Calenda - The calendar for arts, humanities and social sciences

Veduta – Paysages, perspectives et panorama

Séminaire d’histoire de l’art vénitien 2019

*  *  *

Published on Friday, April 12, 2019 by Elsa Zotian

Summary

Voir Venise et son profil si singulier, fixer le cadre et la mettre dans une boîte : ce topos des voyageurs et des amateurs de la Sérénissime explique à la fois sa fortune historique et son infortune touristique. C’est pourtant dans ce territoire qui englobe la cité lagunaire et sa terra ferma que s’est aussi élaborée la notion même de veduta et de paysage. Une vue construite par le regard, en premier lieu, en tant que genre pictural, progressivement autonome de Bellini et Cima à Giorgione et Titien, dans un registre humaniste et littéraire ; mais aussi comme nouvel enjeu architectural et spatial. D’autres esprits plus scientifiques tâcheront d’élaborer, de recréer astucieusement ce que la vue offre à Venise depuis ses postes d’observation singuliers qu’offrent canaux, balcons, campaniles, jusqu’à ces fameuses altane. Patrie du premier travelling, Venise et son territoire restent un terrain d’expérimentation innovant, du Mondo nuovo aux dernières expériences de visualisation spatio-temporelles par le numérique proposées par le Venise Time Machine Project. C’est à cette « fabrique de la vision », pour reprendre la belle expression de Carlo Montanaro, que convie ce séminaire vénitien.

Announcement

Séminaire d’histoire de l’art vénitien 2019 co-organisé par l'École du Louvre et l'Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti.

Présentation

Fruit d’une étroite collaboration entre l’École du Louvre et l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti, ce séminaire annuel, concentre ses sujets d’étude sur des aspects particuliers de l’art vénitien conservé en Vénétie ou dans des collections étrangères. Chaque session comporte des conférences de spécialistes de renommée internationale et des visites conférences d’illustration sous la conduite de conservateurs ou de professeurs. La participation active des étudiants est sollicitée par des présentations monographiques d’œuvres au cours des visites. Une bibliographie et des consignes méthodologiques sont fournies aux participants lors de leur inscription.

Argumentaire

Voir Venise et son profil si singulier, fixer le cadre et la mettre dans une boîte : ce topos des voyageurs et des amateurs de la Sérénissime explique à la fois sa fortune historique et son infortune touristique. C’est pourtant dans ce territoire qui englobe la cité lagunaire et sa terra ferma que s’est aussi élaborée la notion même de veduta et de paysage.

Une vue construite par le regard, en premier lieu, en tant que genre pictural, progressivement autonome de Bellini et Cima à Giorgione et Titien, dans un registre humaniste et littéraire ; mais aussi comme nouvel enjeu architectural et spatial lorsque le génie de Palladio, revisitant le modèle de la villa antique, et ses acolytes décorateurs (Veronese, Tiepolo…), jouèrent d’un lien nouveau entre intérieur et horizon rural, ménagèrent des ouvertures, des perspectives, des liaisons entre la demeure et son environnement pour le plaisir de la delectatio et sa symbolique. De ce phénomène de dialogue et d’appropriation du paysage, la Villa Rotonda constitue une forme d’épicentre rayonnant, paradigmatique. Son autre pendant, théâtral cette fois, est le Teatro Olimpico de Vicence qui montre comment la vision vénète, dramaturgique s’il en est, compose, met en scène les lieux, de Tintoret à Fortuny, en passant par Giacomo Torelli et ses machines scénographiques.

D’autres esprits plus scientifiques tâcheront d’élaborer, de recréer astucieusement ce que la vue offre à Venise depuis ses postes d’observation singuliers qu’offrent canaux, balcons, campaniles, jusqu’à ces fameuses altane. Les premières représentations cartographiques de la ville, patrie de grands voyageurs, montrent déjà un regard technique élaboré lorsque Jacopo de Barbari réalise en 1500 sa grandiose vue perspective gravée. Cette exploration topographique ne cessera d’être éprouvée avec de nouvelles ambitions, tantôt mémorielles, tantôt poétiques, tantôt documentaires. Les Vedutistes du Settecento avec de nouveaux outils telle la camera oscura, créeront des retranscriptions singulières qui raviront les collectionneurs du Grand Tour. Patrie du premier travelling, Venise et son territoire restent un terrain d’expérimentation innovant, du Mondo nuovo aux dernières expériences de visualisation spatio-temporelles par le numérique proposées par le Venise Time Machine Project. C’est à cette « fabrique de la vision », pour reprendre la belle expression de Carlo Montanaro, que convie ce séminaire vénitien.

Le programme intègre des conférences de spécialistes internationaux et des visites conduites par les responsables scientifiques des collections : il combine histoire sociale et économique de l’art, histoire des formes, histoire religieuse, historiographie, histoire matérielle des œuvres…

Conditions de participation

Le séminaire se tiendra du 27 juin au 3 juillet 2019.

Ils’adresse aux étudiants en histoire de l’art de second et troisième cycles des institutions françaises et étrangères. Il se déroule indifféremment en français et en italien.

Le droit d’inscription est de 180 euros.

Les candidatures devront être soumises en ligne via le formulaire disponible sur le site : www.ecoledulouvre.fr/international/seminaires-internationaux/venise

 avant le 22 avril 2019

Le programme sera accessible courant avril à cette adresse : www.ecoledulouvre.fr/international/seminaires-internationaux/venise

Télécharger l’affiche

Informations

international@ecoledulouvre.fr

01.55.35.18.52 (international)

Comité en charge de la sélection des candidatures

  • Mme Natacha Pernac, Maître de conférences en histoire de l'art moderne, Directrice des études, Ecole du Louvre
  • Mme Giovanna Palandri, Chancelière, Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti
  • Mme Delphine Cayrel, Responsable du Service des relations internationales, Ecole du Louvre

Places

  • Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti. Palazzo Loredan. Campo Santo Stefano. 2945
    Venice, Italian Republic (30124)

Date(s)

  • Monday, April 22, 2019

Attached files

Keywords

  • veduta, École du Louvre

Contact(s)

  • Delphine Cayrel
    courriel : international [at] ecoledulouvre [dot] fr

Information source

  • École du Louvre Service des relations internationales
    courriel : international [at] ecoledulouvre [dot] fr

To cite this announcement

« Veduta – Paysages, perspectives et panorama », Seminar and workshop, Calenda, Published on Friday, April 12, 2019, https://calenda.org/606118

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal