HomeLa mort et les personnes trans et non binaires

La mort et les personnes trans et non binaires

« Frontières » Numéro thématique

*  *  *

Published on Friday, May 10, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Ce numéro de Frontières est l’occasion de croiser les perspectives historiques, anthropologiques, sociologiques, psychologiques et cliniques autour des déterminants sociaux, des situations de vie mais aussi de l’expérience intime de la mort pour les personnes trans et non binaires.

Announcement

Argumentaire

Les personnes trans et non binaires rompent avec les représentations classiques du genre et remettent en question sa naturalité. Ces personnes ne se sentent pas appartenir au genre qui leur a été assigné à la naissance et s'engagent, par nécessité existentielle ou sociale, dans des devenirs différents, des devenirs trans. Ces chemins minoritaires s’accompagnent de multiples vulnérabilisations et de contreréactions parfois violentes par leur entourage immédiat ou social. Pour n’en citer que quelques unes parmi celles qui ont été démontrées par la recherche récente, les taux de violences allant jusqu’au meurtre,les harcèlements induisant des pensées suicidaires et suicides effectifs, les prévalences d’infections au VIH qui seraient entre deux et vingt fois plus élevés que dans la population générale. L’expérience de vie des personnes trans est de ce fait toujours confrontée à un rapport explicite à la finitude, au danger, à la mort mais aussi à la renaissance. Car être trans c’est aussi réinventer une vie en dehors de ce qui est attendu et faire de la différence une création. Ce numéro est l’occasion de croiser les perspectives historiques, anthropologiques, sociologiques, psychologiques et cliniques autour des déterminants sociaux, des situations de vie mais aussi de l’expérience intime de la mort pour les personnes trans.

Direction du numéro

  • Denise Medico
  • Isabelle Wallach

Modalités de soumission

Les propositions doivent être déposées via la plateforme d'édition numérique de FRONTIÈRES ou par courriel (frontieres@uqam.ca) avant le 14 juin 2019.

  • FRONTIÈRES ne publie que des textes originaux et inédits qui, s’ils sont acceptés, ne devront pas être substantiellement repris ailleurs sans la permission expresse de la Revue.
  • Le textes soumis ne doivent pas dépasser 6000 mots (incluant la bibliographie et les notes de bas de page).
  • Le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans le Protocole de rédaction de FRONTIÈRES.
  • La soumission doit inclure un résumé et des mots-clés (anglais et français) ainsi que les noms, affiliations et adresse courriel des auteurs.

Chaque article est soumis à un comité de lecture scientifique. À la lumière de cette évaluation, le manuscrit est accepté tel quel ou est retourné à l’auteur afin qu’il produise une version finale, en tenant compte des recommandations faites.

Si l’évaluation est négative et si l’article ne correspond pas aux politiques rédactionnelles de la revue, il peut être refusé. ​

La Rédaction se réserve le droit d’apporter des corrections mineures concernant la langue, la ponctuation, les titres et sous-titres, ainsi que le protocole bibliographique.

La parution de ce numéro thématique est prévue en décembre 2019.

Subjects

Date(s)

  • Friday, June 14, 2019

Keywords

  • mort, personnes trans, personnes non binaires

Contact(s)

  • Rachel Brousseau
    courriel : frontieres [at] uqam [dot] ca

Information source

  • Rachel Brousseau
    courriel : frontieres [at] uqam [dot] ca

To cite this announcement

« La mort et les personnes trans et non binaires », Call for papers, Calenda, Published on Friday, May 10, 2019, https://calenda.org/612458

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal