HomeHistoires des services sociaux et du travail social en Provence (XIXe – fin XXe siècles)

*  *  *

Published on Monday, May 13, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Si Marseille et la Provence ont été l'objet de fort nombreuses investigations historiques, généralistes ou spécialisées, peu de travaux ont abordé de manière spécifique la question du développement des services sociaux et du travail social dans la région. Cette journée d'études se propose d'explorer les diverses formes qu'ils ont pu prendre et les différents acteurs et actrices qu'ils ont impliqués dans une histoire au long cours, allant de la seconde moitié du XIXe siècle à la fin du XXe siècle.

Announcement

Archives Municipales de Marseille / 18 – 19 novembre 2019

Argumentaire

Si Marseille et la Provence ont été l'objet de fort nombreuses investigations historiques, généralistes ou spécialisées, peu de travaux ont abordé de manière spécifique la question du développement des services sociaux et du travail social dans la région. Cette journée d'études se propose d'explorer les diverses formes qu'ils ont pu prendre et les différents acteurs et actrices qu'ils ont impliqués dans une histoire au long cours, allant de la seconde moitié du XIXe siècle à la fin du XXe siècle.

Une saisie sur le long terme.

La temporalité large retenue pour cette journée d'études permettra de saisir l'évolution des institutions d'aide et de service social impliquées dans ce territoire, de l’assistance à l'aide sociale, de la bienfaisance confessionnelle ou laïque à la naissance d’associations spécialisées. Ces formes ne s’excluant pas mutuellement, il s'agira par ailleurs de prendre acte de leur coexistence sur le territoire, et d'étudier comment se manifeste leur collaboration ou leur concurrence, y compris dans une éventuelle distinction des publics visés. Les travaux consacrés à la professionnalisation des actrices et acteurs du travail social, au développement des institutions de formation, aux investigations empiriques autour de l'avènement de l'aide sociale d'État dans ses applications au local, mais également des focus sur des périodes singulières de l'histoire sociale provençale, seront particulièrement bienvenus.

Des spécificités provençales ?

Au-delà d’un intérêt proprement documentaire, la saisie par le niveau local des diverses formes de travail social, et de leur évolution, semble indispensable à une étude fine de la situation de ce vaste territoire dans le cadre d’une institutionnalisation de l'aide sociale aux niveaux national ou départemental. Sans préjuger a priori d'une spécificité provençale, il s'agira de rendre compte de la particularité des formes associatives d'action sociale, confessionnelles ou laïques, qui se sont déployées en Provence. Le territoire provençal n'étant pas homogène – il présente même des configurations très contrastées, partagé entre basse et haute Provence, villes et campagnes, maillé de municipalités aux politiques diversifiées voire divergentes – l'intérêt se portera sur les particularités municipales et communales de ces institutions de service social, et sur les relations qu'elles entretiennent tant entre elles qu'avec celles exerçant à l’échelon national et international.

Des institutions diversifiées.

La diversité des formes de service et de travail social observable à l'échelle de la Provence fera l'objet d'une attention particulière. Ainsi, les communications présentant des services spécialisés – comme les aides aux immigrés, les services dévolus à l'enfance inadaptée ou aux pupilles, mais encore l'action sociale dans des espaces singuliers comme les bidonvilles ou le travail social communautaire – s'inscrivent tout à fait dans la démarche de cette journée d'études qui entend, plus qu’écrire une histoire linéaire du service social en Provence, en souligner les dynamiques et les particularités.

Ces institutions diverses, hétérogènes dans leurs formes et leurs organisations, impliquent divers acteurs dans les processus d'archivages dont elles sont l'objet. Les communications rendant compte d'initiatives particulières de mise en récit ou de traitement archivistique de ces institutions, tant associatives que relevant des administrations municipales, départementales ou régionales, seront donc les bienvenues.  Par ailleurs, outre les propositions d'historiens, les communications émanant de sociologues et de politistes sont par ailleurs attendues.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (environ 4000 signes), accompagnées d'une brève notice biographique et bibliographique de l'auteur, mentionnant institutions de rattachement et statut, doivent être adressées,

au plus tard le 26 juin 2019

par voie électronique, en format word, à :

isabelle.grenut@orange.fr  et  laure.mouchard@ehess.fr

Calendrier

26 juin 2019 : date limite pour l'envoi des propositions de communication

mi-juillet 2019 : retours des décisions

18 – 19 novembre 2019 : journées d'études

Coordination

* Isabelle GRENUT, TELEMMe / AMU (membre associée)

* Soizic MORIN, TELEMMe / AMU doctorante

* Laure MOUCHARD, Centre Norbert Elias / EHESS

* Henri PASCAL, Président du GREHSS

* Jean-Marie ZINGRAFF, TELEMMe / AMU (membre associé), membre du GREHSS

Places

  • Archives Municipales de Marseille, 10 Rue Clovis Hugues
    Marseille, France (13003)

Date(s)

  • Wednesday, June 26, 2019

Keywords

  • travail social, service social, Provence, aide sociale, histoire sociale

Contact(s)

  • Laure Mouchard
    courriel : laure [dot] mouchard [at] ehess [dot] fr

Information source

  • Laure Mouchard
    courriel : laure [dot] mouchard [at] ehess [dot] fr

To cite this announcement

« Histoires des services sociaux et du travail social en Provence (XIXe – fin XXe siècles) », Call for papers, Calenda, Published on Monday, May 13, 2019, https://calenda.org/614026

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal