Calenda - Le calendrier des lettres et sciences humaines et sociales

Archives d'historiens (XIXe siècle)

Historians' archives (19th century)

Contrat doctoral projet IDEX « Université Paris 2019 »

IDEX doctoral project contract, "Université Paris 2019"

*  *  *

Publié le vendredi 08 février 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Cet appel à projet concerne un contrat doctoral portant sur des archives d'historiens du XIXe siècle (Michelet, Thierry, Quinet, Thiers, Guizot...). Le projet doit avoir une dimension génétique, un volet « Humanités numériques » ou réflexion sur les humanités numériques serait apprécié.

Annonce

Dans le cadre du projet Idex « Université Paris 2019 », le Centre de ressources Jacques-Seebacher CERILAC (EA 4410) lance un appel à candidature pour un contrat doctoral de 3 ans à partir du 1er septembre 2019.

Contexte institutionnel

  • Université : Université de Paris (Paris Diderot)
  • École doctorale : Langue, Littérature et Image : civilisations et sciences humaines (domaines francophone, anglophone et d'Asie orientale) - ED 131
  • Laboratoire : CERILAC (EA 4410)
  • Équipe : CERILAC
  • Partenaires : Centre de ressources Jacques-Seebacher, DIM Sciences du texte et connaissances nouvelles, Réseau Usages des patrimoines numérisés (UDPN), Consortium CAHIER.

Objectif du contrat doctoral

L’équipe CERILAC comprend un axe « Penser et écrire avec l’histoire » ; le Centre de ressources, Jacques-Seebacher, lui aussi intégré au CERILAC, réunit différents groupes travaillant sur des auteurs du XIXe siècle, et développe depuis 2012 des projets en humanités numériques. Dans ce cadre, le projet « La Fabrique de la Révolution » est consacré à la transcription numérique de papiers manuscrits de l’historien Jules Michelet, conservés à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (http://thomas-lallier.fr/axmaleo/web/.). Au-delà de la connaissance de cet auteur, ce programme de recherches vise à développer la génétique des sciences humaines. Les archives d’historiens, leurs manuscrits peuvent nous aider à comprendre à la fois comment se sont constituées les sciences humaines au XIXe siècle, et comment s’élabore et se mûrit un projet épistémologique, une idée scientifique, à partir des matériaux premiers de l’enquête historique. Un autre projet, portant sur les archives d’Augustin Thierry, ArchAT (https://archat.hypotheses.org), inscrit la réflexion épistémologique sur l’écriture de l’histoire dans le champ des humanités numériques. Actuellement coordonné à l’Université d’Orléans par Aude Déruelle, il se prête à des confrontations de résultats intéressantes avec le projet Michelet. Le/la doctorant.e pourra être intégré.e s’il/elle le souhaite à l’un comme à l’autre de ces projets, ce qui lui permettra aussi de comparer les solutions numériques choisies dans chacun des cas, leurs enjeux et leurs motifs.

Le projet du/de la candidat.e au contrat doctoral pourra porter sur l’un des historiens du XIXe siècle – que ce soit Michelet, Guizot, Augustin Thierry, Thiers, Mignet, Quinet, Renan, Taine… – ou sur une question transversale impliquant l’étude de plusieurs de ces auteurs, dans la mesure où leurs fonds d’archives sont pris en compte. Outre les archives Michelet (BHVP et Institut) et Thierry (Blois), d’autres fonds moins bien répertoriés (Quinet, Thiers, Guizot…) pourront faire l’objet de recherches.

Le/la doctorant.e pourra interroger l’écriture de l’histoire (dans une perspective de génétique littéraire) et/ou l’émergence d’une pensée historique et/ou le rapport aux sources propre à différents historiens du XIXe siècle. Elle/il bénéficiera de facilités, dans le cadre du Centre de ressources Seebacher pour tester des instruments numériques qui lui paraîtraient s’adapter à l’étude personnelle qu’il développera ; il tirera également profit de l’environnement scientifique du Centre (réseau UDPN, DIM Sciences du texte et connaissances nouvelles, ITEM).

Conditions à remplir 

Les candidat.e.s éligibles doivent avoir passé au maximum 2 ans en France au cours des trois années précédant la date de clôture de l’appel. Il n’y a pas de condition de nationalité.

Comme tout recrutement de contractuel de la fonction publique, les lauréat.e.s devront exercer leurs missions dans le respect du principe de laïcité et ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec l’exercice de ces missions. Le/ la candidat.e respectera les conditions nécessaires au dépôt de sa candidature.

Une formation de niveau master en lettres et/ou histoire avec un intérêt fort pour les deux domaines est requise ; une très bonne maîtrise du français est souhaitée ; des connaissances au moins de base en archivistique seraient souhaitées ; une expérience en humanité numériques constituerait un plus.

Constitution du dossier

  • une présentation de la. du candidat.e avec un CV détaillé décrivant son parcours académique ;
  • une description du projet de recherche contenant notamment un état de l’art et le calendrier prévisionnel de réalisation du projet ;

Date limite de transmission des dossiers de candidature : 13 février 2019

Conditions financières

En sus de son salaire, le lauréat ou la lauréate bénéficiera d’une enveloppe de 2500 € pour encourager sa mobilité internationale.

Contact : paule.petitier@univ-paris-diderot.fr

Lieux

  • Université Paris Diderot - 5 rue Thomas Mann
    Paris, France (75013)

Dates

  • mercredi 13 février 2019

Mots-clés

  • archive, historien, littérature, pensée, écriture

Contacts

  • Paule Petitier
    courriel : paule [dot] petitier [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Source de l'information

  • Paule Petitier
    courriel : paule [dot] petitier [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archives d'historiens (XIXe siècle) », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le vendredi 08 février 2019, https://calenda.org/568854

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal