StartseiteDie gregorianische Reform, eine „totale Revolution“?

StartseiteDie gregorianische Reform, eine „totale Revolution“?

Die gregorianische Reform, eine „totale Revolution“?

La réforme grégorienne, une « révolution totale » ?

Gregorian reform - a total revolution?

Eine vergleichende Bilanz der Forschungen im deutsch- und französischsprachigen Raum

État comparatif de la recherche dans les espaces francophones et germanophones

Comparative state of research in Francophone and Germanophone spaces

*  *  *

Veröffentlicht am Dienstag, 12. Februar 2019 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

La période post-carolingienne a donné lieu ces dernières décennies à des approches très différentes des deux côtés du Rhin : cette période, longtemps très étudiée en Allemagne selon une approche institutionnelle, y a été globalement délaissée ces dernières décennies. À l’inverse, les chercheurs francophones ont réinvesti récemment le moment grégorien, désormais interprété comme une « révolution totale », pour reprendre l’expression de F. Mazel, alors que la césure grégorienne est au contraire très peu soulignée dans les travaux portant sur l’espace germanique. L’objectif de cet atelier est de faire se rencontrer de jeunes chercheurs issus de champs disciplinaires très différents, de l’histoire religieuse à la diplomatique, en passant par l’histoire de l’art et l’histoire politique, la littérature et l’histoire du droit.

Inserat

Avec le soutien du CIERA (dans le cadre du programme des colloques juniors), du CIHAM (UMR 5648), de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Institut Franco-Allemand de Sciences Historiques et Sociales (IFRA-SHS).

Argumentaire

La période post-carolingienne a donné lieu ces dernières décennies à des approches très différentes des deux côtés du Rhin : cette période, longtemps très étudiée en Allemagne selon une approche institutionnelle, y a été globalement délaissée ces dernières décennies. À l’inverse, les chercheurs francophones ont réinvesti récemment le moment grégorien, désormais interprété comme une « révolution totale », pour reprendre l’expression de F. Mazel, alors que la césure grégorienne est au contraire très peu soulignée dans les travaux portant sur l’espace germanique.

L’objectif de cet atelier est de faire se rencontrer de jeunes chercheurs issus de champs disciplinaires très différents, de l’histoire religieuse à la diplomatique, en passant par l’histoire de l’art et l’histoire politique, la littérature et l’histoire du droit. Cette approche permettra un décloisonnement entre les disciplines concernées, et constituera surtout une opportunité de dialogue entre jeunes chercheurs francophones et germanophones, afin de mieux comprendre si ces approches différentes s’expliquent par la diversité des sources conservées des deux côtés du Rhin ou si elles relèvent avant tout de traditions historiographiques divergentes.

Programme

Les différentes communications sont d’une durée de 25 minutes.

Jeudi 28 mars 2019

  • 13:30 : Accueil des participants : T. Martine (Lyon 3), J. Winandy (Hambourg)
  • 13:40 : Ouverture de l’atelier : J.-L. Gaulin, directeur du CIHAM (UMR 5648)
  • 13:50 : F. Mazel (Rennes 2) : Éléments d’introduction

Session 1. Des pratiques juridiques et ecclésiastiques en évolution

Présidence : L. Ripart (Université de Savoie)

  • 14:15 : Th. Kohl (Tübingen) - Frankreich, Deutschland und die Investitur - ein Problem im Rückblick
  • 14:40 : S. Bruhn (Kiel) – Nur Kaiser, Päpste, Reichsbischöfe? Die „gregorianischen Reformen“ in der deutschsprachigen Mediävistik – Forschungsstand und -perspektiven
  • 15:05 : L. Viaut (Limoges) - Reconsidérer la pratique. La réforme grégorienne vue de l’histoire du droit et des institutions

15:30-16:00 – Discussion

Pause-café

Session 2. Questionner la réforme grégorienne à l’aide de l’hagiographie

Présidence : M.-C. Isaïa (Lyon 3)

  • 16:30 : F. Peloux (Namur) - Réflexions sur les rapports entre réforme grégorienne et culture hagiographique
  • 16:55 : J. Winandy (Hambourg) – Monastische Reform als Vorläufer der „gregorianischen Reform“? Der Beitrag der Klostergeschichte zum Verständnis der „gregorianischen Reform“
  • 17:20-17:40 – Discussion

Vendredi 29 mars 2019

Session 3. Architecture, archéologie et art du siècle grégorien

Présidence : M. Margue (Luxembourg)

  • 09:00 : O. Puel (Poitiers) – Saint-Martin de Savigny du Xe au XIIe siècle. La réforme clunisienne à travers le prisme de l’architecture monastique ?
  • 09:25 : C. Boisseau (Poitiers) - Art et Réforme grégorienne : art centralisé ou pratiques locales ?
  • 09:50 : H. Fahrnbauer (Cologne) - ‚Reformkunst‘ in der deutschsprachigen Kunstgeschichtsschreibung: Vorschlag für eine objektbezogene Kunstgeschichte

10:15-10:45 – Discussion

Pause-café

Session 4. Mouvement grégorien et enjeux théologiques

Présidence : J. Théry (Lyon 2)

  • 11:05 : A. Fontbonne (Clermont) - Le pape, l’Esprit et l’Église dans la réforme grégorienne : l’institution de l’Ecclesia par la référence pontificale à l’Esprit-Saint
  • 11:30 : F. Wallerich (Nanterre) - L'eucharistie dans la réforme grégorienne : De la querelle théologique au « phénomène social total »
  • 11:50-12:10 – Discussion

Repas

Session 5. Diplomatique et pratiques scripturaires

Présidence : G. Bührer-Thierry (Paris 1)

  • 14:00 : E. Riversi (Bonn) - Der Kontext im Text. Die Untersuchungen über die Textproduktion des Investiturstreits und die Definition eines ‚gregorianischen Zeitalters‘
  • 14:25 : H. Engl (Luxembourg) - Rupture radicale ou mise en œuvre d’une conception ancienne ? Le concept de « réforme (grégorienne) » à travers les recherches récentes sur la diplomatique pontificale chez les médiévistes germanophones
  • 14:50-15:10 – Discussion

15:10 : G. Lubich (Bochum) – Abschließender Kommentar und Schlussworte

Orte

  • MSH Lyon Saint-Étienne, salle Marc Bloch - 14 avenue Berthelot
    Lyon, Frankreich (69007)

Daten

  • Donnerstag, 28. März 2019
  • Freitag, 29. März 2019

Schlüsselwörter

  • réforme grégorienne, historiographie, droit

Kontakt

  • Tristan Martine
    courriel : tristan [dot] martine [at] univ-angers [dot] fr

Informationsquelle

  • Tristan Martine
    courriel : tristan [dot] martine [at] univ-angers [dot] fr

Zitierhinweise

« Die gregorianische Reform, eine „totale Revolution“? », Kolloquium , Calenda, Veröffentlicht am Dienstag, 12. Februar 2019, https://calenda.org/558797

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search