AccueilFemmes et logement

Femmes et logement

Women and housing

*  *  *

Publié le lundi 18 février 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Cette journée d’étude vise à rassembler des communications sur l’ensemble des articulations entre femmes et logement, que le point d’entrée soit le prisme du genre ou celui de l’habitat. Il s’agit à la fois de faire un état des lieux renouvelé des situations des femmes en matière de logement, mais aussi de souligner les changements et évolutions par rapport aux constats antérieurs en termes d’inégalités, de mal-logement, de statut d’occupation, etc., que cela soit fait sous un angle quantitatif et/ou qualitatif, ainsi que du point de vue de différentes disciplines. L’audience de cette journée d’étude sera composée de chercheur·e·s autant que de praticien·ne·s en matière de logement et de genre ; il est attendu que les propositions de communication en tiennent compte, en soulignant notamment quelles pourraient être les applications sous un angle de politique publique.

Annonce

Organisée par le Centre d’Etudes en Habitat Durable

Charleroi, Belgique, 14 mai 2019

Argumentaire

Les inégalités en matière de logement traversent plusieurs dimensions sociales, dont le genre, les niveaux de revenus, l’origine, le handicap, le vieillissement. L’objectif de cette journée d’étude est de se focaliser sur l’une de ces dimensions, en sachant qu’elle en appelle d’autres. En effet, que ce soit sous l’angle du lien fatal à dénouer avec la précarité ou le mal-logement (Bernard, 2007), du lien avec le développement des pratiques de cohabitation intergénérationnelle (Boulianne, 2005), ou au sein des situations de sans-abrisme et de mal-logement (Marpsat, 2004), par exemple, les femmes sont particulièrement touchées par de moins bonnes conditions de logement. Les effets de la localisation du logement ainsi que de la relation aux espaces publics sont également abondamment documentés (Mayerl, 1994 ; Ancelin et Euvrard, 1992).

Dans leur récent ouvrage, Le monde privé des femmes, Anne Lambert, Pascale Dietrich-Ragon et Catherine Bonvalet (2018) rassemblent des textes recourant au prisme de l’habitat pour éclairer ce qui se joue en terme de dimension genrée. En reversant le sens de questionnement que l’on trouve le plus souvent, cet ouvrage permet certes de souligner et d’enrichir l’analyse de la dimension sociale du genre, mais aussi de proposer des pistes de recherche nouvelles en matière d’habitat. Par ailleurs, l’articulation entre femmes et logement fait l’objet d’un intérêt renouvelé : citons par exemple le colloque « Enjeux et perspectives féministes sur le logement des femmes » (14-16 mai 2018, Montréal) ainsi que la rencontre européenne « Femmes avec ou sans toit. Se loger ici et ailleurs : des expériences innovantes » (11-13 octobre 2018, Bruxelles).

Cette journée d’étude vise à rassembler des communications sur l’ensemble des articulations entre femmes et logement, que le point d’entrée soit le prisme du genre ou celui de l’habitat. Il s’agit à la fois de faire un état des lieux renouvelé des situations des femmes en matière de logement, mais aussi de souligner les changements et évolutions par rapport aux constats antérieurs en termes d’inégalités, de mal-logement, de statut d’occupation, etc., que cela soit fait sous un angle quantitatif et/ou qualitatif, ainsi que du point de vue de différentes disciplines.

L’audience de cette journée d’étude sera composée de chercheur.e.s autant que de praticien.ne.s en matière de logement et de genre ; il est attendu que les propositions de communication en tiennent compte, en soulignant notamment quelles pourraient être les applications sous un angle de politique publique.

Conférencières invitées

Anne Lambert et Pascale Dietrich-Ragon de l’Institut National d’Etudes Démographiques

Comité d'organisation

Centre d’Etudes en Habitat Durable, Charleroi, Belgique

Modalités de soumission

Les propositions de communication sont à envoyer à stephanie.cassilde@cehd.be

pour le 8 mars 2019 au plus tard,

sous forme d’un titre, d’un résumé et de cinq mots clef, d’un total n’excédant pas une page environ. En haut dans la même page, le.la ou les auteur.e.s préciseront leur nom, prénom, fonction et institution(s) de rattachement.

Calendrier

  • 8 mars 2019 : date limite d’envoi des propositions

  • 8 avril 2019 : réponse du comité scientifique de la journée d’étude (refus/acceptation pour une présentation orale)
  • 30 avril 2019 : dépôt en ligne du programme de la journée d’étude
  • 3 mai 2019 : date limite pour s’inscrire
  • 14 mai 2019 : journée d’étude

Comité scientifique

  • Catherine Bonvalet (INED, France),
  • Stéphanie Cassilde (Centre d’Etudes en Habitat Durable, Belgique),
  • Anne Deprez (IWEPS, Belgique),
  • Pascale Dietrich-Ragon (INED, France), 
  • Melanie Heath (McMaster University, Canada),
  • Anne Lambert (INED, France),
  •  Frédéric Moulène (Université de Strasbourg et Université de Franche-Comté, France),
  • Laura Odasso (Université d’Aix-Marseille, CNRS, LAMES UMR 7305, France),
  • Sébastien Pradella (Centre d’Etudes en Habitat Durable, Belgique), 
  • Chloé Salembier (Université Catholique de Louvain, Belgique),
  • Marie Valentova (Luxembourg Institute of SocioEconomic Research, Luxembourg)

Informations pratiques

Personne de contact pour le comité d’organisation : Stéphanie Cassilde stephanie.cassilde@cehd.be

Lieu : Charleroi, Belgique, Centre d’Etudes en Habitat Durable

Il n’y a pas de frais d’inscription mais l’inscription en ligne est obligatoire : http://www.cehd.be/formations/journ%C3%A9e-d%C3%A9tudes-femmes-et-logement-14-mai-2019/

Références

Ancelin, Jacqueline et Euvrard, Françoise (1992). Vie professionnelle, logement et vie familiale. Paris : La Documentation Française.

Bernard, Nicolas (2007). « Femmes, précarité et mal-logement : un lien fatal à dénouer », Courrier Hebdomadaire du CRISP, n° 1970.

Boulianne, Manon (2005). « La cohabitation intergénérationnelle, le genre et la pauvreté au Québec », Recherches Féministes, 18(1), 25-47.

Lambert, Anne, Dietrich-Ragon Pascale et Bonvalet, Catherine (2018). Le monde privé des femmes. Genre et habitat dans la société française, INED éditions.

Marpsat, Maryse (2004). « Les personnes sans domicile ou mal logées », Travail, Genre et Sociétés, n°11, 79-92.

Mayerl, Roland (1994). « Préoccupations féministes en matière d’espace urbain et d’habitat », Sextant Revue du Groupe Interdisciplinaire d’Etudes sur les Femmes, 43-60.

Catégories

Lieux

  • Centre d'Etudes en Habitat Durable
    Charleroi, Belgique (6000)

Dates

  • vendredi 08 mars 2019

Fichiers attachés

Mots-clés

  • femme, genre, logement, habitat, espace domestique, monde privé, qualité du logement, précarité, inégalité

Contacts

  • Stéphanie Cassilde
    courriel : stephanie [dot] cassilde [at] cehd [dot] be

Source de l'information

  • Stéphanie Cassilde
    courriel : stephanie [dot] cassilde [at] cehd [dot] be

Pour citer cette annonce

« Femmes et logement », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 18 février 2019, https://calenda.org/561490

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal