AccueilAlassane Ouattara : le technocrate et le politique

*  *  *

Publié le mardi 14 mai 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Alassane Ouattara est un personnage clé de la politique ivoirienne de ces trente dernières années. Ce colloque invite des chercheurs de tout horizon à exposer des travaux originaux sur les enjeux économiques et sociaux de son engagement professionnel et politique. Historiens, géographes, philosophes, littéraires, linguistes de l’énonciation, analystes du discours, juristes, spécialistes des sciences politiques et de la communication, sociologues et économistes entre autres, devront dans leurs perspectives respectives étudier son action politique; les modalités pragmatiques et argumentatives de son discours ; la construction de son éthos ou image de soi ; ses stratégies de communication ; ses stratégies politiques comme opposant et gouvernant, etc.

Annonce

Dates et lieu

6-7-8 novembre 2019

Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI) - UFR Communication, Milieu et Société

Fondation Félix Houphouët Boigny pour la Recherche de la Paix

Premier colloque d’une série de symposiums sur les acteurs politiques majeurs  de Côte d’Ivoire en vue de l’institution d’un Observatoire National de la Vie et du Discours Politiques Ivoiriens (ONVDPI)

Porteurs du projet

Dr Dorgelès Houessou, Dr Daniel Klao, Dr Nanourougo Coulibaly

Argumentaire

Alassane Ouattara est un personnage clé de la politique ivoirienne de ces trente dernières années. Son impact sur la vision du monde de nombreux habitants de la Côte d’Ivoire en a fait un leader incontesté durant toute cette période au sein de sa formation politique et au-delà, à l’échelle nationale. Mais à quelle fin lui dédier un colloque international ? Son parcours politique fait de grâces, de disgrâces et de grâces nouvelles force l’étonnement quand on sait qu’il s’est toujours défendu d’être un « professionnel de la politique » alors que ce tropisme technocrate même lui était reproché par ses adversaires. Son identité nationale parfois mise en doute que n’a-t-il mobilisé comme stratégie pour riposter et résister dans une arène politique alors inconnue du fonctionnaire international qu’il était ? Ses alliances politiques dont on retiendra qu’il a beaucoup appris et tiré le meilleur ne sont-elles pas la preuve que l’apprenti politique d’alors a résolument fini par dépasser ses maitres ?

Aussi, d’emblée porteur d’une idéologie du vivre ensemble (Insiata, 2013) quel bilan faut-il dresser de ce mode de pensée et de gouvernance né de son exclusion continuelle des joutes électorales entre 1995 et 2000 et de la politique de l’ivoirité ? (Zoro-Bi, 2004) Cette philosophie intégrationniste et idéaliste du vivre ensemble aura-t-elle été éprouvée à l’aune de l’exercice de l’exécutif depuis 2011 comme le laisse sous-entendre Miran-Guyon (2017) ? Comment alors et pour quelles raisons doit-on considérer qu’une quelconque mutation conceptuelle régit-elle le vivre ensemble ? Autrement, quels rapports l’homme d’État entretient-il avec le pouvoir judiciaire voire le droit ? (Bovcon, 2014) Particulièrement lors des crises militaro-politique de 1999 (Konaté, 2003) et postélectorale de 2010 ? (Gagnon, 2013)

On l’aura compris, l’histoire de la Côte d’Ivoire depuis trente ans se confond pour partie à l’histoire d’Alassane Ouattara dont l’omniprésence dans le champ politique et médiatique lui aura permis de marquer durablement et d’infléchir au gré de maintes stratégies de communication mobilisées, l’actualité nationale. D’où l’adversité rencontrée par lui avec d’autant plus d’acuité (Houdin, 2015). Cependant, sa double casquette de technocrate et de politique dont il a argué pour se construire un éthos composite de compétence et de puissance, invite à une réflexion sur les discours prononcés et les actions d’envergure entreprises par lui durant son parcours d’homme d’État et d’opposant puis de chef d’État. Au nombre des concepts dont il est porteur et en tant que vision politique, le Rassemblement (Houessou, 2013 & 2014), l’houphouetisme et l’émergence ne manqueront pas de susciter interrogations et analyses non seulement du point de vue de leur considérant programmatique mai aussi en raison des valeurs doxiques qu’ils charrient dans l’imaginaire et les représentations sociales en Côte d’Ivoire. Un exemple évident de la polémique née desdites représentations sociales concerne les arguments en faveur de « Ouattara le bâtisseur » (Diabagaté, 2017) et ceux qui y rétorquent par la boutade : « On ne mange pas les ponts et le goudron » (Akindès, 2017).

Ce colloque se veut un rendez-vous scientifique d’échanges collégiaux. Des chercheurs de tout horizon sont donc invités à exposer des travaux originaux sur les enjeux économiques et sociaux de l’engagement professionnel d’Alassane Ouattara et de son investissement dans la politique nationale et internationale. Historiens, géographes, philosophes, littéraires, linguistes de l’énonciation, juristes, spécialistes des sciences politiques et de la communication, sociologues et économistes entre autres, devront dans leurs perspectives respectives étudier l’influence du technocrate et du politique sur la société ivoirienne au prisme de corpus rigoureusement délimités. La qualité des propositions de communication retenues relèvera exclusivement de leur pertinence scientifique et de leur adéquation au présent appel.

Les articles matriciels des communications devront porter sans exhaustivité sur les axes suivants :

  • L’action politique chez Alassane Ouattara
  • Les modalités pragmatiques et argumentatives du discours politique d’Alassane Ouattara
  • La construction de l’éthos ou image de soi chez Alassane Ouattara
  • L’éthique politique chez Alassane Ouattara
  • Les stratégies de communication et de campagne électorale chez Alassane Ouattara
  • Les stratégies politiques d’Alassane Ouattara comme opposant et gouvernant
  • Le « vivre ensemble » comme mode de pensée et de gouvernance
  • Le rassemblement, l’houphouétisme et l’émergence selon Alassane Ouattara
  • Les trajectoires d’Alassane Ouattara l’économiste
  • Les représentations fictionnelles et littéraires d’Alassane Ouattara constitutives d’un imaginaire social (caricatures ; surnoms ; mythes urbains etc.)

Modalités de soumission

Les articles matriciels des communications devront comporter :

  • Un titre,
  • Des références d’auteur(s) (Nom + prénoms + fonction + institution + adresse mail),
  • Un résumé de 100 mots
  • Un premier jet de l’article (12 à 15 pages, Time New Roman, caractère 12, interligne 1,5),
  • 5 mots clés,
  • L’axe de référence
  • Une bibliographie indicative.

Elles sont à envoyer conjointement aux trois adresses suivantes : coulyna@yahoo.fr / dorgeleshouessou@yahoo.fr / danielklao@yahoo.fr

Échéancier

  • 7 septembre 2019 : Date limite de réception des articles matriciels complets

  • 7 octobre 2019 : Notifications aux auteurs + diffusion lettres d’invitation & programme
  • 6-7-8 novembre 2019 : Colloque
  • 31 Décembre 2019 : Date limite de réception des articles définitifs
  • Mars 2020 : Publication des actes du colloque

Comité de pilotage

  • Professeur Bah Henri, Directeur de cabinet du président de l’université / chargé de la bonne Gouvernance, Université Alassane Ouattara
  • Professeur Anzoumana Ouattara, Doyen de l’UFR Communication, Milieu et Société, Université Alassane Ouattara
  • Professeur Ogni Kanga Benoit, Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan-Cocody

Coordination

  • Dr DorgelèsHouessou, Université Alassane Ouattara
  • Dr Daniel Klao, Université Alassane Ouattara
  • Dr Nanourougo Coulibaly, Université Félix Houphouët Boigny

Comité d'organisation

Secrétariat :

  • Dr Adjassoh Christian, Université Alassane Ouattara
  • Dr Adou Amadou Ouattara, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Akpangni Ernest, Université Alassane Ouattara
  • Dr Assué Yao Jean-Aimé, Université Alassane Ouattara
  • Dr Ayémien Mian Gérard, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Camara Mohamed, Université Alassane Ouattara
  • Dr Dao Sory, Université Alassane Ouattara
  • Dr Diama K’Monti Jessé, Université Alassane Ouattara
  • Dr Diarra Ali, Université Lorougnon Guédé
  • Dr Diarrassouba Abiba, Université Alassane Ouattara
  • Dr Gbakré Andoh Jean-Marie, Université Péléforo Gon Coulibaly
  • Dr Koffi Joel Jacquem, Université Alassane Ouattara
  • Dr Sidibé Moussa, Université Alassane Ouattara

Logistique

  • Dr Ahi Sebehié Claude, Université Alassane Ouattara
  • Dr Bah Danielle, Université Alassane Ouattara
  • Dr Dakoury Rodrigue Parfait, Université Alassane Ouattara
  • Dr Djaha Josué, Université Alassane Ouattara
  • Dr Dodo Jean-Claude, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Koffi Ehouman René, Université Alassane Ouattara
  • Dr Kouakou Ange, Université Alassane Ouattara
  • Dr N’guessan Jean-Marc, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Sawadogo Mathias, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Sidibé Moussa, Université Alassane Ouattara
  • Dr Traoré Bakary, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Youant Yves Marcel, Université Félix Houphouët Boigny
  • Dr Kouamé Alfred, Université Alassane Ouattara

Comité scientifique

  • Amossy Ruth, Professeure émérite, titulaire de la Chaire Henri Glasberg, Université de Tel Aviv (Israël)
  • Anzouma Ouattara, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Assi-Kaudjhis Joseph, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Bah Henri, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Coulibaly Adama, Professeur des universités, Université Félix Houphouët B. (Cocody, RCI)
  • Coulibaly Amara, Maitre de Conférences, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Dédomon Claude, Maitre de Conférences, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Diané Ambemou Oscar, Maitre de Conférences, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Dadié Djah Célestin, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Irié Bi Gohy Mathias, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Djako Arsène, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Irit Bak, Maitre de Conférences, Université de Tel Aviv (Israël)
  • Koné Diakaridia, Maitre de Conférences, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Kouabenan-Kossonou François, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Kouadio N’guessan Jérémie, Professeur des universités, Université Félix Houphouët Boigny  (Cocody, RCI)
  • Kouakou Jean-Marie, Professeur des universités, Université Félix Houphouët B. (Cocody, RCI)
  • Kouassi Kouamé Germain, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara (Bouaké, RCI)
  • Lezou Koffi Aimée-Danielle, Maitre de Conférences, Université Félix Houphouët Boigny  (Cocody, RCI)
  • Ly Ramata, Professeur des universités, Université Félix Houphouët Boigny (Cocody, RCI)
  • Mindié Mahan Pascal, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • N’goran Poamé Léa, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Obou Louis, Professeur des universités, Université Félix Houphouët-Boigny (Côte-d’Ivoire)
  • Poamé Lazare, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Sidibé Valy, Professeur des universités, Université Félix Houphouët Boigny  (Cocody, RCI)
  • Tchassim Koutchoukalo, Professeure des universités, Université de Lomé (Togo)
  • Toh Bi Tié Emmanuel, Maitre de Conférences, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Tossou Okri Pascal, Professeur des universités, Université d’Abomey-Calavi (Bénin)
  • Tououi-Bi Irié Ernest, Professeur des universités, Université Félix Houphouët B. (Cocody, RCI)
  • Tro Deho Roger, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)
  • Zigui Koléa Paulin, Professeur des universités, Université Alassane Ouattara  (Bouaké, RCI)

Indications bibliographiques

Akindès Francis, « On ne mange pas les ponts et le goudron » : les sentiers sinueux d’une sortie de crise en Côte d’Ivoire, dans Politique africaine 2017/4 (n° 148), pages 5 à 26.

Bouquet Christian et Kassi-Djodjo Irène, « L’élection présidentielle de 2015 en Côte d’Ivoire : une victoire pour Ouattara, mais pas un plébiscite », EchoGéo [En ligne], Sur le Vif, mis en ligne le 15 février 2016, consulté le 21 mars 2019. URL : http://journals.openedition.org/echogeo/14454 ; DOI : 10.4000/echogeo.14454.

Bovcon Maja, « The Progress in Establishing the Rule of Law in Côte d’Ivoire under Ouattara’s Presidency », Canadian Journal of African Studies/Revue canadienne des études africaines, vol. 48, n° 2, 2014, p. 185-202.

Brahima Ouattara, Moustapha Ben Ismaïla Diaby, Alassane Ouattara, vingt ans de combat, Harmattan Côte-d'Ivoire, 2012.

Diabagaté Alliagui, Alassane Ouattara, architecte et grand bâtisseur de la Côte d'Ivoire nouvelle, Fondation El Hadj Dramane Ouattara (FEDO), 2017.

Gagnon Julie Dubé, « ECOWAS's Right to Intervene in Côte D'Ivoire to Install Alassane Ouattara as President-Elect », Notre Dame Journal of International & Comparative Law : 2013, Vol. 3: Iss. 1, Article 3. Available at : http://scholarship.law.nd.edu/ndjicl/vol3/iss1/3

Houdin Bernard,  Les Ouattara. Une imposture ivoirienne, Paris, Éditions du moment, 2015.

Houessou Dorgelès, « Rhétorique de la rupture et du rassemblement dans le discours d’investiture d’Alassane Ouattara », La revue du Centre de Recherche et d'Études en Littérature et Sciences du langage, (CRELIS) JCR Éditions, No 3, p. 71-84, janvier 2014, ISSN : 2226-2695 (Côte d’Ivoire).

Houessou Dorgelès, « Retórica da imagem e temática da união no discurso icônico em torno da tomada de posse de Alassane Ouattara ». Trad. Isabel Cristina Michelan de Azevedo. Rev. Trad. Eduardo Lopes Piris. EID&A - Revista Eletrônica de Estudos Integrados em Discurso e Argumentação, Ilhéus, No 5, pages 56 à 73, juil/dez. 2013, ISSN: 2237-6984 (Brésil).

Insiata Goïta Ouattara Kanndanan, « Les notions du vivre-ensemble dans les manuels scolaires de l’enseignement de base en Côte d’Ivoire et leurs perceptions par les acteurs », McGill Journal of Education, 48(1), 2013, pages 115 à 129. https://doi.org/10.7202/1018404ar

Konaté Yacouba, « Le destin d’Alassane Dramane Ouattara », dans Côte d'Ivoire L'année terrible 1999-2000, Marc Le Pape et Claudine Vidal, Editions Karthala, 2003, pages 253 à 309.

Miran-Guyon Marie, « Société musulmane et régime Ouattara en Côte d’Ivoire. Des affinités électives en demi-teinte », dans Afrique contemporaine 2017/3-4 (N° 263-264), pages 249 à 254.

Traoré Adama, Alassane Ouattara, construire ensemble la Côte d'Ivoire de demain, Edilivre, 2015.

Touré Abdou,  Alassane Dramane Ouattara, Destin et Liberté, Sepia, 2008.

Zoro-Bi Épiphane, « Alassane Ouattara, sa nationalité et « le juge rebelle », dans Juge en Côte d’Ivoire, Désarmer la violence, Editions Karthala, Collection : Les Afriques, 2004, pages 47 à 75.

Dates

  • samedi 07 septembre 2019

Mots-clés

  • Alassane Ouattara, analyse du discours, communication, représentation sociale, Côte d'Ivoire

Contacts

  • Dorgelès Houessou
    courriel : dorgeleshouessou [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Dorgelès Houessou
    courriel : dorgeleshouessou [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Alassane Ouattara : le technocrate et le politique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 14 mai 2019, https://calenda.org/616393

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal