HomeChanges in rural society in the south-Gironde area of France

Changes in rural society in the south-Gironde area of France

Les mutations de la société rurale du Langonnais et du Cadillacais

*  *  *

Published on Monday, February 18, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Le phénomène de métropolisation que connaît le département de la Gironde depuis le début des années 2000 n’est pas nouveau : Bordeaux n’a jamais cessé d’exercer un pouvoir d’attraction sur les campagnes environnantes du fait du poids de son activité économique et commerciale et de son pouvoir politique. L'historiographie fut particulièrement prolixe pour analyser la construction historique du pouvoir de la ville de Bordeaux. Elle a aussi largement manifesté son intérêt pour l'évolution des campagnes en lien avec le développement urbain, sous son influence sinon sa dépendance, plus que pour les espaces ruraux eux‑ mêmes. Or, les dynamiques internes des campagnes girondines, les processus d'adaptation divers mériteraient de plus amples analyses.

Announcement

Argumentaire

Le phénomène de métropolisation que connaît le Département de la Gironde depuis le début des années 2000 n’est pas nouveau  : Bordeaux n’a jamais cessé d’exercer un pouvoir d’attraction sur les campagnes environnantes du fait du poids de son activité économique et commerciale et de son pouvoir politique. L'historiographie fut particulièrement prolixe pour analyser la construction historique du pouvoir de la ville de Bordeaux. Elle a aussi largement manifesté son intérêt pour l'évolution des campagnes en lien avec le développement urbain, sous son influence sinon sa dépendance, plus que pour les espaces ruraux eux‑ mêmes. Or, les dynamiques internes des campagnes girondines, les processus d'adaptation divers mériteraient de plus amples analyses.

Devant ce défi, nous proposons, à l'échelle du Sud-Gironde limité au Langonnais et au pays cadillacais, et dans la longue durée :

  • D'identifier les manifestations de la ruralité Souvent confondue avec la réalité agricole et paysanne, elle s'exprime dans un espace rural et naturel hérité et forgé au gré d'usages pluriséculaires et de représentations sociales et culturelles. Nous interrogerons les processus historiques de structuration des paroisses rurales et la façon dont certaines, au gré des dynamiques économiques et sociales, ont intégré certains des caractères propres de l'urbanité.
  • D'étudier les facteurs ayant déterminé les mutations rurales. Les sociétés rurales n'ont jamais été monolithiques dans leurs formes sociales, dans leurs choix et dans leurs expressions : elles n'ont eu de cesse de s'adapter, d'intégrer ou de résister à certains changements, qu'ils fussent techniques, juridiques, économiques, sociaux, environnementaux ou culturels. Mais bien plus encore que le changement qui ne détermine pas nécessairement de modification de trajectoire, la mutation relève d'une inflexion continue et profonde de l'évolution de la société jusqu'à en modifier durablement ses éléments caractéristiques.
  • D'analyser les rapports entre espace rural et espace urbain par la mise en lumière des rapports de pouvoirentre Bordeaux et son arrière-pays, des dynamiques de mobilité des biens, des personnes (résidence, villégiature),des idées (aristocratie parlementaires, élites marchandes, commerçants) ou à travers le prisme de révoltespaysannes.

Le comité scientifique sera attentif à la capacité des conférenciers à répondre aux problématiques ci-dessus présentées.

Thèmes privilégiés

  • L'activité agricole : pratiques agricoles, innovation technique, structures foncières, paysages, conflits d'usage.
  • Les activités artisanales, industrielles et commerciales ;
  • Le confort matériel «  moderne » : habitat, réseaux techniques ;
  • La mobilité des populations et structures familiales  : mobilité sociale et démographique, emprise et déprise rurale, résidence/villégiature ;
  • Les pratiques sociales et culturelles : jeux, fêtes, processions, alimentation ;
  • L'encadrement politique de la société : histoire sociopolitique, idées, expression du pouvoir.

Modalités de soumission

Date limite de dépôt des propositions :

31 mars 2019

La durée de chaque communication sera de 25 minutes. Le colloque du CLEM qui se tiendra en pays cadillaco-podensacais les 25, 26 et 27 octobre 2019

Comité scientifique

  • Sylvie Faravel, maître de conférences en histoire et archéologie médiévale (Université Bordeaux-Montaigne)
  • Vincent Joineau, chercheur en histoire industrielle et fluviale (Institut Ausonius/Université Bordeaux-Montaigne)
  • Stéphanie Lachaud, maître de conférences en histoire moderne (Université Bordeaux-Montaigne)
  • Alexandre Péraud, maître de conférences en littérature française (Université Bordeaux-Montaigne)

Contact 

Vincent JOINEAU : joineau.vincent@orange.fr tél : 06.70.04.99.94

Subjects

Places

  • Cadillac, France (33)

Date(s)

  • Sunday, March 31, 2019

Keywords

  • histoire, mutations, ruralité, agriculture, viticulture, mobilité, réseaux, archéologie, démographie, commerces, artisanat, garonne, moyen-âge, révolution, ancien régime, changements, innovation, société

Contact(s)

  • Vincent JOINEAU
    courriel : joineau [dot] vincent [at] orange [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Vincent JOINEAU
    courriel : joineau [dot] vincent [at] orange [dot] fr

To cite this announcement

« Changes in rural society in the south-Gironde area of France », Call for papers, Calenda, Published on Monday, February 18, 2019, https://calenda.org/562505

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal