de structuration, de valorisation, de transmission de patrimoines en mobilisant son expertise technique, juridique et fiscale, sans oublier ses compétences économiques et financières.

Ce glissement sémantique – de la gestion de patrimoine à l’ingénierie du patrimoine – interroge : est-il motivé par de simples préoccupations de marketing, de communication, de valorisation d’une profession ? exprime-t-il plutôt une évolution profonde, substantielle de l’activité de conseiller en gestion de patrimoine ? est-il encore le signe de l’avènement d’une discipline juridique à part entière, voire d’une méta-discipline, mobilisant droit civil, droit commercial, droit des sociétés, droit fiscal, droit international ?

À l’occasion de son 25ème anniversaire, le master Droit et Gestion du patrimoine privé, devenu Master Droit et ingénierie du patrimoine, organise un colloque le 25 octobre 2019 à Orléans qui tentera de répondre à ces questions. Les actes donneront lieu à publication au sein d’un ouvrage qui accueillera des contributions complémentaires qui apporteront leur éclairage sur la problématique soulevée.

Modalités de soumission

Les propositions de contribution écrite sont à adresser

avant le 21 février 2019

à matthieu.robineau@univ-orleans.fr ou à sandie.lacroix@univ-orleans.fr.

Les réponses seront communiquées par le conseil scientifique début mars 2019. Les contributions seront à remettre le 1er octobre 2019.

 

Catégories

  • Droit (Catégorie principale)

Dates

  • jeudi 21 février 2019

Mots-clés

  • gestion de patrimoine, ingénierie, droit patrimonial, famille, droit des sociétés, droit fiscal

Contacts

  • Matthieu Robineau
    courriel : matthieu [dot] robineau [at] univ-orleans [dot] fr
  • Sandie Lacroix-De Sousa
    courriel : sandie [dot] lacroix [at] univ-orleans [dot] fr

Source de l'information

  • Matthieu Robineau
    courriel : matthieu [dot] robineau [at] univ-orleans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De la gestion de patrimoine à l'ingénierie du patrimoine », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 04 février 2019, https://calenda.org/552683

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal