AccueilÉvolution et transgression du modèle familial traditionnel : déviances féminines dans la famille hispanophone

Évolution et transgression du modèle familial traditionnel : déviances féminines dans la famille hispanophone

Evolution and transgression of the traditional family model: female deviance in the Hispanophone family

*  *  *

Publié le jeudi 24 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La question des marginalités féminines au sein de l’intimité familiale nous donnera l’occasion de mieux saisir les règles sociales que tout individu se doit de respecter s’il ne veut pas se retrouver marginalisé ou exclu. Aucune construction sociale n’étant immuable, nous pourrons également nous attacher à comprendre comment des pratiques féminines dissidentes ont contribué, et contribuent encore, à déplacer les interdits et à faire évoluer les normes familiales et sociétales.

Annonce

Colloque international LIS-UPV, Université de Lorraine, Nancy, les 28 et 29 novembre 2019

Argumentaire

Dans le cadre des activités de l’équipe de recherche LIS (Littératures, Imaginaire, Sociétés) et à l’image de la dernière publication Normes et déviances dans le monde luso-hispanophone de l’université de Lorraine (2013), ce colloque explorera les concepts de modèle et de transgression tels qu’ils se manifestent dans la littérature et la civilisation des pays de langue espagnole. Dans la continuité du séminaire « femmes en résistance(s) ou en ruptures », nous invitons les participants à s’intéresser à la question de la déviance féminine. Toutefois, dans un esprit de renouveau, la famille sera au cœur de cette nouvelle activité de recherche.

Constitutives de l’ordre social, les normes et les transgressions structurent la société et régulent les relations entre les hommes et les femmes. Société et famille sont deux réalités intimement liées : les choix de la communauté familiale sont déterminés par la norme sociale et sont, par conséquent révélateurs de valeurs sociétales. Structure de base de toute communauté, le cercle familial constitue le cadre privilégié dans lequel les enfants apprennent l’ensemble des règles de comportement qu’ils devront assimiler pour intégrer pleinement la collectivité à l’âge adulte. Espace de fabrication des individus, de conventions, de contraintes et d’interdits, la famille est également source d’oppression. Dans de nombreuses sociétés, la raison du « sexe fort » s’impose aux autres membres de la maisonnée, notamment aux épouses et aux filles, premières victimes des normes de genre. Aussi, l’existence de modèles familiaux sexués implique des pratiques féminines « hors la loi » qui sont à l’origine de profils de femmes « atypiques » telles que les divorcées, les prostituées, les filles-mères, les mères infanticides ou celles qui délaissent leur(s) enfant(s) pour diverses raisons, les femmes dont la transgression s’inscrit dans la violence comme les filles parricides ou les épouses maricides. C’est pourquoi la question des marginalités féminines au sein de l’intimité familiale nous donnera l’occasion de mieux saisir les règles sociales que tout individu se doit de respecter s’il ne veut pas se retrouver marginalisé ou exclu. Aucune construction sociale n’étant immuable, nous pourrons également nous attacher à comprendre comment des pratiques féminines dissidentes ont contribué, et contribuent encore, à déplacer les interdits et à faire évoluer les normes familiales et sociétales.

Dans cette perspective, les communications retenues pourront aborder les thématiques suivantes (dans le champ de la littérature ou de la civilisation) :

Transgression féminine en tant que rébellion contre l’oppression familiale.

  • La définition, la construction et les manifestations des transgressions féminines.
  • La frontière entre norme et transgression féminines.
  • L’importance des déviances féminines dans l’élaboration ou l’évolution des normes.
  • Les violences de genre familiales. Violence envers les femmes et violence des femmes.
  • La transgression dans les relations conjugales.
  • Les transgressions sexuelles féminines.
  • La transgression dans le domaine de la maternité et des relations mère-enfants.

Calendrier

  • DATE LIMITE d’envoi des propositions : 30 avril 2019
  • EXAMEN des propositions et décisions : 31 mai 2019
  • DATE ET LIEU DU COLLOQUE : 28 et 29 novembre 2019, Université de Lorraine, Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy (23 Boulevard Albert 1er, 54000 Nancy)
  • DATE d’ENVOI des textes définitifs : 31 janvier 2020.

Format et envoi des propositions

Accompagnées d’une courte bibliographie et d’un bref C.V., les propositions de communication seront présentées sous la forme d’un résumé d’une demi-page. Rédigées en français ou en espagnol, elles devront comprendre les éléments suivants :

  • Le titre de la communication qui établit un lieu avec le texte de cadrage du colloque.
  • Un résumé de 250 mots qui permet de situer la communication dans le cadrage général du colloque, présente la problématique ainsi que les objectifs de la communication.
  • 4-5 mots clés.

La langue de la communication et de la publication : français et/ou espagnol

La durée des communications sera de 20 minutes suivies de 10 minutes de questions. Elles feront l’objet d’une publication, sous la forme d’un volume collectif, avec comité de lecture. Les consignes éditoriales seront envoyées avec la réponse.

Les propositions de communication devront être adressées à :

  • Sylvie Hanicot-Bourdier : sylvie.hanicot-bourdier@univ-lorraine.fr
  • Marie-Elisa Franceschini-Toussaint: elisa.franceschini@univ-lorraine.fr
  • Beatriz Ruiz Onandia :beatriz.onandia@ehu.eus

Organisatrices du colloque

  • Sylvie Hanicot-Bourdier, Université de Lorraine, France       
  • Marie-Elisa Franceschini-Toussaint Université de Lorraine, France   
  • Beatriz Onandia Ruiz, Universidad del País Vasco, Espagne

Catégories

Lieux

  • Campus lettres et sciences humaines
    Nancy, France (54)

Dates

  • mardi 30 avril 2019

Mots-clés

  • Femme, famille, transgressions

Contacts

  • Sylvie Hanicot
    courriel : Sylvie [dot] hanicot-bourdier [at] univ-lorraine [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sylvie Hanicot
    courriel : Sylvie [dot] hanicot-bourdier [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Évolution et transgression du modèle familial traditionnel : déviances féminines dans la famille hispanophone », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 24 janvier 2019, https://calenda.org/561755

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal