AccueilÉtat des recherches sur la formation des enseignants de sciences et de technologies

État des recherches sur la formation des enseignants de sciences et de technologies

The current state of research into science and technology teacher training

RDST23 (2021)

*  *  *

Publié le vendredi 22 février 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Nul ne conteste la nécessité aujourd’hui de se former tout au long de la vie pour faire face aux évolutions rapides de nos sociétés et à leur complexité toujours croissante. Les enseignants de sciences et de technologies n’y échappent pas, et leur formation conditionne pour partie l’intégration de leurs élèves à la société dans laquelle ils vont vivre. Dans ce contexte, les apports de la recherche notamment en didactique peuvent être décisifs, qu’ils nourrissent directement les actions de formation (quand ils concernent l’enseignement et l’apprentissage de concepts et de méthodes scientifiques ou technologiques, ou encore la nature des sciences ou des technologies) ou qu’ils analysent des actions de formation des enseignants du domaine et de leurs effets sur les pratiques.

Annonce

N° 23, 2021 –État des recherches sur la formation des enseignants de sciences et de technologies

Coordination

Coordonné par Patrice Venturini et Jean-Marie Boilevin

Argumentaire

Nul ne conteste la nécessité aujourd’hui de se former tout au long de la vie pour faire face aux évolutions rapides de nos sociétés et à leur complexité toujours croissante. Les enseignants de sciences et de technologies n’y échappent pas, et leur formation conditionne pour partie l’intégration de leurs élèves à la société dans laquelle ils vont vivre.

Dans ce contexte, les apports de la recherche notamment en didactique peuvent être décisifs, qu’ils nourrissent directement les actions de formation (quand ils concernent l’enseignement et l’apprentissage de concepts et de méthodes scientifiques ou technologiques, ou encore la nature des sciences ou des technologies) ou qu’ils analysent des actions de formation des enseignants du domaine et de leurs effets sur les pratiques.

C’est à ce second volet de la recherche que le numéro est plus particulièrement consacré : que nous apprend la recherche en didactique des sciences et des technologies sur la formation des enseignants de ces domaines ?

Cette question concerne aussi bien les enseignants de l’enseignement primaire que ceux de l’enseignement secondaire ou supérieur, qu’il s’agisse de formation initiale ou continue et quelle que soit la nature de l’institution qui les forme[1]. Ces institutions proposent des formations très diverses quant :

– à leur durée : de quelques heures à plusieurs jours, éventuellement étalés dans le temps ;

– à leur nature : « classique », collaborative, à distance, diplômante, en alternance, par conférence, par participation à la vie d’un laboratoire ou d’une entreprise, etc. ;

– aux concepteurs et intervenants mobilisés : enseignants-chercheurs, formateurs permanents, formateurs en temps partagé, inspecteurs, conseillers pédagogiques, maîtres de stages, tuteurs, muséologues, professionnels, etc. ;

– à leur centration sur : des moments particuliers de la pratique professorale (conception, mise en œuvre de séances, évaluation de leurs effets sur l’apprentissage des élèves, etc.), des démarches d’enseignement particulières (investigation, résolution de problème, projet de réalisation, etc.), une mise à jour des savoirs enseignés, des nouveaux programmes d’enseignement, etc.

Plusieurs entrées sont envisageables pour les recherches, notamment :

– par les formations elles-mêmes : comment sont-elles conçues ? Comment se déroulent-elles ? Quelles sont leurs retombées sur les pratiques ?

– par les institutions à l’origine des formations et les plans qu’elles développent à cet effet : quelles formations ont été privilégiées dans les plans nationaux, territoriaux (provinces, régions, cantons, académies, départements, etc.) ou locaux (circonscriptions, « bassins d’établissements », établissements, etc.) au cours du temps, avec quelles caractéristiques, à partir de quels arguments, avec quels effets ?

– par les enseignants : quelles formations institutionnelles ou personnelles ont été suivies au cours du temps par un ou plusieurs enseignants d’un établissement, d’un groupe d’établissements ? Quelles en étaient leurs caractéristiques ? Quels ont été les effets sur leur développement professionnel et leurs pratiques ?

Les articles soumis sont susceptibles de rendre compte de la diversité des recherches en didactique des sciences et technologies menées actuellement sur la formation des enseignants de ces domaines, ainsi que de la variété de ces dernières. Ils permettront aux lecteurs de la revue de rapprocher le tableau ainsi brossé des bilans réalisés dans les numéros 32 (2001) et 45 (2007) de la revue Aster pour en mesurer les évolutions.

La place qu’occupent dans la formation les résultats de la recherche en didactique, ainsi que les apports à la recherche de certaines actions de formation (par exemple collaboratives ou associées à des reconfigurations scolaires ou universitaires) pourront être interrogés. Les propositions pourront aussi être l’occasion d’une réflexion épistémologique sur les travaux présentés. À quels paradigmes, à quelles épistémologies peuvent être rattachés les outils et les méthodes que les chercheurs en didactique des sciences et des technologies mobilisent pour analyser les actions de formation qui mettent en jeu, non plus (en général) des savoirs disciplinaires mais des savoirs professionnels ?

Modalités de soumission

Date limite de réception des articles : 16 mars 2020

Les propositions devront être adressées par courrier électronique à l’adresse : revue.rdst@ens-lyon.fr ; il vous sera retourné un accusé de réception.

Voir le document « Consignes aux auteurs » https://journals.openedition.org/rdst/634 pour les consignes générales et techniques.

Varia

La revue reçoit toute l’année des propositions d’articles de varia dans son champ de recherche. Ces propositions qui peuvent être, soit des articles de recherche, soit des comptes rendus d’innovation, sont à envoyer à l’adresse revue.rdst@ens-lyon.fr

[1] Les institutions concernées sont très diverses : École supérieure du professorat et de l’éducation, Institut supérieur pédagogique, Haute école pédagogique, faculté d’éducation, École normale, École normale supérieure, rectorat, université, Maison pour la science, service universitaire de pédagogie, etc.

Dates

  • lundi 16 mars 2020

Mots-clés

  • didactique, enseignant, formation initiale, formation continue, pratique professorale

Contacts

  • Cécile Malhey-Dupart
    courriel : revue [dot] rdst [at] ens-lyon [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Malhey-Dupart
    courriel : revue [dot] rdst [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« État des recherches sur la formation des enseignants de sciences et de technologies », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 22 février 2019, https://calenda.org/568401

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal