AccueilL'« aliéné indigène ». Justice et administration face à l'altérité psychique en Afrique française

*  *  *

Publié le vendredi 08 mars 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Dans le contexte colonial français des siècles XIXe et XXe, que se passe-t-il lorsque l’altérité constitutive de l’« indigène » se double d’une différence supplémentaire qui touche à la sphère de la pathologie mentale ? Quelles sont les spécificités du traitement juridico-administratif de la folie ? Que les catégories et les discours de matrice coloniale nous apprennent-ils sur les politiques contemporaines de santé mentale ? Que reste-t-il de l’imaginaire colonial dans les pratiques et dans les discours institutionnels actuels autour de la santé mentale des populations d’origine africaine présentes en France ?

Annonce

Argumentaire

Dans le contexte colonial français des siècles XIXe et XXe, que se passe-t-il lorsque l’altérité constitutive de l’« indigène » se double d’une différence supplémentaire qui touche à la sphère de la pathologie mentale ? Quelles sont les spécificités du traitement juridico-administratif de la folie ? Que les catégories et les discours de matrice coloniale nous apprennent-ils sur les politiques contemporaines de santé mentale ? Que reste-t-il de l’imaginaire colonial dans les pratiques et dans les discours institutionnels actuels autour de la santé mentale des populations d’origine africaine présentes en France ? Ces questionnements de fond sont à l’origine du projet AMIAF – « Aliéné mental » et « indigène ». Histoire juridique d’une double discrimination de statut en Afrique française (Fin XIXe siècle-1960). Financé en 2018 par l’ANR dans le cadre des actions JCJC, le projet AMIAF se propose de réaliser une enquête historico-juridique relative aux discours et aux pratiques qui président à la construction et au fonctionnement du statut de l’« aliéné indigène » dans les territoires africains colonisés par la France.

La demi-journée d’études exploratoire, qui fera suite à la première réunion de l’équipe du projet, vise à poser les jalons de la recherche à venir, en focalisant l’attention sur les aspects méthodologiques de l’étude du traitement juridico-administratif de la folie en situation coloniale. Les communications seront centrées essentiellement sur la manière dont l’administration et la justice coloniale se sont saisies de la maladie mentale des populations africaines. Une attention spécifique sera accordée au rapport des institutions aux croyances et aux cultures locales, en prolongeant le regard sur les enjeux postcoloniaux.

Programme

  • 13h30   Romain Tiquet (Postdoctorant FNS, Département d’histoire générale, Université de Genève), Aliénés et condamnés : transfert et internement des "fous dangereux" au Sénégal (Fin XIXe siècle-1918)
  • 14h00 Silvia Falconieri (CR, CNRS, IMAF), La « mentalité indigène » entre "normal" et "pathologique". Lieux et modes du traitement juridico-administratif de la folie en Afrique française (1900-1940)
  • 14h30   Discussion
  • 14h45   Pause
  • 15h00 Sandra Fancello (DR, CNRS, IMAF), Sorcellerie, justice et santé mentale. Commentaire au documentaire « World of Witchcraft »

15h30 Projection du documentaire World of Witchcraft de Daniel Bogado.

16h30  Discussion

17h00 Fin des travaux, pot de clôture (Salle réunion de l’IMAF)

Discussion animée par R. Collignon (CR, CNRS)

Avec la participation des membres de l’équipe de l’ANR AMIAF :

  • S. Falconieri (CNRS, IMAF, responsable du projet) ;
  • G. Aïdan (CNRS, CERSA) ;
  • R. Collignon (CNRS, LESC) ;
  • N. Derasse (Université de Lille, CHJ) ;
  • S. Fancello (CNRS, IMAF) ;
  • J. Ferrand (Université de Grenoble, CERDAP) ;
  • H. Ferrière (Université de Bretagne Occidentale) ;
  • R. Gallien (Université Paris 7) ;
  • A. Lainé (IMAF) ;
  • T. Le Marc’Hadour (Université d’Artois, CHJ) ;
  • E. Pestre (Université Paris 7, UFR Études psychanalytiques) ;
  • F. Renucci (CNRS, IMAF),
  • M. Scarfone (Université de Strasbourg) ;
  • I. Thiébau (CNRS, IMAF),
  • R. Tiquet (Université de Genève).

Lieux

  • Salle Lombard, EHESS - 96 Boulevard Raspail
    Paris, France (75)

Dates

  • lundi 11 mars 2019

Mots-clés

  • indigène, droit colonial, aliéné, folie, Afrique

Contacts

  • Silvia Falconieri
    courriel : silviafalconieri [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Silvia Falconieri
    courriel : silviafalconieri [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'« aliéné indigène ». Justice et administration face à l'altérité psychique en Afrique française », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 08 mars 2019, https://calenda.org/585599

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal