AccueilLe zonage de la biodiversité

Le zonage de la biodiversité

Regards croisés entre représentations naturalistes et juridiques

*  *  *

Publié le jeudi 07 mars 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Le partage d’expérience entre des chercheurs brésiliens et français est une opportunité pour nourrir la réflexion sur les politiques publiques pour l’Amazonie brésilienne à différentes échelles et pour contribuer à les faire évoluer. Le projet CAPES-COFECUB IBIS a pour objectif d’approfondir la coopération entre les chercheurs brésiliens et français en structurant les équipes en un réseau pluridisciplinaire. Pour ce faire, le projet s’appuie sur l’étude de cas emblématiques en Amazonie, à la lumière des expériences et de la technicité développée dans l'outre-mer français. En effet, construites autour de l’idéologie de la biodiversité et du paradigme de la conservation les logiques de production de savoirs en sciences naturalistes sont à l’origine de normes éloignées des espaces perçus et vécus par les populations locales.

Annonce

Argumentaire

L’interventionnisme supra-territorial est récurrent dans les espaces brésiliens de l’Amazonie. Il est à l’origine de tensions politiques et sociales, dont l’une des conséquences majeures est la dégradation de l’environnement et la violation des Droits de l’Homme. Les expérimentations françaises menées dans les régions ultrapériphériques de l’Union Européenne en Amazonie et dans la Caraïbe, sont porteuses de résultats concluants en matière d’aménagement du territoire et de développement économique.

Le partage d’expérience entre des chercheurs brésiliens et français est une opportunité pour nourrir la réflexion sur les politiques publiques pour l’Amazonie brésilienne à différentes échelles et pour contribuer à les faire évoluer. Le projet CAPES-COFECUB IBIS a pour objectif d’approfondir la coopération entre les chercheurs brésiliens et français en structurant les équipes en un réseau pluridisciplinaire. Pour ce faire, le projet s’appuie sur l’étude de cas emblématiques en Amazonie, à la lumière des expériences et de la technicité développée dans l'outre-mer français.

En effet, construites autour de l’idéologie de la biodiversité et du paradigme de la conservation les logiques de production de savoirs en sciences naturalistes sont à l’origine de normes éloignées des espaces perçus et vécus par les populations locales. Or, dans un contexte où le vivant tend à être appréhandé un patrimoine, les « entrepreneurs de la patrimonialisation » imaginent des dispositifs de zonage des écosystèmes qui tentent d’articuler les modes de vie traditionnels aux logiques de production de savoirs rationalisés institutionnels. Certains juristes imaginent de faire de la nature et de ses éléments des personnes juridiques dotées de droits en écho à la personnification d’une nature dotée de pouvoirs surnaturels dans les sociétés traditionnelles.

L’objectif de ce séminaire est de relativiser le caractère conceptuel théorique dominant des logiques de production de savoirs, au profit d’une fabrique de zonages pragmatiques et d’innovations juridiques qui concilieraient les principaux courants de pensée de l’éthique environnementale.

Programme

  • 15h00 - Présentation du projet COFECUB-CAPES "Ibis" (Justin Daniel & Luly Fischer)
  • 15h10 - Les inventaires du patrimoine naturel et le zonage de la biodiversité (Karine Galy & Jean-Raphaël Gros-Désormeaux)
  • Discutante : Alice Fuchs-Cessot
  • 16h30 - Le zonage des aires protégées en Amazonie brésilienne (Lise Tupiassu & Luly Fischer)
  • Discutante : Caroline Cochet
  • 17h00 - Le monde est de plus en plus en Stone (Victor David & Carine David)
  • Discutant : Norbert Foulquier
  • 19h00 - Clôture et synthèse (Lise Tupiassu & Jean-Raphaël Gros-Désormeaux)

Public visé

Agence des 50 pas géométriques de la Martinique, Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres, DEAL Martinique, Parc Naturel Régional de la Martinique, doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs.

Soutiens 

ce séminaire bénéficie du soutien des « Investissements d’avenir » de l’Agence nationale de la recherche française (CEBA, réf. ANR-10-LABX25-01) et du COFECUB-CAPES.

Lieux

  • Campus de Schoelcher
    Schœlcher, Martinique (97275)

Dates

  • vendredi 15 mars 2019

Mots-clés

  • Amazonie, biodiversité, Caraïbe, patrimoine naturel, planification, zonage

Contacts

  • Jean-Raphaël Gros-Désormeaux
    courriel : jrmgrosdesormeaux [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Raphaël Gros-Désormeaux
    courriel : jrmgrosdesormeaux [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le zonage de la biodiversité », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 07 mars 2019, https://calenda.org/580834

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal