AccueilPopulismes et néopopulismes dans le Monde Atlantique : définitions et concepts à la lumière de l'évolution politique des dernières décennies

Populismes et néopopulismes dans le Monde Atlantique : définitions et concepts à la lumière de l'évolution politique des dernières décennies

Populismos y neopopulismos en el mundo atlántico (Europa - América latina) : definiciones y conceptos a la luz de la evolución política de las últimas décadas

*  *  *

Publié le mardi 12 février 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Nous assistons aujourd'hui dans une grande partie du monde à l'émergence de nouvelles formes du politique qui, faute de mieux, sont appelées "populismes" ou "néopopulismes". Que l'on s'intéresse à l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis ou celle de Jair Bolsonaro au Brésil, ou aux régimes de Vladimir Poutine, Victor Orban, la Ligue du Nord et du Mouvement Cinq Etoiles, cette évolution politique a très souvent été envisagée comme une déformation pathologique d'une forme politique qui aurait existé sous une forme "originellement pure" : "la démocratie libérale". Dans ce contexte où les concepts ne servent plus qu'à nourrir l'invective, il nous a paru important de réunir des chercheuses et chercheurs de différentes disciplines et horizons afin de privilégier des analyses comparatives ou des échanges favorisant les perspectives comparatives. Nous invitons donc le public à venir débattre avec nous à partir des travaux qui seront présentés lors de cette Journée d'études.

Annonce

Présentation

Nous assistons aujourd'hui dans une grande partie du monde à l'émergence de nouvelles formes du politique qui, faute de mieux, sont appelées "populismes" ou "néopopulismes". La "démocratie illibérale" ou encore la "démocradure" sont d'autres appelations qui ont été données à cette évolution des régimes et gouvernements de l'aire atlantique. Que l'on s'intéresse à l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis ou celle de Jair Bolsonaro au Brésil, ou aux régimes de Vladimir Poutine, Victor Orban, la Ligue du Nord et du Mouvement Cinq Etoiles, cette évolution politique a très souvent été envisagée comme une déformation pathologique d'une forme politique qui aurait existé sous une forme "originellement pure" : "la démocratie libérale". Or, en votant pour ces dirigeant et ces partis, des peuples ingrats aviliraient cet idéal démocratique, "trahiraient" des élites pourtant à leur service et se fourvoireaient dans des types de régime tyraniques, voire fascisants.

Il est intéressant de noter que ce discours de "la perversion de l'idée de démocratie" touche autant la droite que la gauche dans le sens où le terme populisme peut être accolé aussi bien à des gouvernements de gauche (le Venezuela de Chávez et Maduro) qu'à l'autoritarisme libéral d'un Bolsonaro. Il émane aussi d'acteurs très différents. Depuis la gauche radicale, le populisme serait la victoire d'un "lumpen-prolériat globalisé", lui même victime de cette globalisation, sur un prolétariat "conscientisé" et paré de toutes les vertus. Pour les thuriféraires de la globalisation économique, aussi parfois (auto)denommés (néo)libéraux, le populisme ne serait que le retour à une forme communautaire tribale. Pour ces auteurs, s'inspirant de Karl Popper et de Friedrich Hayek, l'offre politique dans le monde aujourd'hui se limiterait à la taille et aux prérogatives de l'Etat. Celle-ci marquerait la limite entre la société ouverte (souvent entendue comme un ultralibéralisme économique) face à la société fermée barbare et rétrograde. Dans cette dernière, la démocratie - envisagée comme une simple émanation du libéralisme économique - ne pourrait plus exister car questionnant notamment la légitimité des élites mondialisées et dans certains cas de la propriété privée. "Civilisation ou Barbarie" avait déjà annoncé, de façon apologétique et agonique, le grand intellectuel argentin Domingo Sarmiento du XIXe siècle !

Dans ce contexte où les concepts ne servent plus qu'à nourrir l'invective, il nous a paru important de réunir des chercheuses et chercheurs de différentes disciplines et horizons afin de privilégier des analyses comparatives ou des échanges favorisant les perspectives comparatives. Nous avons, en effet, considéré qu'il y avait une opportunité à saisir pour les sciences humaines et sociales du fait de l'émergence simultanée de ces mouvements - certainement due au stade du développement actuel du capitalisme qui a aujourd'hui une emprise planétaire mais aussi aux moyens de communication moderne qui semble annihiler toute temporalité pour nous plonger dans un "présentisme" total. Nous invitons donc le public à venir débattre avec nous à partir des travaux qui seront présentés lors de cette journée d'Etudes qui aura lieu à la Faculté de Philosophie et de Lettres de l'Université Autonome de Madrid le mercredi 20 février 2019 de 9h30 à 14h30.

Organisateurs 

  • Alvaro Soto Carmona (Universidad Autónoma de Madrid - España)
  • Stéphane Boisard (Université Fédérale de Toulouse - France)

Date : 20 février 2019

Lieu : Universidad Autónoma de Madrid / España

Programme

9h30 - 10h Presentation de la Journée d'Etude.

10h-10h30 : Elena García Guitián (Universidad Autónoma de Madrid / España). Titre : Populismos y neopopulismos : definiciones y conceptos.

10-30 - 11h : Stéphane Boisard (Université fédérale de Toulouse / Francia). Titre : "La notion de populisme chez Mario Vargas Llosa (and Son). Du totalitarisme au populisme : la création de l'ennemi anti-libéral".

11h - 11h30 : Alvaro Soto Carmona (Universidad Autónoma de Madrid / España). Titre : "Tiempo de vino y rosas".

11,30-12,00 Pause.

12,00-12,30 Gilberto Cristian Aranda Bustamante (Universidad de Chile / Chile). Titre : La dimensión agonista redentora sobre el  eje nacional – cosmopolita del neopopulismo

12,30-13,00 : Angela Alonso (Universidade de Sao Paulo / Brazil). Titre : "La derecha en las calles brasileñas: de las protestas de 2013 a la elección de Bolsonaro "

13,00-13,30 Gabriela de Lima Grecco (Universidad Autónoma de Madrid / España). Titre : Populismos y minorías en el bolsonarismo y el lulismo

13,30-14,30 Débat.

Lieux

  • Facultad de Filosofía y Letras. Salón de Reuniones del Decanato - Ciudad Universitaria de Cantoblanco ·
    Madrid, Espagne (28049)

Dates

  • mercredi 20 février 2019

Mots-clés

  • populismes, néopopulismes, droites, gauches, démocratie ilibérale, Europe, Amérique

Contacts

  • Stéphane Boisard
    courriel : sboisard [at] univ-jfc [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphane Boisard
    courriel : sboisard [at] univ-jfc [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Populismes et néopopulismes dans le Monde Atlantique : définitions et concepts à la lumière de l'évolution politique des dernières décennies », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 12 février 2019, https://calenda.org/563603

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal