AccueilMarges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècles)

Marges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècles)

Margins and interstices in the history of architecture (18th-21st century)

La figure de l'architecte

The figure of the architect

*  *  *

Publié le mercredi 23 janvier 2019 par Caroline Soppelsa

Résumé

Depuis ces dernières années, la « marge » apparaît, pour les différentes disciplines des sciences humaines, comme une voie possible de renouvellement de leurs méthodes et de leurs objets. Dans le champ de l’histoire de l’architecture, le détour par la marge permet de faire bouger les lignes de l’historiographie classique, de dépasser l’histoire des architectes ou des institutions, l’histoire des innovations ou des grands chefs d’oeuvre. Il conduit à convoquer des sources et des acteurs négligés jusque-là. Il invite à bousculer les catégories, à recontextualiser succès et insuccès, fortunes et infortunes critiques.

Annonce

Programme

8h45 Accueil

9h15 Le mot de la directrice du LAURE

9h30 Introduction de la journée : Philippe Dufieux, professeur (ENSA Lyon)

SESSION 1 – Le rapport à la norme

Modération : Isabelle Chesneau, maître de conférences (ENSA Paris Malaquais)

Trajectoires biaises

10h00 Paul-Jacques Grillo (1908-1990), architecte sans histoire ?

  • Mélina Ramondenc, doctorante (laboratoire MHAevt, université Grenoble- Alpes)

10h20 Loin des normes architecturales de la métropole, le parcours singulier de Fabien Vienne (architecte, urbaniste, modélateur)

  • Manon Scotto, doctorante (laboratoire MHAevt, université Grenoble-Alpes)

Débat et pause

Centre / périphérie

11h20 La bibliothèque de Louis Jarrier (1862-1932), entre représentation de la norme et construction des savoirs de l’architecte

  • Mathilde Lavenu, maître de conférences (ENSA Clermont-Ferrand)

11h40 Les expérimentations de logements sociaux en terre crue au Maroc dans les années 1960 : des acteurs et une approche marginalisés par l’historiographie

  • Nadya Rouizem-Labied, doctorante (laboratoire Ahttep, université Panthéon- Sorbonne, Paris)

Débat et déjeuner (reprise à 14h30)

SESSION 2 - L'architecte et la cité

Modération : Pierre Gras, maître de conférences (ENSA Lyon)

Engagements

14h40 Architectes conseillers municipaux à Nantes au XIXe siècle

  • Gilles Bienvenu, maître de conférences honoraire des ENSA et chercheur associé au CRENAU/AAU (UMR 1563, CNRS, Nantes)

15h00 Les architectes de la marge. Débats et controverses autour des "camps de premier accueil" de Grande-Synthe et de la Porte de la Chapelle à Paris

  • Valérie Foucher-Dufoix, maître de conférences (ENSA Paris-Belleville, IPRAUS- UMR 3329 AUSser CNRS)

Débat et pause

Marges de manœuvre

16h00 Être architecte de la ville dans un état pontifical

  • Béatrice Gaillard, docteur, chercheur associé au LéaV (ENSA Versailles)

16h20 Des pratiques marginales à leurs institutionnalisations : de l’assistance architecturale aux CAUE et à l’ingénierie territoriale

  • Bernard Haumont, sociologue, professeur honoraire des ENSA et chercheur associé au LAVUE (UMR 7218, CNRS, Paris).

Débat

17h15 Conclusion de la journée : Géraldine Texier-Rideau, maître de conférences (ENSA Clermont-Ferrand)

Lieux

  • 3, rue Maurice Audin
    Vaulx-en-Velin, France (69)

Dates

  • mardi 05 février 2019

Mots-clés

  • marges, interstices, architecte

Contacts

  • Caroline SOPPELSA
    courriel : archimarges [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Caroline SOPPELSA
    courriel : archimarges [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Marges et interstices en histoire de l'architecture (XVIIIe-XXIe siècles) », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 23 janvier 2019, https://calenda.org/561326

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal