HomeSaigon, an eyewitness of history through archives

Saigon, an eyewitness of history through archives

Saigon, témoin de l'histoire à travers les archives

*  *  *

Published on Thursday, April 18, 2019 by Céline Guilleux

Summary

À travers une histoire riche en rebondissements au cours du XXe siècle, Saigon présente de nombreuses facettes inédites qu’il convient de mettre à jour et d’analyser. Grâce aux archives, les chercheurs redécouvrent aujourd’hui celle que l’on nommait autrefois « la perle de l’Extrême-Orient » et mesurent à la fois l’évolution et l’expansion de la ville, d’une situation coloniale à la cité-province actuelle. Pour suivre pas à pas ces transformations sociales, politiques, économiques, une très riche documentation est désormais disponible principalement en France, au Viêt-Nam et aux États-Unis. Ces sources constituent en effet le matériau de base pour entreprendre une recherche historique, géographique et plus largementen sciences sociales. Archives administratives, dessins, plans etcartes, photothèque, images fixes ou animées, institutionnelles ou privées, elles sont nombreuses et souvent dispersées. Elles constitueront le coeur de cette journée d’étude sur Saigon.

Announcement

Argumentaire

Poumon économique du Viêt-Nam, véritable pôle d’attractivité en Asie du Sud-Est, Hô Chi Minh-ville, anciennement Saigon, a été fondée il y a 320 ans par un seigneur local, membre de la dernière dynastie des Nguyên. Identifié par les missionnaires, ce petit port de pêcheurs fut conquis par les Français le 17 février 1859. L’importance stratégique du lieu, à la fois maritime, militaire et économique, apparut clairement aux marins. Tour à tour, les amiraux-gouverneurs s’attachèrent à en faire une ville coloniale moderne. Dynamisme économique, modernité urbaine, émergence d’un espace public franco-vietnamien vont constituer pendant des décennies l’essence même de cette ville. À travers une histoire riche en rebondissements au cours du XXe siècle, Saigon présente de nombreuses facettes inédites qu’il convient de mettre à jour et d’analyser. Grâce aux archives, les chercheurs redécouvrent aujourd’hui celle que l’on nommait autrefois « la perle de l’Extrême-Orient » et mesurent à la fois l’évolution et l’expansion de la ville, d’une situation coloniale à la cité-province actuelle. Pour suivre pas à pas ces transformations sociales, politiques, économiques, une très riche documentation est désormais disponible principalement en France, au Viêt-Nam et aux États-Unis. Ces sources constituent en effet le matériau de base pour entreprendre une recherche historique, géographique et plus largementen sciences sociales. Archives administratives, dessins, plans etcartes, photothèque, images fixes ou animées, institutionnelles ou privées, elles sont nombreuses et souvent dispersées. Elles constitueront le coeur de cette journée d’étude sur Saigon.

Programme

  • 09h Accueil des participants
  • 9h15 Mot d’accueil par Pierre Laugeay |chef du Service historique de la Défense (SHD)
  • 9h25 Présentation de la journée d’étude et des interventions de la matinée | Pierre Chancerel (SHD)
  • 9h40 Les fonds de l’iconographie aérienne | Bruno Berteau (SHD)

Les fonds de photos aériennes conservés par le Service historique de la Défense sont de riches compléments aux documents cartographiques utilisés par les chercheurs. Le fonds Indochine est en cours de numérisation et sera progressivement mis en ligne sur le portail internet Virtual Saigon.

  • 10h00 L’Indochine vue du ciel, 1943-1956 | Estelle Senna (IAO)

Les clichés réalisés par ou pour l’armée française, conservés aujourd’hui par le CIPAA forment un corpus exceptionnel. Leurs échelles (entre 1/5000 et 1/25 000) ouvrent la possibilité d’une exploitation technique contemporaine en reconstruisant des orthophotographie scomparables et superposables à l’imagerie satellite actuelle.

  • 10h30 Questions / Réponses

Pause

  • 10h45 Une évocation de Saigon à travers quelques sites religieux| Pascal Bourdeaux (EPHE)

Cette communication se propose d’aborder la ville sous l’angle de la géographie religieuse pour en montrer la richesse et la complexité. Deux sites viendront illustrer notre compréhension des évolutions urbaines et des pratiques religieuses : le temple protestant français et la pagode Vinh Nghiêm

  • 11h10 Les fonds du Centre nationales du Viêt-Nam, Centre n°2 à Hô Chi Minh-ville | (AVN)
  • 11h35 Les 9 vies du Théâtre de Saigon |François Guillemot (IAO)

Depuis sa construction en 1898, le théâtre de la ville de Saigon a épousé les soubresauts politiques et sociaux de la ville. Ce récit visuel propose une pérégrination commentée des principaux moments clés de ce monument emblématique en contexte colonial et postcolonial.

  • 12h00 Questions / Réponses
  • 12h30 – 13h45 Déjeuner libre
  • 13h45 Présentation des interventions de l’après-midi |François Guillemot (IAO)
  • 14h00 Le port de Saigon pendant la période coloniale : les sources disponibles aux ANOM | Olivia Pelletier (ANOM)

A partir d’un exposé illustré par les différents types de documents conservés aux ANOM (archives papier, cartes, plans, photographies, presse, ouvrages de bibliothèque) présentation d’un panel des sources relatives à l’histoire du port de Saigon entre 1858 et1954.

  • 14h30 Saigon aux Archives diplomatiques : sources écrites et iconographie| Jean-Philippe Dumas, Grégoire Eldin et Florie Croibier-Muscat (MEAE)

Les Archives des Affaires étrangères conservent non seulement des papiers privés etdes collections photographiques de diplomates ayant été en poste à Saigon au XIXe siècle, mais aussi des archives publiques, de plus en plus abondantes à partir de 1945.

  • 15h00 Questions / Réponses
  • 15h15 L’arsenal de Saigon au prismedes archives de la marine nationale | Cyril Canet (SHD)

Les archives de la Marine nationale sont conservées au Centre historique des archives par la division de la Marine nationale. Elles comprennent notamment les archives relatives à l’administration de Saigon, les amiraux ayant été gouverneurs de l’Indochine pendant plusieurs décennies.

  • 15h45 L’importance stratégique du port de Saigon pendantl’occupation française | Mme Quoc-Thanh Nguyen (IAO)

Depuis 1860, le port commercial de Saigon n’a cessé de s’agrandir. Pendant l’occupationfrançaise, le port était divisé en 3 parties, le port de guerre, le port maritime et leport fluvial. Cette communication se propose d’en revisiter l’évolution économique et stratégique.

  • 16h15 Cholon : ville chinoise et centre économique du Saigoncolonial | Laurent Gédéon (IAO)

Née en 1778 sous l’impulsion d’une colonie de migrants chinois, Cholon est rapidement devenue le centre commercial le plus important de Basse-Cochinchine. Un certain nombre de lieux et de bâtiments emblématiques rappellent aujourd’hui encore son rôle économique majeur à l’époque française.

  • 16h45 Questions / Réponses
  • 17h00 Conclusion par le commandant Ivan Cadeau (SHD)

Places

  • Salons du pavillon de la reine - Château de Vincennes
    Vincennes, France (94)

Date(s)

  • Tuesday, May 21, 2019

Keywords

  • saigon, indochine, archive, photographie aérienne, asie du sud-est, hô chi minh-ville

Contact(s)

  • Clotilde Sablon du Corail
    courriel : clotilde [dot] sablon-du-corail [at] intradef [dot] gouv [dot] fr

Information source

  • Clotilde Sablon du Corail
    courriel : clotilde [dot] sablon-du-corail [at] intradef [dot] gouv [dot] fr

To cite this announcement

« Saigon, an eyewitness of history through archives », Study days, Calenda, Published on Thursday, April 18, 2019, https://calenda.org/603135

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal