HomeAfro-decolonial perspectives - practical and theoretical issues

Afro-decolonial perspectives - practical and theoretical issues

Perspectives afro-décoloniales. Enjeux pratiques et théoriques

Representations of Africans and Afro-descendants in school manuals

« Représentations des Africains et personnes d’ascendance africaine dans les manuels scolaires »

*  *  *

Published on Wednesday, April 24, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Ce colloque-atelier est le fruit des résultats d'un précédent colloque qui a eu lieu à Saint-Louis à l'université Gaston Berger au Sénégal. Son objectif ne sera pas la création de manuels scolaires au format papier mais la création d’une plateforme digitale où les membres du réseau pourront mettre en ligne des supports de tous types (textes, photos, vidéos, audio, peintures, etc.) en rapport avec les cultures africaines et afro-diasporiques. Ainsi, chaque enseignant, animateur culturel, artiste, éducateur aura accès aux sources primaires partout dans le monde. Cependant, cette initiative n’empêche pas à postériori la création de livres au format papier. C’est pourquoi l’optique de cette rencontre sera beaucoup plus ciblée sur les pratiques pédagogiques et didactiques.

Announcement

Présentation

Antécédents

Le séminaire de Paris Ouest Nanterre

En juin 2015 un séminaire de recherches a été organisé par le CRIIA-GRELPP du département d’études Ibériques et Ibero-américaines de l’Université de Paris Nanterre. L’objectif de ce séminaire était de réfléchir sur le champ d’études hispanistes et la question afrodescendante.

Les thèmes abordés furent l’enseignement de l’espagnol dans les pays africains, l’insertion de contenus afrohispanistes dans les livres scolaires, des études sur différents auteurs, artistes, peintres qui représentent dans leurs œuvres les Afrodescendants aussi bien en “Amérique Latine” qu’en Guinée Equatoriale, ou aussi l’invisibilité dont ils souffrent et la question raciale en « Amérique latine ».

Le séminaire s’est terminé par une table ronde en guise de synthèse de la journée. Face à la réussite et surtout à l’intérêt montré pour ce séminaire (une quinzaine de participants d’Europe, d’Afrique et d’Amérique Latine) nous avons décidé d’aborder la question du suivi du séminaire.

Par rapport au sujet que nous allions aborder lors de notre prochaine rencontre, une thématique a recueillie un consensus assez large tant la question semble urgente : réfléchir à la création de livres scolaires, mais surtout proposer des livres qui correspondent aux apprenants de l’ Afrique ou de la diaspora africaine. Pouvons-nous continuer à offrir et à utiliser des livres scolaires qui reflètent essentiellement des contenus eurocentristes en évacuant de ce fait toute l’histoire de l’Afrique et des Afrodescendants malgré leur poids démographique sur le plan mondial ( en « Amérique Latine » on recense près de 30% de population afrodescendante…).

Le futur colloque prétendait être à la fois théorique, c’est à dire, réfléchir sur le contenu des livres scolaires, et pratique dans le but de créer de nouveaux livres avec une perspective afrodécoloniale (c’est-à-dire une juste représentation des africains et des personnes d’ascendance africaine)

Lors de la clôture de notre séminaire de 2015, nous nous sommes interrogés sur le lieu où se tiendrait ledit colloque car une bonne partie des chercheurs qui travaillent sur cette thématique sont d’Afrique ou d’Amérique Latine, et ceci implique des problèmes de logistique et de visa. … La géopolitique du savoir étant un privilège des pays du nord, il était nécessaire de renverser le Centre du Nord et placer les Périphéries du Sud au Centre… C’est pour ces raisons pratiques et politiques que le colloque serait organisé en Afrique, point de départ de nos aventures épistémologiques …

Le colloque de Saint-Louis du Sénégal

Le colloque a eu lieu du 02 au 06 mai 2017 au sein de l’université Gaston Berger. Quarante chercheurs, quelques non académiques, des professeurs de l’enseignement secondaire et des étudiants y ont participé. Toutes les communications portaient sur la question des manuels scolaires et illustraient la philosophie du colloque : présenter des réflexions épistémologiques mais aussi des actions concrètes pour la modification des manuels scolaires.

L’objet des débats a concerné les zones socio-culturelles suivantes : Afrique (Sénégal, Côte d’ivoire, Gabon, Cameroun, Mozambique, Angola, Guinée Bissau), Europe (France, Espagne, Italie), Amérique (Colombia, México, Brasil).

L’organisation du colloque s’est faite à partir de deux mouvements réflexifs. Chaque matin, des sessions plénières d’ordre épistémologiques accompagnées d’exemples concrets ont eu lieu, et durant l’après-midi, des ateliers où les participants ont dû réfléchir à la problématique de la création de manuels scolaires. Neuf sessions de trois ateliers ont eu lieu :

  1. Comment représenter L’Afrique et sa diaspora dans les manuels scolaires « latino-américains » et comment représenter « l’Afro-Amérique latine » dans les manuels scolaires africains ?
  1. Les livres d’Espagnol et de Portugais Langue Etrangère et la représentation des Africains et des personnes d’ascendance africaine.
  1. La représentation des Africains et des personnes d’ascendance africaine dans les manuels scolaires en Afrique.

Les ateliers avaient pour objectif de faire l’état de la question et de proposer à la fin du colloque des pistes de réflexions et d’élaboration de nouveaux livres scolaires. Les travaux du second colloque ont permis d’avancer des pistes pour la prochaine rencontre au Brésil en octobre 2019.

Le colloque de Salvador da Bahia, Brésil

Cette troisième rencontre est le fruit des résultats du précédent colloque qui a eu lieu à Saint-Louis. Son objectif ne sera pas la création de manuels scolaires au format papier mais la création d’une plateforme digitale où les membres du réseau pourront mettre en ligne des supports de tous types (textes, photos, vidéos, audio, peintures, etc.) en rapport avec les cultures africaines et afro-diasporiques.

Ainsi, chaque enseignant, animateur culturel, artiste, éducateur aura accès aux sources primaires partout dans le monde. Cependant, cette initiative n’empêche pas à postériori la création de livres au format papier.

C’est pourquoi l’optique de cette deuxième rencontre sera beaucoup plus ciblée sur les pratiques pédagogiques et didactiques que celle du second colloque.

Ci-dessous les thèmes des ateliers pour lesquels nous aimerions recevoir des propositions :

1-Oraliture afrodiasporique dans l’enseignement (pratiques didactiques multiples)

2-Diversité culturelle, interculturalité et enseignement

3- Expériences dans les enseignements sur l’Afrique et ses diasporas

4-L’Afrique et l’Afro-Amérique dans les programmes scolaires

Critères de réception des propositions:

  • Préciser l’atelier pour lequel la proposition est envoyée
  • Être en train de travailler concrètement en classe sur des thèmes et des pratiques décoloniales en relation avec la représentation des Africains et des personnes d’ascendance africaine (citer des sources, des documents inédits, oraux, écrits, filmiques… qui pourront servir dans les pratiques éducatives)
  • Envoyer une proposition (une page maximum) en y incluant un résumé des activités ou ateliers réalisés en classe avec une très brève présentation biographique
  • Le travail peut se référer à tous les niveaux et milieux éducatifs

Délai d’envoi

Les propositions sont à envoyer jusqu’au mercredi 30 Mai 2019 à cette adresse: afrodecolonial@gmail.com

Préciser dans l’objet du courriel l’atelier choisi pour lequel la proposition est envoyée. Exemple :

Objet : 1- Oraliture afrodiasporique dans l’enseignement (pratiques didactiques).

Réponses : 15 juin 2019

Coordination generale

  • Juliana Barreto Farias (UNILAB-Campus dos Malês-UNEB-BA,Brasil)
  • Fábia Barbosa Ribeiro (UNILAB-Campus dos Malês- BA/UNIFESP-Guarulhos-SP, Brasil)
  • Maria Aparecida Oliveira Lopes (UFSB-Brasil)
  • Sébastien Lefèvre (Université Gaston Berger, Saint Louis, Senegal/Université Paris Nanterre, França)
  • Christian Hounnouvi Coffi(Université de Nantes, França)
  • Michel Feugain (Université Catholique de Lille, França)
  • Fabiana Carneiro da Silva (UFSB-Brasil)

Comité local d'organisation

  • Juliana Barreto Farias (UNILAB-Campus dos Malês-Bahia, Brasil-UNEB-Bahia)
  • Fábia Barbosa Ribeiro (UNILAB-Campus dos Malês-BA/UNIFESP-Guarulhos-SP)
  • Alexandre António Timbane (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Lídia Lima da Silva (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Detoubab Ndiaye (UNEB)

Comité scientifique

  • Alexandre António Timbane (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Ana Maria Dje (Université Houphouet Boigny, Abidjan, Costa do Marfim)
  • Bas'llele Malomalo  (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Catherine Tetteh (Melanin Foudation-Suiça)
  • Carolina García Ramírez (Universidad Pedagógica Nacional de Colombia)
  • Cibele Barbosa da Silva Andrade (Fundação Joaquim Nabuco, Recife, Brasil)
  • Christian Hounnouvi Coffi(Université de Nantes, França)
  • Daniel Kalfon (Universidad Tecnológica del Chocó-Diego Luis Córdoba-Colômbia)
  • Detoubab Ndaye (UNEB-Brasil)
  • Érika Bastos Arantes (UFF-Campos/RJ-Brasil)
  • Eugenio Nkogo-Ondo (Filósofo e escritor-Guiné-Equatorial/Espanha)
  • Fábia Barbosa Ribeiro (UNILAB-Campus dos Malês-Bahia, Brasil)
  • Fabiana Carneiro da Silva (UFSB-Brasil)
  • Fernando Proto Gutiérrez (EPR – Escuela del Pensamiento Radical (FAIA), Argentina)
  • Idalina Maria Freitas (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Joceneide Cunha (UNEB- Eunápolis)
  • Juliana Barreto Farias (UNILAB-Campus dos Malês-Bahia, Brasil-UNEB)
  • Lídia Lima da Silva (UNILAB-Campus dos Malês-BA)
  • Maria Aparecida Oliveira Lopes (UFSB-Brasil)
  • Maria Thedim-Goirand (Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3, França)
  • Michel Feugain (Université Catholique de Lille, França)
  • Michel Mbala, Lussunzi Vita (Universidade de Angola)
  • Patricia Teixeira Santos (UNIFESP)
  • Paul Mvengou Cruzmerino (Université Omar Bongo, Libreville, Gabão)
  • Rosemberg Ferracini (UFT)
  • Sandra Patrícia Guido (Universidad Pedagógica Nacional de Colombia)
  • Sébastien Lefèvre (Université Gaston Berger, Saint Louis, Senegal/Université Paris Nanterre, França)
  • Véronique Okome-Beka (Ecole Normale Supérieure de Libreville, Gabon / Instituto Cultural Hispano Lusófono (ICHL), Libreville, Gabão)
  • Vi-Makome Inongo (escritor, Espanha/Camarões)
  • Wilmer Villa (Universidad Distrital Francisco José de Caldas-Colômbia)
  • Mbare Ngom, (Morgan State University, USA)

Places

  • UNILAB
    Salvador, Brazil
  • Salvador da Bahia - UNEB
    São Francisco do Conde, Brazil

Date(s)

  • Thursday, May 30, 2019

Keywords

  • manuels scolaires, création manuels scolaires, représentations, africains, afrodescendants, afrodécolonial

Contact(s)

  • Sébastien Lefèvre
    courriel : patacune [at] gmail [dot] com

Information source

  • Sébastien Lefèvre
    courriel : patacune [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Afro-decolonial perspectives - practical and theoretical issues », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, April 24, 2019, https://calenda.org/607694

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal