AccueilAdaptations des textes littéraires américano-Caraïbes : formes et enjeux

*  *  *

Publié le jeudi 07 mars 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque de trois jours s'interroge sur les enjeux et les différentes formes d'adaptations littéraires dans l'espace américano-caribéen. Il s'agit d'apporter des réflexions sur les façons d'adapter et d'interpréter l'œuvre originale mais aussi sur les stratégies diverses adoptées par des artistes en quête de refondation esthétique, identitaire, politique, littéraire etc.

Annonce

Argumentaire

Quelles que soient ses formes et l’orientation de son engagement, réflexif, injonctif, factuel ou fictionnel, le texte littéraire est globalement réceptionné par le lecteur comme une représentation des us et coutumes d’une société au cœur d’un contexte spatio-temporel donné. De ce fait, la mémoire collective qu’il convoque par sa plurivocité, amène à penser aux particularités mémorielles américano-caraïbes, dont le dynamisme interdisciplinaire, image en art, au-delà d’une littéralité, l’expression de cultures silencieuses cependant non stationnaires. S’en rapprocher, à travers un regard novateur et audacieux à réécrire l’histoire, jusqu’à frôler les frontières du mythe cosmogonique, revient à concevoir le dépassement d’une mémoire lacunaire, maintenue par l’incomplétude du texte politique, artistique ou scientifique.

En vertu du principe, autrement dit, que « Toute écriture est un palimpseste », comme l’avance Gérard Genette, dans Palimpsestes. La Littérature au second degré, toute mémoire induit alors une « métatextualité » et une « hypertextualité » des textes littéraires, qui dans l’adaptation, sont autant une réappropriation du texte source, qu’une appropriation du mythe.

Si l’univers des Lettres aime ici à le reconnaître, en concevant la multiplicité des formes artistiques qu’il inspire en arts dits visuels ou de la scène, entre autres, le danger de la dénaturation du texte originel, toutefois questionne. Comment être, par exemple, au plus proche du texte, en ayant du recul sur la vision de « l’écrivant » ? Force est de constater encore que certaines approches affichent clairement, les formes et les enjeux de l’adaptation. 

Les discours filmiques axés sur les causalités du colonialisme s’avèrent être à ce titre, assez éloquents, au regard de la remarquable transposition qu’ils font de grands romans, tels que : Roots d’A. Haley, Beloved de T. Morisson, The Hate U give d’A. Thomas, Citade del Deus de P. Lins, La Rue Cases-Nègres de J. Zobel, ou des carnets de voyage d’E. Guevara et d’A. Granado, entres autres. Le théâtre lui aussi sur ce point n’est pas en reste, à travers notamment l’adaptation de la nouvelle d’E. Danticat, Les enfants de la mer. Et, bien d’autres discours ont cette âme profonde à être libres par essence, dans l’espace américano-caraïbe.

Ceci explique enfin, combien cet humanisme de l’adaptation fort à démocratiser la culture, sans ne rien enlever de l’intrinsèque humain et inhumain du texte source, peut ouvrir la réflexion vers des œuvres inspirées du seul fait historique. Qu’elles soient d’une littérature phénoménalement surgie d’une culture orale, cinématographiques telles que : Amistad, Nèg’Maron, Case départ, ou d’autres de l’ici et l’ailleurs, leur pluralité mémorielle ramène, de la poésie sidérale d’A. Césaire, à cette vie laminaire qui revient de droit à tout être vivant.

Pistes de réflexions :

  • Formes et enjeux du discours libre par essence américano-caraïbe,
  • Les difficultés d’interprétation de l’original à la traduction,
  • Du fait littéraire à l’adaptation artistique,
  • Intertextualité,
  • Stratégie de la création ou de la re-création et ses enjeux,
  • De l’espace de la page à l’espace scénique,
  • Réception de l’œuvre dans l’espace américano-caraïbe,
  • Langues, langages et signes dans le processus de transformation.

Modalités de soumission

Les propositions de communications sont à envoyer à l’adresse suivante colloque.adaptations2019@gmail.com . Elles comporteront : le titre de la communication, un résumé de 500 mots maximum et une brève notice biobibliographique précisant votre affiliation institutionnelle.

  • Date limite des propositions : 30 avril 2019

  • Réponse du comité scientifique : 17 juin 2019

Les contributions à ce colloque pluridisciplinaire prendront la forme de communications universitaires de 20 minutes.

La participation au colloque peut se faire par vidéoconférence, comme il est prévu une publication des actes du colloque.

Comité d’organisation

  • Jean-Georges Chali (PU, Université des Antilles, Martinique)
  • Patricia Donatien (PU, Université des Antilles)
  • Chantal Maignan (MCF, Université des Antilles)
  • Clarissa Charles-Charlery (Dr. Université des Antilles, Martinique)
  • Les doctorants en Lettres de l’Université des Antilles
  • Les doctorants en Littérature anglaise de l’Université des Antilles

Comité scientifique 

  • Laura Cassin (MCF, Université des Antilles, Guadeloupe)
  • Sylvie Chalaye (PU, Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Jean-Georges Chali (PU, Université des Antilles, Martinique)
  • Patricia Donatien (PU, Université des Antilles, Martinique)
  • Chantal Maignan (MCF, Université des Antilles, Martinique)
  • Yolaine Parisot (PU, Paris-Est Créteil)
  • Rodolphe Solbiac (MCF, Université des Antilles, Martinique)

Catégories

Lieux

  • Université des Antilles
    Schœlcher, Martinique (97233)

Dates

  • mardi 30 avril 2019

Mots-clés

  • littérature, adaptation, espace américano-caraïbe, stratégie, intertextualité

Contacts

  • Jean-Georges Chali
    courriel : colloque [dot] adaptations2019 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jean-Georges Chali
    courriel : colloque [dot] adaptations2019 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Adaptations des textes littéraires américano-Caraïbes : formes et enjeux », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 07 mars 2019, https://calenda.org/585890

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal