HomeCreation in psychiatric environments: objects in process?

Creation in psychiatric environments: objects in process?

Créés en milieu psychiatrique : des objets en instance

The troubled status of institutional art

*  *  *

Published on Friday, April 19, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Depuis plus de deux siècles, des objets sont créés en institutions psychiatriques et autres lieux de soin. Ils sont de toutes sortes, dessins, peintures, modelages et sculptures, écrits, tapisseries…etc., et de tous formats. Faute de statut administratif qui pourrait définir leur place et les devoirs de l’institution les concernant, ils restent des passagers clandestins, des objets en instance. Ne nous sont souvent parvenus que des rescapés, sauvés de la destruction et de l’oubli par des initiatives individuelles : collectes à des fins diverses, collections privées et publiques. Plus récemment, les ateliers d’art-thérapie ont officialisé la création dans les lieux de soin, sans que leurs objets n’aient davantage de statut. Les questions essentielles, éthiques et juridiques, concernant les créations et leurs auteurs restent posées : leur présence, leur fonction, leur avenir ? Et qui en décide ?

Announcement

Argumentaire

Depuis plus de deux siècles, des objets sont créés en institutions psychiatriques et autres lieux de soin.

Ils sont de toutes sortes, dessins, peintures, modelages et sculptures, écrits, tapisseries…etc., et de tous formats.    

D’abord négligés, relégués dans des lieux d’exclusion et dans l’exil de la raison, certains doivent à quelques passeurs d’avoir franchi la ligne de démarcation, celle des murs institutionnels, mais aussi celle séparant l’art officiel de « l’art des fous ».

Les passeurs furent soignants, puis artistes et écrivains, bientôt suivis par des chercheurs, psychologues, psychanalystes, historiens d’art… etc. Au passage, ils ont apposé leur propre marque sur ces objets qui, à l’extérieur des lieux de soin, ont pris différentes dénominations. Objets d’étude pour la psychopathologie de l’expression, ou élevés au rang d’œuvres d’art, ils ont surtout suscité  des débats passionnés et polémiques durant le XXème siècle et qui se poursuivent aujourd’hui.    

Faute de statut administratif qui pourrait définir leur place et les devoirs de l’institution les concernant, ils restent des passagers clandestins, des objets en instance. Ne nous sont souvent parvenus que des rescapés, sauvés de la destruction et de l’oubli par des initiatives individuelles : collectes à des fins diverses, collections privées et publiques.

Plus récemment, les ateliers d’art-thérapie ont officialisé la création dans les lieux de soin, sans que leurs objets n’aient davantage de statut.  

Les questions essentielles, éthiques et juridiques, concernant les créations et leurs auteurs restent posées: leur présence, leur fonction, leur avenir ? Et qui en décide ?   

De nos réponses à ces questions dépendent leur accueil et leur intégration dans notre patrimoine.   

Programme

Ces journées sont organisées avec l’EPSM de l’agglomération lilloise et le LaM (Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut)qui nous accueillera le samedi matin.

Jeudi 23 mai 2019

Au centre culturel de l’EPSM de l’agglomération lilloise

Site de Saint-André - 1 rue Lommelet, 59350 Saint-André-lez-Lille

13H30 • accueil café

14H00 • ouverture du colloque

  • Docteur Christian Müller, président de la CME de l’EPSMal
  • Jean-Marie Maillard, directeur général de l’EPSMal
  • Silke Schauder, présidente de la SFPE-AT, professeur de psychologie clinique et psychopathologie à l’UPJV, Amiens
  • Alice Gradel, conseillère action culturelle et territoriale, Affaires interministérielles (DRAC des Hauts-de-France)

14H15 • Droit d’auteur et patients en institution

Conférence de Marie Cornu, directrice de recherche au CNRS, Institut des sciences sociales du politique, ENS Cachan, suivie d’une table ronde ouverte aux questions concrètes, souvent d’ordre éthique, qui se posent dans nos différentes pratiques avec

  • Bernadette Grosyeux, présidente de l’association EgArt,
  • Michel Ternoy, psychologue, Savine Faupin, conservatrice en chef au LaM,
  • Christophe Boulanger, attaché de conservation au LaM,
  • Béatrice Chemama-Steiner, psychiatre, psychanalyste, membre du Bureau de la SFPE-AT. - Discussion avec la salle

15H30 • Histoire de l’œuvre, temps du patrimoine

Modératrice : Silke Schauder

  • Interventions de 20 minutes suivies d’une discussion avec la salle
  • Chemin faisant…Lise Maurer, psychiatre des hôpitaux, psychanalyste,
  • La « Robe de la Reine », de l’hôpital de Maison Blanche à celui de Ville-Evrard, Baptiste Brun, maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université Rennes 2, Bernadette Chevillion, psychologue clinicienne, administratrice de la SERHEP
  • Quels objets? Anne Boissière, professeure, esthétique, université de Lille
  • (In)stances pour relever les œuvres dérangeantes Jean-Pierre Martineau, professeur honoraire de psychologie clinique et de psychopathologie, université Paul Valéry, Montpellier, membre du CA de la SFPE-A

17H30 • cocktail dinatoire dans les jardins thérapeutiques de l’EPSM

18H30 • projection du film Le sous-bois des insensés, une traversée avec Jean Oury

Un film de Martine Deyres, suivi d’un débat avec la réalisatrice

Modérateur : Jean-Pierre Royol

Vendredi 24 mai 2019

Au centre culturel de l’EPSM de l’agglomération lilloise

Site de Saint-André - 1 rue Lommelet, 59350 Saint-André-lez-Lille

—        09H00 • objets créés, projet institutionnel de l’epsm

Modérateur : Docteur Youssef Mourtada

Interventions de 20 minutes suivies d’une discussion avec la salle

  • Stagiaire au Trusquin : producteur d’objets, acteur de ses projets, Noémie Bonin, éducatrice technique spécialisée de l’EPSMal
  • Conserver et partager : l’éthique au cœur de la création d’une artothèque, Maud Piontek, responsable de la communication et de la culture à l’EPSMal, Christelle Rémy, responsable du centre de documentation de l’EPSMal
  • Au sujet de l’objet, Marjorie Joyez, ergothérapeute, EPSMal Edith Vandenabeele, psychologue, EPSMal Discussion avec la salle

10H30 • pause café

11H00 • Les œuvres produites en art-thérapie : Devenir, statut, recherches

Modérateur : Docteur François Granier

Interventions de 20 minutes suivies d’une discussion avec la salle

  • Les œuvres produites en séance d’art-thérapie : quel devenir et vers quel statut ? Colette Larcanché-Noël, art-thérapeute, fondatrice et directrice de l’Association Régionale d’Art-Thérapie du Nord-Pas-de-Calais, Puzzle
  • Des créations libres aux épreuves expressives : Réflexions épistémologiques et méthodologiques, Lony Schiltz, directrice du laboratoire de psychologie clinique, Hôpital Kirchberg, Luxembourg
  • Finalités des créations et destin des productions dans un atelier de libre expression en institution psychiatrique, Michel Ternoy, psychologue de la fonction publique hospitalière, docteur d’état ès lettres et sciences humaines, vice-président de la SIPPS Jean-Marie Barthélémy, docteur ès lettres et sciences humaines, professeur honoraire de psychopathologie et psychologie clinique, université Savoie-Mont-Blanc

13H00 • déjeuner au self

14H00 • Mémoire des pratiques

Modérateur : Jean-Pierre Martineau

Interventions de 20 minutes suivies d’une discussion avec la salle

  • Créations en psychiatrie : une existence temporelle à part ? Flavie Beuvin, art-thérapeute, doctorante en esthétique
  • La conservation des productions en art-thérapie : entre illusion et nécessité, François Granier, psychiatre, président d’honneur de la SFPE-AT
  • Restitution du projet Idex pluriart, Martine Corral-Regourd, professeur en sciences de l’information et de la communication à l’université Toulouse Capitole Camille Klein, consultante en communication

15H30 • pause café

16H00 • Penser des lieux d’hospitalité

Modérateur : Dr Christophe Paradas

Interventions de 20 minutes suivies d’une discussion avec la salle

  • La Construction Perrine Le Querrec, écrivaine
  • Pour une renaissance des anonymes Jean-Pierre Royol, psychologue, directeur de Profac, membre du Bureau de la SFPE-AT
  • Un objet pour être Youssef Mourtada, pédo-psychiatre, vice-président de la SFPE-AT
  • Mémoire, traces et patrimoine Bruno Péquignot, sociologue, professeur émérite à l’université Sorbonne nouvelle Paris-3

Samedi 25 mai 2019

Au LaM, Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut

1 allée du Musée 59650 Villeneuve d’Ascq

10H00 • Objets créés, projet institutionnel du lam

Visites, ateliers thématiques, avec Savine Faupin,

Christophe Boulanger, Claudine Tomtzak, Gaye-Thaïs Florent.

12H00 • pause déjeuner libre

13H00 • projection du film les heures heureuses Un film de et avec Martine Deyres, suivi d’un débat

Réservation

Gratuit, places limitées, réservation obligatoire.

Places

  • Centre culturel EPSM de l’agglomération lilloise - 1 rue Lommelet
    Saint-André-lez-Lille, France (59)

Date(s)

  • Thursday, May 23, 2019
  • Saturday, May 25, 2019
  • Friday, May 24, 2019

Attached files

Keywords

  • art, psychiatrie

Contact(s)

  • Jean-PIerre Royol
    courriel : psyroyol [at] gmail [dot] com

Information source

  • Jean-PIerre Royol
    courriel : psyroyol [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Creation in psychiatric environments: objects in process? », Colloquium, Calenda, Published on Friday, April 19, 2019, https://calenda.org/604445

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal